Eurobike 2018, quelques nouveautés aperçues au salon

10 juillet 2018

Comme je vous le précisais dans le précédent article, mes impressions pour cet Eurobike 2018 sont mitigées, ce n'est pas la foule des grands jours. A la bonne heure, pour nous, les équipes étaient au moins plus disponibles. Bien qu'elles n'étaient pas nombreuses, voici un aperçu de quelques nouveautés intéressantes.

Roadwarez

Basée à Lakewood, au sud de New-York, le fabricant Roadwarez propose une très jolie gamme de bagagerie 100% destinée aux cyclistes urbains. Tissu nylon cordura, zips étanches, fond renforcé en simili cuir, les prestations sont plutôt honnêtes.

L'originalité vient surtout de l'éclairage intégré. Une plaquette à l'intérieur du sac projette une lumière à travers le tissu (on a déjà vu cela chez les français Moonride), avec clignotants intégrés également. Le tout est connecté via une application smartphone et peut aussi fonctionner uniquement avec la voix, en indiquant "gauche" ou "droite" (cela dit, le téléphone dans la poche, avec le bruit du trafic, on est sceptique).

Overade

Le fabricant français Overade ajoute un produit intéressant dans sa gamme. Le concepteur du casque vélo pliant (lire notre test) dévoile à l'Eurobike son sac antivol "Loxi" pour lequel il a reçu un Eurobike Award. Il s'agit d'un classique sac dans lequel vous pouvez ranger votre casque, mais il intègre un câble antivol pour le sécuriser sur votre vélo.

Le "Plus" produit, c'est le tissu dans lequel il est fabriqué. Nommé HPPE (High Performance Polyéthylène), il est réputé pour être 40% plus résistant que du kevlar et est indéchirable. Cela permet d'avoir avec soi un second antivol multi-usage (cela ne remplace pas un antivol plus costaud). 99€ le sac pour casque normal, 79€ celui destiné au casque pliant Plixi.

Continental

L'équipementier automobile allemand fabrique depuis longtemps des pneumatiques pour le vélo. Mais il présentait en première mondiale ici à l'Eurobike sa toute nouvelle motorisation électrique.

Deux modèles dans la gamme : le 48V Prime, moteur classique qui délivre 70nm de couple et peut fonctionner avec les systèmes actuels de transmission. Le 48V Revolution, quant à lui, intègre directement une transmission planétaire (similaire à du NuVinci). Avec cette intégration deux-en-un, Continental révolutionne en permettant aux constructeurs de s'affranchir de transmission arrière !

Bosch eBike

Toujours un fabricant allemand et toujours dans l'électrique, le motoriste Bosch eBike présente sa nouvelle console de bord, le Kiox. Il est vrai que le design de l'actuelle console, l'Intuvia, parait un peu vieillot aujourd'hui. Place cette-fois à de la couleur mais surtout une intégration plus jolie au cockpit du vélo. Le support se visse directement sur la potence et la commande de niveau peut être déportée à gauche ou à droite.

L'écran du Kiox a été traité pour un meilleur rendu, même en plein soleil. La bonne idée c'est l'ajout d'une puce Bluetooth, ce qui va permettre de pairer votre smartphone afin de personnaliser l'interface. Il sera également compatible avec les cardiofréquencemètres.

À lire  [Test] Casque Lumos, une excellente aide à votre visibilité

ABUS

Chez le fabricant allemand, la nouveauté c'est le 770 SmartX. Derrière ce nom se cache un basique antivol U dont la particularité est d'être dénué de serrure et donc de clé.

Son ouverture se réalise via une application smartphone dédiée, et la connexion se fait par bluetooth. Une fois votre vélo attaché, il suffit de s'éloigner (avec son téléphone) pour que le verrouillage s'active. Vous pouvez également donner des permissions à d'autres utilisateurs.

L'appareil se recharge complètement en 4H pour environ 3 mois d'autonomie. En cas de vol de votre smartphone, ABUS vous fournit un code à l'achat pour le déverrouiller avec un autre appareil. La technologie n'est pas donnée, tarif: 199,95€.

POC

POC Sports ne s'intéresse finalement plus qu'au sport. Le fabricant suédois avait déjà dévoilé quelques pièces de cette collection urbaine lors du précédent Eurobike.

La collection "Poc and forth" 100% dédiée aux cyclistes urbains est de retour pour 2019, avec une gamme de vestes, courtes et longues et aux coloris sobres, un sac à dos ainsi qu'un casque. Les vestes intègrent des parties magnétiques afin de venir fixer un éclairage.

Vélo de Ville

Chez la compagnie franco-allemande Velo de ville (chez qui nous avions rendu visite), on commence à sortir de la rigueur teutonne nord-allemande pour oser des designs plus innovants.

C'est le cas des modèles AES 400 (homme) et CES 800 (femme) qui présentent des lignes sympathiques et une belle intégration batterie+moteur qui est d'ailleurs le nouveau Shimano STePS E6100.

Knog

L'australien Knog présentait un multitool d'un nouveau genre, le Fang. Conçu dans une matière composite solide et non-abrasive, il présente un poids très léger et beaucoup de possibilités.

On retrouve de chaque côté des démontes-pneu. Les têtes de vis sont logées à l'intérieur et on retrouve également de quoi serrer/desserrer des écrous. Il y a également un petit cutter et, le plus important, un décapsuleur !

Knog lance également un jeu de lumière LED baptisé "Plus". L'attache est discrète et peut être fixée sur n'importe quelle partie du cadre. Et l'éclairage intègre un clip qui permet de fixer le dispositif sur un casque, un sac à dos ou un vêtement.

Creme Cycles

Le fabricant d'origine polonaise Creme Cycles (lire un précédent test ici) dévoilait un très joli modèle polyvalent, le Ruta Rando. A mi-chemin entre un vélo urbain, une randonneuse et un gravel, sa grande polyvalence devrait séduire, d'autant qu'il intègre tout ce qu'il faut : porte-bagage, gardes-boue, moyeu dynamo + éclairage et un pizza-rack à l'avant.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs