Etude : se rendre au travail à vélo réduit votre risque de mortalité

10 août 2017

Maladie cardio-vasculaire, cancer, diabète de type 2, mort prématurée... autant d'effets néfastes du manque d'activité physique chez les individus aujourd'hui. Toutes les études le démontrent.

La plupart du temps, les raisons invoquées sont les difficultés à prioriser l'exercice en raison du manque de temps. La meilleure réponse à ce problème reste donc de cumuler son temps de déplacement avec la marche ou le vélo.

Ce n'est pas nous qui le disons (enfin si, souvent...), mais la très sérieuse institution British Medical Journal, qui a publié au mois d'avril une étude de l'Université de Glasgow dont l'objectif était justement de mettre en corrélation le déplacement actif et les causes de maladie ou de mort prématurée.

C'est la première fois qu'une étude se penche sur ce sujet sur une période aussi longue et sur autant de personnes. L'étude s'est en effet étendue sur cinq ans et sur plus de 260 000 personnes au total dans tout le Royaume-Uni.

La variable étant le mode de transport utilisé : marche à pied, vélo, voiture et transports en commun, en prenant bien sûr en compte d'autres variables comme le sexe, l'âge, l'indice de masse corporelle, mais également les autres activités sportives annexes...

Les résultats sont clairs : Se rendre au travail à vélo réduit de 52% le risque de mourir d'une maladie cardiaque et de 40% d'un cancer. Ces chiffres sont inférieurs chez les personnes se déplaçant à pied (27% de risque en moins de maladie cardio-vasculaire).

Pour mettre cela en évidence, les professeurs à l'initiative de l'étude ont comparé les chiffres des pathologies cardiaques ou des cancers et le mode de transport des personnes concernées. Systématiquement, le risque de maladie ou de mortalité chez les personnes dont le mode de transport est actif (marche à pied ou vélo) est significativement réduit comparativement à ceux dont le déplacement est passif (transport public ou voiture).

À lire  La Femme (à vélo) est l'avenir du cycliste urbain

D'après les auteurs, le fait d'avoir pu réaliser cette étude sur un très grand nombre de participants a permis de résoudre certaines incertitudes antérieures, sur les décès liés aux crises cardiaques ou aux cancers, grâce à un panel suffisamment représentatif pour chaque mode de transport.

"les décideurs politiques peuvent faire une grande différence sur la santé publique en encourageant le déplacement à vélo"

"La plupart des études précédemment menées ont été réalisées en Chine ou dans les pays scandinaves, où l’infrastructure cyclable est bonne et le vélo déjà bien établi. Nous savons désormais que les mêmes avantages s'appliquent dans un pays où la bicyclette ne fait pas partie de la culture." indique Jason Gill, professeur à l'Institut des sciences cardiovasculaires et médicales à l'Université de Glasgow.

Il poursuit en  soulignant que "nous ne pouvons dire de manière définitive que les déplacements actifs sont la cause des résultats mesurés sur la santé. Néanmoins, ceux-ci suggèrent que les décideurs politiques peuvent faire une grande différence sur la santé publique en encourageant le déplacement à vélo."

La publication complète est disponible ici (en).

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs