[Fabricant] Tern, une marque qui brille sur le marché du cycle

[Fabricant] Tern, une marque qui brille sur le marché du cycle

Nous vous avons évoqué, nous avons même testé quelques vélos proposés par la marque taïwanaise, Tern Bicycles. On ne vous a jamais présenté l'entreprise. Qui est derrière et ce qui les anime ? Au vu de l'actualité sur la marque, l'actualité internationale aussi, on se dit, que c'est le bon moment de vous en dire plus sur Tern Bicycles et son histoire avec le vélo. Let's go for a ride kids !

Le vélo Tern dans Weelz!

Un vélo Tern qui brille
On fait la course ?

Pas la peine de vous le cacher, les produits vélo proposés par Tern nous plaisent. Beaucoup. Tellement que Jérôme a jeté son dévolu sur le BYB S11 que nous avions en test en 2020. Ce vélo est, pour moi, une très bonne alternative (je suis presque tenté de dire "meilleure" plutôt que "très bonne" mais annoncer cela entacherait quelque peu un certain besoin de neutralité dans nos commentaires) au Brompton (que Xavier possède et adore).

Le vélo longtail Tern GSD S10 testé ici est, aujourd'hui encore, une référence pour les autres fabricants qui cherchent à proposer un longtail compact. Un vélo sans compromis sur ses capacités d'emports ou d'agrément de pilotage. Nous le concédons, nous devons nous autodiscipliner pour ne pas tester toutes les productions proposées par Tern. Parce que nous n'avons que deux paires de jambes et que nous aimons bien l'idée de vous faire découvrir d'autres marques que les locomotives de l'industrie.

Rendez-vous est pris pendant l'Eurobike

Xavier y était, il vous a proposé un retour sur la keynote Bosch eBike. Il vous a aussi proposé une visite virtuelle du salon. Le boss de Weelz! profite de son passage à Francfort pour poser l'idée d'un rendez-vous en visioconférence avec Joshua Hon. Ce dernier se présente comme le Team Captain des Cycles Tern. Josh est en fait le fondateur et actuel CEO. Joshua nous accorde une visio de 30 minutes, dans son agenda chargé pour fin juillet. Ces 30 minutes se transformeront en une grosse heure d'échanges. Joshua est en quarantaine dans un hôtel pas ouf de Taïwan puisqu'il est cas contact Covid. Il semble heureux d'avoir des contacts avec l'extérieur. L'occasion d'en savoir un peu plus sur Tern et le vélo donc.

Josh il aime bien avoir les mains dans les poches.

2011/2012 - Génération dorée du Vélo à Assistance Électrique

Quand nous demandons à Josh de tenter de nous résumer la philosophie de Tern, il attaque ainsi "les vélos Tern que nous produisons sont tout simplement les vélos que nous aimons et que nous achèterions. Les équipes Tern sont les premiers usagers de notre production". Logique ? Oui. Un parking vélo dans les locaux de Tern rempli de vélos d'une autre marque ? Impossible donc. Le contraire de ce qui s'est passé chez Fiat en 20141.

Rapidement, nous pointons du doigt l'écart difficilement compréhensible (de notre point de vue) entre la qualité des produits proposés (nous vous le rappelons, on aime bien la marque) et le manque de notoriété et d'image de la marque. Josh nous ramène sur terre : "La marque n'a que 11 ans. Construire une marque, une image de marque, une notoriété, c'est très long". D'autant, ajoute-t-il que "très vite notre distribution s'est développée à travers le monde. Aujourd'hui la marque vélo Tern est présente dans 45 pays dans le monde. Aussi, nous considérons nos produits comme étant notre meilleur marketing. Parce que nos vélos sont bons, sont agréables, sont durables. Ils répondent aux attentes des consommateur". Il ajoute aussi "Nous avons une approche très pragmatique. Etre une marque hype et adorée sur les réseaux sociaux, c'est évidemment intéressant. Mais cela doit se faire de manière spontanée. Par les propriétaires de nos vélos qui sont fiers de leur machine. Nous mettons l’essentiel de notre énergie et ressources dans le développement de bonnes machines"

Carlton Reid "Press Gazette Transport Journalist of the Year 2018" adore son Tern.

Aussi, soyons honnêtes, 11ans seulement. On a tendance à l'oublier, ce n'est pas bien vieux. On se dit qu'il y a une sacrée génération d'entrepreneurs dans le monde du vélo, qui ont senti le vent tourner, qui ont pressenti la révolution d'usage qu'allait apporter l'assistance électrique. Tern fait parti de ses jeunes marques qui ont pourtant déjà une belle réputation vélo auprès de ceux et celles qui suivent cet univers.

Designed in Three continents

"Designé à travers trois continent " est l'une des phrases importantes dans la philosophie de la marque. Josh a grandi sur la côte Ouest des États-Unis, en Californie. Sa famille est à l'origine de la marque de vélos américains DaHon. Nous n'avons pas souhaité creuser ou titiller sur ce sujet d'histoires familiales. Nous ne sommes ni Voici, ni Point de vue image du monde. Il a choisi de s'installer à Taïwan parce que pour la fabrication de vélos "c'est là que ça se passe". Pour Josh, être au plus proche de la production est une décision stratégique, le siège social est à Taïwan, voir même vitale pour le succès de la marque. "Être sur place nous fait gagner beaucoup de temps. Nous pouvons corriger tout de suite (ou presque) un prototype qui ne fonctionne pas ou qui a besoin d'être améliorer". L'agilité semble être une clé du succès aujourd'hui.

Qui va s'égratigner les genoux sur le skate-board ?

Tern, du vélo longtail électrique, mais pas que

En France (en tout cas) la marque est surtout connue pour ses propositions de vélos longtail et un peu ses vélos pliants. Xavier a eu d'ailleurs l'occasion d'en tester (ici et ). La marque était alors toute jeune. Notez que l'assistance électrique n'est pas une religion vélo chez Tern. D'ailleurs la mission de Tern évoquée par Josh tient en ses termes "Get people on more sustainable way of transport" ("Faire en sorte que les personnes se déplacent de façon plus durable").

Sur le même sujet  [Réflexion] La location de vélo enfin chez les loueurs de voiture?

Les notions d'une mobilité abordable, équitable, égalitaire sont ajoutées tout de suite après. Sur ces bases, c'est donc censé de ne pas proposer que des vélos électriques. D'ailleurs pour Josh, les deux propositions ne s'opposent pas mais se complètent. Preuve en est avec ces produits. Un longtail musculaire, le vélo Tern Short Haul (photos ci-dessus) est aujourd'hui dans la gamme (disponible en France). Il présente l'avantage de bénéficier de l'ensemble du savoir-faire vélo de Tern quand on évoque la conception d'un châssis. Et d'être au prix public conseillé de 1250€.

Tern, du vélo pliant musculaire, mais pas que

La même philosophie est appliquée sur les vélos pliants. D'abord concevoir des vélos au comportement irréprochable. Des machines roulantes, plaisantes, pratiques. Proposer le vélo le plus compact ou le plus léger ou le plus rapide n'a pour Tern aucun intérêt en soi. En revanche, proposer un vélo compact, léger et rapide est une vraie gageure et une question d'équilibre ; pour ne pas dire une question de compromis.

Le vélo pliant Tern BYB bientôt dans le train
Le vélo pliant Tern BYB bientôt dans le train

Par exemple, pour les pliants, le choix de roues de 20 pouces (au lieu de 16) pourrait être discutable si l'on se concentre uniquement sur la compacité du vélo une fois plié. Pour Josh, qui affiche un sourire entendu en le disant : "Un vélo pliant c'est d'abord un vélo. Donc un objet sur lequel on va se poser, pédaler, se déplacer. Pour nous (chez Tern), c'est plus important de proposer un vélo roulant qu'un vélo qui se range sous le meuble de la télévision. Les roues de 20 pouces offrent (selon Tern) un bien meilleur compromis."

