Eurobike 2018, impressions sur un salon vélo en perte de vitesse

10 juillet 2018

"le salon incontournable semble avoir perdu de sa superbe" Depuis 27 ans, l'Eurobike est devenu une institution pour tous les professionnels du secteur du vélo. Mais le salon incontournable semble avoir perdu de sa superbe auprès d'un public de plus en plus exigeant.

Pour la première fois, le salon s'est adapté en avançant sa date tout début juillet (il se tenait auparavant fin août) afin de coller au mieux aux plannings des fabricants, dont la volonté était de dévoiler leurs nouveautés plus tôt dans l'année.

Mais cela n'a semble t'il pas suffit. La fréquentation est en nette baisse cette année, et cela se ressent dans les allées. L'avantage est qu'on ne se bouscule pas et les fabricants sont plus détendus et disponibles.

Interrogés, certains exposants semblaient tout de même satisfait, pas tant par le nombre plus faible de visiteurs sur leurs stands mais par le fait qu'ils peuvent ici rencontrer comme chaque année leurs différents fournisseurs. La quasi-totalité de la production vélo européenne et asiatique est concentrée en un seul endroit durant trois jours.

Quant à la presse, journalistes spécialisés et autres blogueurs, y trouvent-ils leur compte ? Pas si sûr. Les allemands, oui, sûrement. Le salon est de plus en plus orienté sur le marché germanique.

Les autres gros médias vélo ayant les moyens d'envoyer une équipe sur place continuent de venir. Pour les magazines et blogueurs indépendants comme Weelz.fr, c'est plus compliqué (lire l'article de Guillaume de MatosVélo).

Et puis, les rives du lac de Constance ont beau être très jolies, Friedrichshafen, n'est pas vraiment facile d'accès, ni par train, ni par avion. La voiture est donc souvent privilégiée par les visiteurs et exposants, avec bouchons à la clé, matin et soir. Une grande ville permettrait un accès plus facile et des transports en communs sur place.

À lire  Berlin, à l'aube d'une révolution vélo ? Ep. 1

Bref, on tâtonne un peu de la part de l'organisation. Pour preuve, l'année prochaine verra de nouveau un changement de date ! Cette-fois cela se passera du 31 juillet au 3 août. En plein milieu des vacances d'été, pas sûr que cela convienne beaucoup à l'industrie vélo. Encore moins pour le marché francophone qui, a cette même date, aura le salon Prodays, qui grossit d'année en année. Wait and see...

"Le marché vélo se voit aujourd'hui clairement tiré vers le haut par la mobilité !"

Concluons tout de même sur une bonne nouvelle : les tendances s'inversent littéralement. Le marché vélo, qui depuis longtemps est resté concentré sur la performance (VTT et route) se voit aujourd'hui clairement tiré vers le haut par la mobilité !

Un hall complet (le A1, soit le plus grand) était consacré d'un côté à la motorisation électrique, et de l'autre aux vélos cargo, et je ne compte plus les vélos urbains et les composants et accessoires dédiés dans les autres halls. Le vélo gravel et le bikepacking sont eux aussi de plus en plus présents.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs