FOCUS Atlas, un nouveau vélo gravel pour se perdre dans la nature

FOCUS Atlas, un nouveau vélo gravel pour se perdre dans la nature

L'Atlas, soit vous l'ouvrez, soit vous partez pédaler

Focus, marque célèbre de l'autre coté du Rhin, mais également en France. Implantée à Stuttgart comme un pied de nez à l'industrie automobile allemande (la ville mère de Porsche, Daimler-Benz ou Bosch notamment), la marque possède un catalogue vélo riche et large : VTT, urbain, route. Elle vient de dévoiler un nouveau bébé qui entre dans la gamme vélo gravel et qui porte le doux nom d'Atlas. Un joli programme.

Rassurez-vous, en gravel, on pédale aussi

Le Mares est le modèle cyclocross de Focus. Le modèle Paralane avait un dégagement de cadre plus important pour monter des sections de pneumatiques larges. Mais le nouvel Atlas se définit lui-même comme un véritable vélo de gravel. C'est quoi un véritable vélo gravel alors ?


Perdons nous dans les bois

"Le Focus Atlas n'est pas fait pour gagner des courses, battre des records du monde ou pour être plus fort que les autres. Il est fait pour se perdre - perdre l'esprit, perdre la notion du temps, se perdre soi-même. Il est fait pour sortir en pleine nature, vivre des aventures, rencontrer des gens et, plus largement, pour prendre du bon temps." nous dit la marque sur la page dédié au modèle. Un texte qui, selon nous, résume assez bien l'esprit du vélo gravel.

Avec pratiquement 1kg de plus que son cousin de cyclocross, l'objectif de l'Atlas est ailleurs que dans la performance pure. Il vise les adeptes d'aventures à vélo, pour des trajets quotidiens comme pour des itinérances au long cours.

Atlas, au pied

Sur une base de cadre aluminium, avec une géométrie très relevée (stack de 615 mm sur un taille L), il embarque une fourche carbone percée d'œillets pour monter des portes-bidons ou des gorilla cages. Son empattement est long pour plus de stabilité et de confort (1072mm sur un taille L) et les bases sont courtes (425mm). A l'arrière, la jonction tube de selle et haubans est rabaissée, pas tant pour l'esthétisme (même si c'est très joli) que pour donner un peu plus de vivacité au modèle. On retrouve des œillets sur les haubans pour montage de porte-bagage et également sur le top tube et sous le down tube. De quoi partir en trip vélo bikepacking de plusieurs jours sans soucis.

Sur le même sujet  Petit Breton, quand le vélo sur mesure ressurgit du passé à Nantes

On retrouve un routage interne de la câblerie, un cintre évasé spécial gravel (flare 10°), des axes traversants pour plus de rigidité (12x110/148), des roues DT Swiss sur pneus WTB Riddler 700 x 45C. L'Atlas accepte un montage en roues de 650 jusqu'à 47mm de section. On notera que le vélo intègre la technologie maison Cockpit C.I.S. Les câbles sont acheminés directement du cintre vers la douille de direction. On obtient ainsi un poste de pilotage totalement épuré, pratique pour monter des accessoires ou une sacoche de cintre.

Quatre versions de cet Atlas sont proposées. Le premier modèle (6.7) est plutôt bien placé en tarif, à 1649€ pour un groupe complet Shimano GRX 400. Ce modèle 6.7 existe également en version équipée avec des garde-boue, un porte-bagage, une béquille et de l'éclairage pour 200€ de plus. Vient ensuite le 6.8, qui embarque une transmission GRX 800 et un freinage GRX 600. Le 6.9 est le top de gamme, avec un groupe complet GRX 800. Hormis la version EQP un peu plus lourde (12,8kg), les autres modèles Atlas se situent aux alentours des 10,5kg.

L'Atlas, c'est bien de l'ouvrir pour rêver, mais quoi de mieux que de partir pédaler pour vivre une vraie aventure. Je ne sais pas vous, mais nous, on a hâte de poser nos fesses sur ce vélo pour l'essayer, et voir si la promesse de prendre du plaisir à se perdre est tenue.

➡️ Plus d'infos sur le Focus Atlas.

Les tarifs

Focus Atlas 6.7 - 1649€
Focus Atlas 6.7 EQP - 1849€
Focus Atlas 6.8 - 2099€
Focus Atlas 6.9 - 2599€
Tailles du XS au XL

Retour en haut de page