Ellipse Bikes M1, le (beau) vélo musculaire n'est pas mort

Ellipse Bikes M1, le (beau) vélo musculaire n’est pas mort

Vive le vélo sec

C'est au cours de l'année 2017 que trois étudiants de l'UTT de Troyes en génie mécanique, Paul Lepoutre, Florian Prieur et Robin Gabuthy, se sont réunis autour d'une idée : lever les freins à la pratique vélo en concevant un modèle répondant aux problématiques des cyclistes en termes de sécurité, de vol et de fiabilité. Il en résulte aujourd'hui la création de la toute jeune compagnie Ellipse Bikes (les statuts de la société ont été déposés il y a un mois) et le lancement cette année d'un modèle entièrement configurable, le M1.

Vous le savez chez Weelz, on aime toutes les formes de vélo, y compris ceux équipés d'une assistance électrique (la preuve, relire notre article d'hier à ce propos). Cela étant dit, on est heureux de voir que des entrepreneurs ne cèdent encore pas aux sirènes d'une gamme 100% électrique et peuvent encore nous séduire avec des vélos musculaires (classiques, secs... appelez-les comme bon vous semble). On le répète souvent, tout le monde n'a pas besoin d'électrique, même pour du déplacement.


"Si le VAE se popularise sur l’hexagone, le nombre de vélos sans assistance électrique reste pour l’instant largement majoritaire. En 2018, 2,7 millions de vélos ont été vendus en France, dont 2,4 millions de vélos mécaniques." indique Robin Gabuthy, l'un des cofondateurs d’Ellipse Bikes contacté par téléphone.

Un modèle qui vous ressemble

Ellipse Bikes propose un modèle intégralement configurable sur le site web. A la genèse du projet, les trois ingénieurs souhaitaient concevoir un vélo 100% urbain. Mais voyant le désir du consommateur vélo se tourner des des vélos plus polyvalents (vous avez dit gravel ?), un virage est pris pour proposer un vélo qui puisse être personnalisé par son acheteur, afin de coller au maximum à son (ou ses) usage(s). Le M1 est un vélo qui vous ressemble, un vélo "à votre usage" selon les mots de l'entreprise.

Un trip vélo avec votre M1 ?

Ainsi, sur la même base de châssis cadre aluminium, vous pouvez sélectionner votre type de cintre (plat ou courbé), votre transmission (courroie + moyeu intégrée type Alfine ou groupe Tiagra classique) et également ajouter des options comme les garde-boue, un porte-bagage, des pneus renforcés, une béquille ou encore des clignotants. Les haubans du cadre ainsi que la fourche sont pourvus d'œillets pour permettre le montage de porte-bagages ou autres gorilla cage. De quoi imaginer une virée vélo en bikepacking.

L'éclairage est de série, et il est plutôt joliment intégré au cadre, dépassant aux extrémités du tube supérieur. Le vélo embarque un feu avant LED puissant ainsi qu'un feu arrière avec un mode feu stop, augmentant sa puissance lors d'une décélération. Le tout est alimenté par un moyeu dynamo Shimano sur la roue avant (oui, souvenez-vous, ce n'est pas un vélo électrique). Les clignotants sont également de série (cintre et hauban) mais vous pouvez choisir de ne pas les prendre.

Sur le même sujet  Pourquoi tu roules (à vélo) ?

Une alarme de série et une assurance en option

Dans l'optique de produire un modèle "stress free" pour l'utilisateur, et conscient de la problématique du vol de vélo, le Ellipse Bikes M1 embarque une alarme sonore ainsi qu'une puce de tracking GPS de série (réseau Sigfox). Dans une approche plutôt low-tech, l'objectif de la jeune compagnie n'était pas de produire un vélo connecté ou "intelligent". Ici, pas d'application smartphone complexe.

Le vol, principal frein à la pratique

Si quelqu'un touche à votre vélo, il se met à sonner. Point. Si un individu vole votre vélo, il faudra alors déposer une plainte et prévenir l'entreprise. A ce moment-là, Ellipse Bikes pourra intervenir et activer la puce GPS afin de retrouver votre vélo. Le vélo passe en mode "veille", la puce se branche sur sa batterie de secours. L'éclairage ne fonctionne plus (mais le vélo reste bien sûr utilisable par le larron).

Si cela ne suffit pas à vous rassurer quant à utiliser votre vélo en milieu urbain, Ellipse Bikes propose, en option à 10€ par mois, une assurance "Esprit Libre" couvrant le vol et proposant un remplacement à neuf si votre vélo n'est pas retrouvé sous deux semaines. A noter que le vélo intègre aussi de la visserie antivol sur les axes de roue et le collier de selle.

En précommande, livraison été 2021

La jeune start-up a fait le choix de ne pas recourir à du financement participatif. Si vous souhaitez configurer votre futur Ellipse Bikes, il faudra être un peu patient. Les précommandes ouvrent demain Vendredi 23 octobre, avec un prix de lancement à 1490€ au lieu de 1890€, pour les 100 premiers acheteurs. Un tarif plutôt correcte, compte tenu du fait que le vélo est une petite production. Deux coloris au choix, Pétrole ou Vert d'eau. La livraison des premiers vélos est prévue pour l'été 2021.

A la sortie de l'université, les trois jeunes associés ont pu être accompagné par l'incubateur de la Technopole de L'Aube. Après trois ans de travail et divers prototypes réalisés, l'équipe est prête pour attaquer la phase d'industrialisation, même s'il reste encore quelques appels d'offres fournisseurs à verrouiller. Coût oblige, le cadre en aluminium est fabriqué en Asie, comme la plupart des composants. Le vélo est ensuite assemblé en France, dans l'atelier Ellipse Bikes situé à Rosières-prés-Troyes (pas si loin d'un autre faiseur de vélo de l'Aube, Cycleurope).

➡️ EllipseBikes.com

Retour en haut de page