Eurobike 2022, quelques nouveautés vélo croisées dans les allées du salon

Eurobike 2022, quelques nouveautés vélo croisées dans les allées du salon

Je profite d'être à l'Eurobike, le salon européen du vélo, pour vous faire un petit topo. L’évènement a déménagé. Après avoir passé 30 ans au bord du lac de Constance, à Friedrichshafen, il pose ses valises à Francfort. Le salon était en perte de vitesse depuis quelques années (cf notre article). La crise sanitaire n'a évidemment pas aidé. Mais c'est un choix de raison. Si le Bade-Wurtemberg avait son charme, Francfort est bien plus pratique, tant pour les exposants que les visiteurs. Plus accessible en transport et proposant une offre d’hébergement beaucoup plus vaste.

Mais qu'est-ce qu'on y voit à cet Eurobike ? Si le salon reste très germano-centré, de nombreuses marques ont fait le déplacement jusqu'à la troisième place financière d'Europe. Je fais le tour avec vous de quelques nouveautés croisées ci et là dans les allées (je vous préviens, c'est un peu vrac).


Un nouveau Packster 70 chez Riese & Müller

Après l'énorme fail commercial et industriel du Packster 70 2022 - lire notre article juste ici - le fabricant allemand revient avec non pas un, mais deux variantes de ce Packster 70 2023 nouvelle génération. L'un est une version Family, l'autre une version Touring. La différence ? Les deux versions peuvent emmener vos enfants ou transporter vos courses. Mais le Packster 70 Touring intègre un châssis arrière suspendu. Une suspension déjà présente sur le modèle R&M Load.

Une nouvelle collection Lifestyle Commuter chez Scott

La marque américano-helvète Scott possède un ADN très orienté racing et performance. Pour autant, le catalogue vélo affiche de très jolis modèles urbains. Les clients cyclistes du quotidien vont donc pouvoir profiter du savoir faire des designers de Scott avec cette nouvelle collection Lifestyle Commuter. Des vêtements techniques pensés pour les trajets quotidiens, avec des coupes relax et des coloris passe-partout. Disponibilité fin 2022 / début 2023.

Ruff Cycles Lil'Missy et Lil'Buddy

Quand des passionnés de hip-hop US lancent une marque de vélo, ils s'inspirent directement des clips de Snoop Dogg, Masta Ace ou DMX. Ça donne Ruff Cycles, un fabricant allemand qui puise son inspiration dans la street culture. Visible sur leur stand durant cet Eurobike, les modèles Lil'Missy - pour Madame - et Lil'Buddy - pour Monsieur. Remarquez que madame a le droit à une jolie box décorée pour poser ses affaires (si le modèle rose te plait et que tu es un mec, t'as le droit de rouler dessus). Le modèle jaune est une collaboration spéciale entre la boutique en ligne BSTN et la chaine de pizzas végés Dr. Drooly.

Sur le même sujet  Festival Vélo en Grand en Seine-et-Marne, du 17 au 19 septembre 2021

Nouveau Merida eSilex, vélo gravel électrique

La firme Merida, qu'on pourrait penser espagnole mais qui est en réalité taïwanaise (avec un siège R&D basé en Allemagne), propose en nouveautés 2023 ce vélo gravel électrique eSilex. Si vous n'avez pas la caisse suffisante pour le vélo "allroad" ou si vous avez tout simplement envie de découvrir cette pratique en version assisté. Le modèle se décline en deux variantes, eSilex 400 (GRX 400) et eSilex 600 (GRX...600). La motorisation est assurée par Mahle (eBikemotion, comme sur le Cannondale Topstone NEO SL visible ici). Et si vous ne voulez pas de l'assistance électrique, les modèles Silex sont toujours présents au catalogue Merida (modèle bordeaux foncé dans la galerie ci-dessus).

Des vélos enfant à courroie chez Breezer

Les enfants ne sont pas en reste durant cet Eurobike. De nombreux exposants proposent des modèles pour les kids. On passera sur les produits sous licence Marvel ou Barbie. Arrêtons nous plutôt chez Breezer qui propose de nouveaux modèles qualitatifs équipés en courroie. C'est assez rare pour être souligné. Des vélos qui rappellent ceux de la marque Early Rider.

Shimano CUES Di2, une transmission classique mais automatique

La géant japonais jette un pavé dans la mare du marché de la transmission. On connaissait déjà les systèmes électroniques sur transmission classique (Di2 chez Shimano ou eTap AXS chez SRAM). On connaissait aussi les systèmes automatiques dans les moyeux intégrés (Di2 toujours chez Shimano ou encore Enviolo). Voici donc Shimano CUES, une transmission dérailleur classique Linkglide, mais dotée d'un système de passage automatique. Une commande au cintre permet d'avoir la main en manuel (Free shift) ou de laisser le système décider (Auto shift).

Des concepts antivol vélo cargo chez ABUS

Ce n'est pas réellement une nouveauté produit, mais plutôt des concepts, auxquels réfléchissent les équipes R&D allemandes de ABUS. L'objectif : travailler avec les marques de vélo cargo pour trouver des solutions antivols faciles à utiliser pour le client final. Ici vous pouvez voir différentes idées : une tige métallique traversant la roue arrière (système plus léger qu'un antivol de roue), un ancrage de chaine directement sur le cadre ou encore un système de blocage de béquille. Malin. Peut-être verra-t-on ces idées prochainement sur des modèles du marché.

Retour en haut de page