Dublin face à un challenge vélo immense

Dublin face à un challenge vélo immense

Cette année, Dublin recevait la conférence Velo-City. La capitale irlandaise fait face à un challenge complexe. Tandis que sa politique de mobilité stagne, le nombre de cyclistes dans les rues de Dublin a augmenté de manière exponentielle.

D'après Owen Keegan, Chief Executive de la mairie de Dublin et présent à la plénière d'ouverture, la population de cyclistes urbains dans les rues de Baile Átha Cliath ¹ a augmenté de 147%. Oui, 147%.


Un chiffre qui peut paraître énorme mais qui s'explique assez facilement puisque Dublin part de très loin, avec une part modale vélo proche du zéro auparavant (demandez à Montpellier, passer de 1 à 2 cyclistes, cela vous fait une augmentation de 100%...).

Le constat aujourd'hui ? Comme moi, la plupart des congressistes présents durant le congrès et qui ont arpenté ("affronté" serait un meilleur terme) les rues dublinoises, l'ont constaté : il reste beaucoup de travail pour que la ville devienne "bike friendly".

Lors de la table ronde qui a suivi les discours d'ouverture du congrès Velo-City, un représentant du Dublin City Council s'est d'ailleurs fait tacler par Klaus Bondam, le CEO de la fédération cycliste danoise, qui constate des infrastructures cyclables encore loin d'être suffisantes, tant en nombre qu'en qualité.

Le tweet et son illustration ci-dessus résument bien le sentiment d'un cycliste urbain à Dublin... "swimming with sharks" (l'un des speakers présents à Velo-city m'a même demandé l'autorisation d'utiliser cette image pour sa conférence du lendemain!).

Sur le même sujet  Etude: le transport quotidien actif et son bénéfice sur la santé

Après une analyse visuelle (et un peu au doigt mouillé) de la population cycliste, on constate qu'elle est majoritairement masculine, beaucoup sont coiffé de casque et portent des vêtements fluo. Est-ce à dire que ce sont des indicateurs d'une ville peu favorable au vélo... je vous laisse seul juge.

La résistance s'organise

Une ville ne serait rien sans ses pros et ses anti-vélo. Dublin n'échappe pas à la règle, avec le collectif "I Bike Dublin". Pas une association, mais juste un collectif citoyen, I Bike Dublin joue le rôle de trublion dans le jeu du vélo à la dublinoise.

J'ai pu m'entretenir brièvement avec Gaël, français expatrié depuis une vingtaine d'années dans la capitale irlandaise, et membre actif de I Bike Dublin.

Il m'explique que, contrairement à l'association Dublin Cycling Campaign, qui, elle, est une asso officielle (et donc subventionnée par la ville), I Bike Dublin a la parole plus libre et se permet quelques actions directes moins politiquement correcte.

"Le collectif a fourni les plaques d'immatriculation de plus de 200 véhicules … en une seule journée"

Des classiques, comme des actions "protège ta piste" ou des clappings, et d'autres plus originales, comme ce fichier de verbalisation "prêt à l'emploi".

La ville se vantait en effet d'avoir verbalisé 500 véhicules stationnés sur les voies cyclables … en un an. Le collectif, lui, a fourni les plaques d'immatriculation de plus de 200 véhicules en infraction … en une seule journée !

Quand une infra cyclable est mal faites, les plus téméraires l'utilisent, les autres préfèrent le trottoir...

Pour autant, la prédominance des véhicules motorisés ne semble pas entacher la motivation des cyclistes locaux.

Pour m'être rendu à différents endroits de la ville aux heures de pointe, le nombre de vélo dans les rues demeure impressionnant pour une cité qui n'a pas véritablement entamé sa mutation vélo. Certes, pas aussi impressionnant qu'à Utrecht, Amsterdam ou Copenhague, mais impressionnant tout de même.

La municipalité de Dublin fait ainsi face à un challenge considérable, celui de réussir une transition vers une mobilité active et durable. Mais elle doit agir vite.

"Get your act together !" (prenez-vous en main) a lancé Klaus Bondam (voir plus haut) à l'équipe municipale de Dublin !

¹ Baile Átha Cliath : Dublin en gaélique

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)