[Eurobike 2016] La suite des nouveautés vélo urbain

[Eurobike 2016] La suite des nouveautés vélo urbain

Weelz-Eurobike-2016-1

Gigantesque, colossal, démesuré. Les mots manquent pour décrire un salon comme l'Eurobike. Le salon s'étend sur plus de 100 000 mètres carrés, en intérieur comme en extérieur, tant et si bien qu'il est impossible, même sur plusieurs jours, de découvrir l'intégralité des exposants.

Voici donc un aperçu de ce que l'on a pu apercevoir, après avoir parcouru plusieurs kilomètres à pied dans les nombreuses allées du salon et en échangeant avec les différents protagonistes du marché du cycle européen...


Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-1

Chez le constructeur américain Cannondale, le légendaire vélo urbain Bad Boy reçoit pour la première fois un traitement en courroie. Celle-ci est couplée avec un moyeu Shimano Alfine 8 vitesses. On notera également sur cette version 2017 des flancs réfléchissants sur le tube supérieur, ainsi que l'intégration de l'éclairage LED dans le tube de selle et sur la fourche rigide Lefty.

Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-2

Du vélo à assistance électrique, il y en avait absolument partout. Certains n'ont pas retenu notre attention, d'autres plus. C'est le cas des modèles de la marque allemande Klever. Le design du cadre de ces VAE a particulièrement été travaillé. Il encapsule la batterie, qui elle-même alimente un moteur maison, le Biactron, dans la roue arrière.

Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-6

Moins exclusif que ces deux cousins ci-dessus, voici le Winora Talparo, du nom d'une petite ville de la république de Trinité et Tobago. Pas nouveau au catalogue du fabricant allemand, mais le Talparo est un commuter sobre, classique et efficace pour satisfaire le cycliste urbain.

Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-8 Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-7

La collection féminine du taïwanais Giant, LIV, était à l'honneur avec quasiment une moitié de stand rien que pour elle. Parmi les VTT et autres vélos de route "Women only", on a repéré les superbes modèles Beliv. A mi-chemins entre un route, un gravel et un vélo vintage, ce modèle devrait assurément combler un public féminin plus exigeant. Existe en version "light" et version "City" tout équipée.

Sur le même sujet  Le vélo, nouvel allié des sapeurs-pompiers de Rennes

Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-3 Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-4

La marque belge Wowow propose des produits de haute-visibilité. Elle présentait à l'Eurobike sa nouvelle collection Urban Street Line, spécialement dédiée à la visibilité du cycliste urbain. Des gants, des straps, des bracelets LED, des housses étanches pour sac à dos et aussi des lampes à fixation magnétique.

Weelz-Eurobike-2016-nouveautes-day-2-5

Le spécialiste anglais du textile étanche et respirant Sealskinz était également présent. Après s'être fait un nom dans la chaussette étanche garantie à vie, le fabricant agrandi sa gamme avec une ligne spéciale commuter. Il y avait déjà des sur-chaussures avec éclairage LED. On retrouve désormais un couvre-casque également avec LED intégrées, et des gants étanches intégrant une lumière sur le dessus.

La suite dans la semaine !

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)