eBikeLabs, ou comment lutter contre le vol de vélo électrique

eBikeLabs, ou comment lutter contre le vol de vélo électrique

Rendre inutilisable le vélo au moment du vol

Nous avons rencontré Mael Bosson, fondateur de l'entreprise eBikeLabs, venu nous présenter sa solution pour tenter de lutter contre le vol de vélo.

Mael, comme presque nous tous, a fait l'amer expérience de voir son vélo volé. N'acceptant pas que ce soit une fatalité, fort de son doctorat, il a décidé de réfléchir à une solution additionnelle pour sécuriser les biclounes. Cette société créée en 2015 planche sur un logiciel intelligent, détectant tout mouvement suspect du vélo et, le cas échéant, bloque le moteur pour rendre le vélo inutilisable.


L'équipe d'eBikeLabs like 👍

Ebikelabs propose un logiciel qui vient s'ajouter au cerveau de votre vélo, et tant qu'à ajouter de l'intelligence à votre vélo électrique, autant le faire bien. L'idée initiale est bien de lutter contre le vol. Pour aller plus loin, ce logiciel propose un diagnostic de panne et facilite la maintenance du vélo.

Aujourd'hui cette solution ne s'adresse qu'aux vélos électriques, elle est aussi principalement destinée aux gestionnaires de flotte de vélos. Le saviez-vous? La flotte de Vélib parisien c'est 18,000 vélos et c'est... 18,000 vélos volés par an (entre 600 et 800 Vélibs volés ou privatisés chaque jour - source). Le chiffre est effrayant, effarant. En rendant inopérant immédiatement le vélo volé, eBikeLabs pense que l'ensemble des vols d'opportunité seront évités. Parce qu'un vélo électrique reste une solution de mobilité intéressante même sans la batterie ou l'assistance, en bloquant l'usage du vélo, l'objet devient inutile.

Une campagne de financement participatif

Ebikelabs, c'est aujourd'hui 17 salariés, une équipe basée à Grenoble, une entreprise financée sur fonds propres en partie, une autre partie est financée par les banques, enfin des fonds proviennent de leurs performances commerciales. Ils fournissent par exemple leur logiciel à Pendix¹ ou Toyota Tsusho². Pour accompagner son développement, eBikelabs lance une opération de crowdfunding. Objectif : lever 1,5 millions d'euros.

Sur le même sujet  Swapfiets, le Netflix du vélo arrive à Paris

Avant de vous précipiter, sachez que la solution de l'entreprise permettrait d'optimiser la durabilité de chaque vélo équipé, elle permettrait aussi (chiffres donnés par Maël) d'économiser jusqu'à 100€/an/vélo équipé du logiciel (solution eBikeCheck). En optimisant l'entretien, le temps passé sur chaque vélo, les mécaniciens passeraient moins de temps sur chaque machine.

C'est intelligent cette petite chose!

Maël, enfin, a profité de sa venue à Paris pour nous voir³, pour aussi "pitcher" (et oui on est dans la tech, dans le monde de la start-up) sa solution sur les ondes d'Europe 1, dans l'émission "La France bouge".

Bien sûr, ici chez Weelz! nous trouvons dommage que cette solution ne s'adresse qu'aux vélos électriques, il n'empêche que c'est inhérent à la solution proposée (bloquer le moteur) et nous pensons que toute solution pour rendre les vélos électriques plus durables doit être étudiée et mentionnée.

¹ Pendix est un fabricant de moteur pédalier de type direct drive sans engrenage de démultiplication. Il peut être adapté sur tout type de vélo.
² En savoir plus sur Toyota Tsusho.
³ A moins qu'il ne soit venu à Paris pour pitcher sur Europe 1 et qu'il en ait profité pour passer du temps avec Weelz!

Retour en haut de page