[Enquête] Vol de vélo : la plaie qu'il faut soigner en urgence — Weelz.fr
[Enquête] Vol de vélo : la plaie qu'il faut soigner en urgence

[Enquête] Vol de vélo : la plaie qu’il faut soigner en urgence

Une enquête FUB jusqu'au 1er novembre

Le vol de vélo est probablement le sujet majeur qu'il faut adresser immédiatement si l'on veut véritablement transformer les habitudes de mobilité de nos concitoyens. Faut-il commencer par poser un diagnostic ? C'est ce que propose cette enquête portée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), en lien avec l’Académie des Mobilités Actives (ADMA), Bicycode, Alvéole Plus et Objectif Employeur Pro-Vélo (OEPV). L'enquête est ouverte jusqu'au 1er novembre. Ce sujet vous concerne tous et toutes. Accrochez-vous.

Le vol de vélo : Toutes et tous concerné∙e∙s

Oui, absolument, tout le monde est concerné par ce sujet du vol de vélo. Propriétaires, marques, revendeurs, pouvoirs publics... Il y a trop de vols chaque année pour mettre le sujet sous le tapis. Si vous n'en avez jamais été victime, vous connaissez forcément au moins une personne qui a connu cette mésaventure. L’Équipe Magazine titrait son numéro du 17 septembre ainsi : "Braquages à la chaîne", avec un long dossier sur le sujet. Les témoignages sont d'ailleurs effarants, bien que peu surprenants.


Des pansements sur une jambe de bois

Aujourd'hui, il n'y a pas une solution contre le vol de vélo, mais un ensemble de dispositifs qui permettent de minimiser les risques. Comme en matière d'éclairage, il y a les dispositifs actifs et passifs. Aucun ne garantit véritablement de pouvoir laisser son vélo sans surveillance l'esprit libre. Si on devait tenter d'expliquer, les dispositifs actifs sont l'ensemble des antivols et aussi comportements que vous adopterez pour sécuriser votre vélo. Les dispositifs passifs, sont ceux qui sont intégrés à votre vélo.

Dispositifs actifs et comportement

"Soyez paranos et soyez rigoureux"

Il y a peu, en partenariat avec la marque allemande ABUS, nous vous proposions une vidéo et un article sur le sujet du vol de vélo et comment bien attacher son vélo. Un ensemble de conseils pour tenter de mieux sécuriser votre spad. La vidéo est visible ci-dessus. Nous n'allons pas paraphraser ici ce que nous avons déjà écrit. Simplement, soyez paranos et soyez rigoureux.

Dispositifs passifs - embarqués sur votre vélo

Marquage au fer rouge ?

Vous le savez, il est aujourd'hui obligatoire de marquer un vélo neuf qui sort du magasin. Ceci n'est pas toujours fait. Ce programme est porté par l'APIC. Pour être honnêtes, même si l'initiative doit être saluée, elle ne nous semble pas être la seule bonne réponse à ce fléau. Pour être tout à fait honnête, il nous est arrivé de voir des vélos être marqués sans vérification du titre de propriété (c'est très gênant). Ce n'est qu'un dispositif, en plus, à disposition.

Sur le même sujet  Vélo enfant Frog 53 : une monture légère pour les enfants de 5 à 8 ans

D'autres solutions sont proposées. O2feel intègre petit à petit la technologie NFT. Des trackers GPS antivol sont de plus en plus installés sur les vélos. C'est d'ailleurs souvent ce que l'on appelle "un vélo connecté". Van Moof, Cowboy, Reine bike par exemple ou encore Angell.

Faire un état des lieux du vol de vélo

Même les chiffres officiels sont sujets à questionnement. Le communiqué de presse proposé par la FUB annonce 300 000 vélos volés en 2021 (source Ministère de l'intérieur). D'autres sources évoquent 400 000 vélos par an. Au doigt mouillé, ces chiffres nous semblent très en deçà de la réalité. Avez-vous porté plainte pour chaque vélo volé dans votre écurie ? Personnellement non. Vos connaissances qui se sont fait voler un vélo ont-elles systématiquement porté plainte ? Nos connaissances nous confirment que non. Et même si ces chiffres sont les bons, combien de personnes ne se mettent pas au vélo par crainte de se le faire voler ?

Une enquête sur le vol de vélo

Voici une enquête portée par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) en lien avec l’Académie des Mobilités Actives (ADMA), Bicycode, Alvéole Plus et Objectif Employeur Pro-Vélo (OEPV). Nous l'avons parcourue, nous y avons répondu. Nous vous invitons à faire de même juste ici.

Quels enseignements seront tirés ? Quelles solutions seront proposées ? Nous verrons bien. Nous n'aurions pas peur de passer pour de vieux réacs, nous proposerions un texte de loi qui ferait passer le vol de vélo comme un crime d'écocide. Si nos informations sont bonnes (source le Point) "Les délits d'écocide s'appliquent aux atteintes les plus graves à l'environnement au niveau national » [...]. Ils prévoient des peines allant jusqu'à 10 ans de prison et 4,5 millions d'euros d'amende". 10 ans de prison et 4,5 millions d'euros d'amende pour le vol d'un vélo, ça vous semble exagéré ?

Aujourd'hui, les forces de l'ordre sont plutôt réactives quand la victime retrouve sur un site de petites annonces son vélo volé. Faudrait agir avant le larcin. En août, Gérald Darmanin exigeait des forces de l'ordre, à propos des rodéos urbains "une intensification des contrôles et (je) souhaite qu’il y ait 10 000 opérations de contrôles pour lutter contre ces actes criminels". Faudrait-il une vigilance accrue sur le sujet vol de vélo par les Forces de l'ordre ?

Est-ce un contrôle de propriété ou un grillage de feu inopiné ?

Pour participer à l'enquête sur le vol de vélos, il vous suffit de cliquer là et d'avoir 10 minutes devant vous. N'attendez pas, l'enquête est clôturée le 1er novembre. RIP petit vélo ?

Retour en haut de page