Feetz Shopcycle ou le tricycle utilitaire

Nul doute que nos amis cyclistes urbains du pays des tulipes et des moulins, j'ai nommé les Pays-Bas, possèdent un fort monopole en ce qui concerne le déplacement à vélo, et notamment de part les différents types d'engins qu'ils utilisent dans les rues d'Amsterdam ou ailleurs. Là-bas,  les tricycles, vélos couché ou autres vélos cargos, sont légions, et les habitants néerlandais les utilisent aussi naturellement qu'un américain utilise son pickup V12.

Le tricycle, que ce soit pour aller faire ses courses, chercher ses enfants à l'école ou bien tout simplement transporter du matériel, est notamment l'une des vedettes des rues du Pays-bas, comme par exemple les fameux Christiania bikes, que je vous avais déjà présenté, ou encore les Bakfiets. S'inspirant de cette tendance, c'est en 2005 que le designer industriel Lennart Vissers imagine son Shopcycle, un tricycle capable de se transformer en caddy de course.


Le Shopcycle embarque une direction de type Ackerman, où les deux roues avant s'inclinent dans les virages. Mais son originalité ne s'arrête pas là : la conception de son cadre lui permet de de replier et devenir ainsi une petite remorque capable de se faufiler dans les rayons d'un supermarché. Et lorsque l'énorme panier avant est remplacé par un, voir deux sièges bébés, le vélo se fait également poussette.

Alors qu'il n'était qu'à l'état de concept, le tricycle de Lennart Vissers s'est vu récompensé de plusieurs prix de design, notamment le très convoité James Dyson Award (oui, celui là même qui ré-inventa l'aspirateur !).

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts, et le concept s'est transformé en modèle de production. La marque Feetz est ainsi née ("fiets" signifie vélo en néerlandais) et le Shopcycle, ainsi que d'autres modèles, sont fabriqués et assemblés du coté de Lelystad, à quelques dizaines de kilomètres au nord-est d'Amsterdam.

Sur le même sujet  [Lecture] VELOTAF, mode d'emploi du vélo au quotidien est sorti

Le Feetz Shopcycle intègre un moyeu 5 vitesses intégrées Sturmey-Archer, ainsi que des freins à tambour de la même marque, le tout pour un poids assez honorable de 28 kilos et un tarif aux alentours de 1600 €. En revanche, pas moyen savoir si celui-ci est distribué en France.

> Feetz.nl

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)