Enfin, pour revenir sur l'assistance électrique sur les vélos pliants. Le Team Captain insiste : "D'abord il y a une demande et un réel besoin, donc on en propose. Ensuite, pliant ou pas, développer un moteur, sa batterie et l'ensemble du système électrique demande une réelle expertise. Nous travaillons très bien avec Bosch sur nos longtails, c'était pour nous logique de proposer du Bosch aussi sur nos vélos pliants". Cf le vélo Tern Vektron par exemple.

Idéal pour transporter des mètres cube de Sopalin

Le vélo Tern en France, il brille ?

Nous aurons beau poser la question plusieurs fois, nous ne saurons pas combien de vélos Tern sortent des usines par an. Ni même combien de vélo Tern sont vendus en France. "Nous ne communiquons pas sur nos chiffres, puisque nous ne sommes pas une entreprise cotée". Nous saurons simplement que les pays où le vélo Tern se vend bien sont les USA, l'Allemagne... La France est dans le top 5.

La distribution en France est assurée depuis 2015 par le biais de d'un importateur basé en Italie OGA Srl (Luigi Barbavara, à la tête de OGA s'occupe aussi des marchés Portugais, Finlandais, Suédois). On peut donc dire qu'il y a un hub logistique en Italie. Avec du stock en vélos et en pièces pour le SAV. Josh nous confirme qu'il est important, quand on importe sur une région, d'atteindre une taille critique pour la rentabilité, mais aussi pour l'ensemble des services qu'il faut mettre en place pour les revendeurs, les usagers.

Luigi a un relais commercial et marketing en France, à Paris, en la personne de Marc Soulier . "Parce qu'un vélo doit être expliqué, parce que les futurs clients se renseignent beaucoup via internet, nous nous devons d'avoir un site internet local, géré et mis à jour localement". C'est aussi l'une des fonctions de Marc ; assurer une mise à jour constante du site Tern France.

Là-bas on a le droit de rouler à vélo sur le trottoir (on a vérifié)

Taïwan, l'usine à vélos du monde. Jusqu'à quand ?

En guise de conclusion, nous serions tenté de faire une comparaison. Quand on déclare l'Ukraine comme le grenier à blé du monde, nous pourrions annoncer que Taïwan est le fournisseur vélos du monde. Même sans suivre de près l'actualité internationale, vous connaissez la situation de l'Ukraine. Pour Taïwan, il y aussi une menace qui pèse. L'île est aujourd'hui considérée par la Chine comme sa 23ème Province. Elle reste politiquement relativement autonome.

Et son statut est fragile. On l'a vu au mois d'août quand la Présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi rend visite aux autorités taïwanaises, sans avoir le blanc seing de Pékin. S'en suit un ensemble d'exercices militaires autour de l'île. Le jour où les responsables politiques chinois siffleront la fin de la partie de la relative autonomie de Taïwan, ce jour, l'industrie du vélo sera grandement bouleversée. Notamment parce qu'aujourd'hui les vélos Made in China sont grandement taxés à l'importation en Europe (loi anti-dumping).

Si vous croisez ce cycliste dans Paris, merci de me prévenir, il est sur mon vélo...

Pour choisir votre prochain vélo Tern, rendez-vous sur leur site officiel. Vous pouvez aussi vous rendre chez un revendeur (Cyclable par exemple). Vous pourrez ainsi tester les différentes propositions disponibles. Pour finir, Tern propose aussi toute une gamme d'accessoires dédiée à chacun de ses vélos pour personnaliser votre bicloune en fonction, exactement, de vos besoins.

1Quand le patron de Fiat veut que ses salariés se déplacent en Fiat. Article de Caradisiac, .

Retour en haut de page