Un Espace Vélo au Bon Marché Rive Gauche, le bon endroit?

Un Espace Vélo au Bon Marché Rive Gauche, le bon endroit?

Vous savez on lit souvent "disponible partout" concernant un produit. Quand le fabricant du produit se targue d'avoir une distribution sans faille. C'est entrain de devenir le cas avec la bicyclette, qui a son Espace Vélo au Bon Marché Rive gauche. C'est chic. Est-ce choc ? On vous en parle ci-dessous.

Du vélo partout

On trouve des vélos partout. Depuis belle lurette, on trouve des bouses vélos dans les super et hypermarchés alimentaires. Depuis longtemps on trouve des vélos à côté des fer à repasser chez Darty, à côté du rayon "livres d'épanouissement personnel" à la FNAC, à côté du rayon casque audio chez Boulanger, derrière le rayons pneus neige chez Norauto.


Le vélo est le nouvel eldorado. On en trouve aussi chez Monoprix, après un test dans quelques magasins parisiens, l'offre vélo chez Monoprix s'envole partout en France. Il y a quelques incursions dans les mégastores type BHV, Galeries Lafayette, Printemps. Désormais, la bicyclette est considérée suffisamment chic pour avoir sa place au Bon Marché Rive Gauche, qui vient d’inaugurer un Espace Vélo.

L'espace vélo du Bon Marché Rive Gauche, c'est où ?

Un grand magasin comme on dit. Situé à Paris, ils le précisent dans leur nom de marque, c'est Rive Gauche. Et préciser "rive gauche", quand on évoque Paris c'est dire que nous sommes du côté chic de la Seine. Du côté de la rive gauche, il y a le Quartier Latin, le cœur estudiantin de Paris (La Sorbonne, Assas, c'est par là), c'est le quartier des intellectuels et écrivains avec le Quartier Latin (Le Café de Flore, les deux Magots, sont là).

La rive gauche c'est aussi le quartier des artistes, pas loin de Montparnasse (qui est aussi le coin des bretons). La Rive Gauche, ce n'est pas du côté des ploucs ou des bouseux en somme. Le Bon Marché Rive Gauche c'est entre la rue de Sèvres, la rue du Bac. C'est à quelques tours de roue du Lutetia (le seul palace parisien Rive Gauche... et s'il n'est pas loin du Bon Marché, historiquement, ce n'est pas un hasard).

Le Bon Marché Rive Gauche, c'est à qui ?

Un grand magasin qui appartient au groupe LVMH (qui possède aussi la Samaritaine, mais la Samaritaine, c'est... Rive droite). LVMH, est-ce utile de vous le rappeler, c'est une galaxie de marques de luxe. Louis Vuitton, Moet-Hennessy, Christian Dior, Givenchy, Kenzo, Tag Heuer, Chaumet, Tiffany & Co... On s'arrête là. 75 marques au total, on ne va pas toutes vous les citer.

Ceci dit, LVMH c'est aussi des média comme Les Echos, comme le Parisien. On pourrait dire que LVMH c'est le luxe dans toute sa splendeur. On peut aussi ajouter qu'LVMH c'est une série sur le vélo qui est plus que pas mal. Biclou, si vous ne connaissez pas.

Le Bon Marché Rive Gauche, c'est quoi ?

Est-ce un horrible temple de la consommation ? Non, d'autant qu'affirmer cela nous serions dans le jugement. En plus, l'endroit est tout sauf horrible. Le bâtiment est beau, il date de 1869. L'ambiance est cosy, calme, la bande son glissée dans les oreilles des plus agréables. On pourrait dire aussi que c'est, avec la Grande Épicerie, qui est juste à côté, une destination pour aller faire ses courses en centre-ville, plutôt que prendre sa voiture pour aller au centre-commercial en banlieue parisienne. Comme c'est en centre-ville, on peut y aller à pied ou à vélo. Et comme on a fait des économies en n'achetant pas de voiture, l'argent économisé peut être dépensé dans ce grand magasin. Et toc.

Sur le même sujet  Look the rain, la combi workwear anti-pluie pour vos trajets à vélo

Un espace cyclisme et vélo au Bon Marché Rive Gauche

Depuis quelques semaines, un espace vélo, un corner "vélo" et "cyclisme", est proposé au rez de chaussée du magasin Le Bon Marché. A l'angle de la rue de Babylone et rue du Bac, vous trouverez une jolie sélection de produits pour parfaire votre tenue de cycliste ou vélotaffeur/euse. Nous avons constaté que les combinaisons Look The Rain y ont leur place par exemple. Des casques, Lumos ou Egide, des cadenas Kryptonite, des accessoires cohabitent allègrement avec la marque Rapha.

Rapha, vous connaissez ? Probablement que oui. Cette marque anglaise qui propose du cuissard et du jersey chic. Qui propose aussi une gamme de vêtements à destination urbaine (nous préférons l'adjectif destination usage quotidien. Pour rouler en civil et non en Raymond). La présence de Rapha est plutôt cohérente avec le positionnement du Bon Marché.

Le vélo au Bon Marché Rive Gauche pour rouler et durer

Maiween Meynard (Responsable acquisition et réseaux sociaux) nous confirme : "L'intention en faisant ce corner vélo au sein du Bon Marché est bien de s'inscrire dans la durée. Nous avons déjà fait des opérations "pop up vélos" avec des marques comme Pinarello" (NDLR : dont LVMH est actionnaire majoritaire depuis 2018).

Au delà d'un espace vélo et bicyclette, Maiween nous confirme : "L'enjeu pour Le Bon Marché est de proposer à nos clients autre chose qu'un espace de consommation. Nous voulons proposer une expérience à nos clients. Le Bon Marché va donc être un point de départ pour de nombreuses sorties à vélo, par exemple, soit pour aller faire du sport, soit pour aller à la découverte de Paris, à vélo." On peut imaginer qu'ils sauront proposer d'autres actions autour du vélo ! Nous rêvons, de notre côté, d'expos d'artistes, d'évènements de BMX avec Matthias Dandois ou de virée bikelife avec Tristan. Ce serait rock'n'roll !

L'Espace Vélo du Bon Marché, ce n'est que du haut de gamme ?

Pas du tout. Bon pour l'instant le lieu reste un point de vente d'accessoires et d'équipements. Il n'y a pas d'ambitions de créer un atelier de réparation vélo, ni même l'ambition, pour l'instant de vendre des vélos Pinarello ou autre. Il y a quand même un espace de vente pour les vélos Cowboy.

Ce vélo électrique connecté abordable (2790€ TTC) dont nous vous avons déjà parlé plusieurs fois. Est-ce cohérent de faire cohabiter Rapha avec Cowboy ? Nous avons notre avis là-dessus. Et nous allons le garder pour nous. En tout cas, c'est bien la preuve que le Bon Marché a envie, aussi, de proposer des produits accessibles dans le vélo à assistance électrique. C'est chic et choc en somme.

Retour en haut de page