Eurobike Awards 2010, les grands gagnants

Pour beaucoup début septembre est synonyme de rentrée des classes, pour d'autres l'occasion de souffler un peu après une bonne saison touristique, d'autres encore, retraités chanceux, partiront en vacances profiter du calme de l'arrière saison. Mais pour tous les passionnés de vélo que nous sommes, début septembre, c'est avant tout le moment où se déroule la grand messe allemande du cyclisme mondial, l'Eurobike.

Pour cette cuvée 2010, c'était l'occasion de fêter les 5 ans des Eurobike Awards, qui a vu cette année exploser le nombres de prétendants, passant de 400 en 2009 à plus de 565, venant d'une trentaine de pays différents ! Un chiffre en hausse, notamment dû à l'ouverture plus seulement aux professionnels, mais également aux designers étudiants. Au total  ce ne sont pas moins de 104 produits qui sont repartis avec le fameux prix, dont 12 avec le plus convoité : le Gold Award. Petit tour d'horizon des principaux "awardés"...


Schwinn Vestige

On avais cru pourtant avoir tout vu en matière de conception de cadre. De l'alu, du carbone, du titane... mais là en l’occurrence il s'agit d’une matière première beaucoup plus naturelle, puisque le cadre du Schwinn Vestige est fabriqué à base de ... fibre de lin ! Avec des propriétés proche de celle du carbone, ce cadre en fibre de lin est lui en revanche parfaitement biodégradable.

Si se déplacer à vélo est déjà en soit un acte écologique, Schwinn pousse ici l'éco-mobilité à son paroxysme, avec en plus une selle Brooks en cuir, des gardes-boues en bambou et des pneus Schwalbe en matière recyclées. A noter : le cadre est légèrement translucide et un système interne de lumière lui permet d'être luminescent dans l'obscurité. + d'infos ici.

Pedalix HiddenPower

On le sait, le vélo à assistance électrique à le vent en poupe depuis deux ans maintenant. La marque d'origine suisse propose (en import via un fabricant Coréen) ce kit de conversion électrique, capable de venir se fixer sur n'importe quels types de vélo.

Sur le même sujet  [Test] Vélo cargo Urban Arrow Shorty, un géant compact

Nul besoin de changer quelconques pièces, la batterie se fixe sur le tube supérieur du cadre (ou ailleurs selon le type de monture) et un roulement vient prendre appui sur le pneu pour alimenter une dynamo externe. Malin, le système est également très compact et surtout très léger, seulement 2,6 kgs en incluant la batterie.+ d'infos ici.

Axa Nano

Encore trop peu de fabricant de cycles proposent un véritable éclairage intégré digne de ce nom. Et pour éviter de très peu pratiques éclairages à piles, la dynamo reste encore l'un des moyens les plus utilisés. Axa propose ici un produit assez abouti, un éclairage avant, justement couplé à une dynamo sur moyeu.

Doté d'une puissance jusqu'à 40 Lux, le Nano Plus est équipé d'un contrôle de l'éclairage intelligent qui adapte donc celui-ci sur 3 modes, en fonction de la vitesse et de la luminosité (grâce à un capteur). Il est également équipé d'une prise USB pour recharger son GPS ou son smartphone tout en roulant. + d'infos ici.

Hasebikes Klimax 2K

Hase Bikes, l'un des spécialistes allemand du "recumbent bike" (vélo couché), a donc reçu un Eurobike Award pour son concept de vélo couché "cabriolet". Conçu sur la base d'un 3 roues KettWiesel, le Klimax est équipé d'un carénage textile amovible, protégeant le cycliste de la pluie et du froid.

Fabriqué dans une matière très résistante et bien sûr totalement étanche (ripstop), il faut moins d'une minute pour installer la capote, et elle se replie de manière très compacte sur la colonne de direction. Le Klimax est également équipé d'une assistance électrique Protanium. + d'infos ici.

Voilà pour cette cuvée 2010. Parmi les autres Gold Award, on trouvait les pneus Marathon de chez Schwalbe avec une nouvelle protection Greeenguard, constituée pour un tiers de matériau recyclé, la revisite du bon vieux cabas dans une version remorque à fixer sur la tige de selle, le Burley Travoy, ou encore une sacoche Vaude Augsburg.

Retour en haut de page