Le SAS vélo expliqué à ta grand-mère

Le SAS vélo expliqué à ta grand-mère

Tout savoir sur ces quelques m² de bitume au pied d'un feu tricolore

Grâce à l'article R415-15 du Code de la Route, les municipalités ont la possibilité de "mettre en place sur les voies équipées de feux de signalisation communs à toutes les catégories d'usagers deux lignes d'arrêt distinctes, l'une pour les cycles, l'autre pour les autres catégories de véhicules.".

Mais cette zone d'attente cyclable, à quoi sert-elle exactement (une question que se pose potentiellement de nombreux motorisés) ? Son intérêt est multiple. Explications.

Un sas vélo ??! Où-ça ?! Et pis c'est quoi d'abord...?

Premièrement, le sas vélo permet aux cyclistes de se rendre visible auprès des usagers motorisés. Ces quelques mètres carrés leur permettent de se positionner le plus en amont possible de la file. Ainsi, les automobilistes et chauffeurs de camion, qui ont une vision périphérique réduite - soit trop basse soit trop haute - remarquent immédiatement les individus à vélo.

Deuxièmement, sur un carrefour, le sas vélo leur permet de changer de direction. Les cyclistes peuvent venir se positionner devant la file, le plus souvent en remontant une piste ou une bande cyclable, et ainsi tourner - à gauche ou à droite selon la configuration du dit-carrefour - en toute sécurité (car plus visible) et sans avoir à attendre que le flux motorisés soit passé (ou lui soit passé dessus…). Exemple ici :

Troisièmement, un autre effet inhérent au sas vélo - une externalité positive - c'est sa capacité à apaiser et pacifier un passage piéton. Lorsqu'il est respecté, les véhicules sont éloignés des bandes piétonnes. Cela permet une traversée plus sécurisante pour les piétons, notamment pour les plus petits.

Quatrièmement, petit bonus pour les cyclistes : en remontant la file des motorisés via une piste/bande cyclable, ils évitent ainsi de respirer les gaz d'échappement et d'inhaler de la particule fine…

En cas de non-respect

Ci-gît un sas vélo...

🚦 Rappelons que la législation a évolué en cas de non-respect de cet aménagement :

Lorsque le feu est vert, si le véhicule s'avance sur le sas vélo mais s'y retrouve coincé (en cas d'embouteillage par exemple) : C'est une contravention de 2ème classe et 35€ d'amende (la même est valable si vous vous avancez sur un passage piéton inutilement).

Lorsque le feu est rouge, si le véhicule franchi la première ligne d'arrêt : Cette-fois, c'est un "non-respect de la ligne d’arrêt au feu rouge", ce qui donne une contravention de 4ème classe, 135€ d'amende et 4 points retirés sur le permis.

Alors, s'il-vous-plait, messieurs-dames les motorisé•e•s, que vous soyez automobilistes, scooteristes, motards ou chauffeur de camion, respectez cet aménagement qui permet plus de sécurité pour les usagers les plus faibles, directement les cyclistes et indirectement les piétons. MERCI !

S'avancer au-delà du feu rouge, faire vrombir son moteur, tourner de manière compulsive la poignée de gaz, cela a été prouvé scientifiquement : ÇA NE SERT À RIEN ! (et ça ne fera pas passer le feu au vert plus vite…).

Si tu n'as toujours rien compris, Bilook le cycliste t'explique-tout dans son tutomobiliste.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)