[Vidéo] Ultra cyclisme ou Bike Life ? Deux documentaires vélo pour deux salles, deux ambiances — Weelz.fr
[Vidéo] Ultra cyclisme ou Bike Life ? Deux documentaires vélo pour deux salles, deux ambiances

[Vidéo] Ultra cyclisme ou Bike Life ? Deux documentaires vélo pour deux salles, deux ambiances

Un vélo pour aller partout et nulle part

Le vélo est bien partout, même quand il ne vous amène nulle part. Deux documentaires ont attiré notre attention ces dernières semaines. Deux films dans des environnements opposés. L'un 100% urbain, l'autre à la recherche des coins les plus reculés. Détails dans la suite du billet ci-dessous.

"Onboard the Transcontinental Race" disponible sur Netflix

Ce documentaire de 54 minutes sorti en 2020 est désormais disponible sur Netflix. Il vous amène suivre ce que traversent les concurrents de la Transcontinental Race. Filmé sur trois éditions de 2016 à 2018, la caméra s'attache à donner la parole aux participants, aux organisateurs, au photographe. Aucune approche technique sur comment se préparer, quel vélo, quel équipement.


Dans ce documentaire, suivez depuis l'intérieur l'une des courses d'ultra-distance à vélo considérée comme l'une des courses cyclistes parmi les plus difficiles au monde (Oui y'a plus dur). "Tout est conçu pour rendre la tâche la plus difficile pour tout le monde" indique Anna Haslock, qui a repris le flambeau après le décès de Mike Hall (le fondateur de la course).

Teaser officiel de la TCR 2022 qui s'est déroulée cet été

TCR - Les poètes et les scientifiques

On aime bien ce passage au cours duquel, lors d'un checkpoint, le membre de l'organisation glisse les concurrents dans deux catégories : "Il y a deux catégories de concurrents, ceux qui voient la Transcontinental Race comme une aventure. Ils voient ce voyage, cette expérience et ils absorbent tout ce qu'ils voient et tout ce qu'ils font. Ce sont les poètes. Et puis il y a d'autres gens qui voient la course comme une science. Ils traduisent tout en nombres : la distance, l'énergie, le sommeil. Ils avancent comme ça. Ce sont les scientifiques." Vous ne saurez pas quelle catégorie gagne à la fin. Vous pourrez en revanche vous demandez, que vous pratiquiez l'ultra-distance ou quelques kilomètres de vélotaf par semaine, dans quelle catégorie vous êtes. Peut-être les deux ?

Sur le même sujet  [Test] TERN Quick Haul, le vélo cargo longtail (très) compact

"La Bike Life", en libre accès sur l’Équipe Explore

Proposé par le magazine l’Équipe, sur leur service Explore (ou directement sur YouTube ci-dessous), vous pourrez visionner ce documentaire qui suit quelques figures parisiennes de ce mouvement. Vous pourrez aussi suivre Pauline, 14 ans, l'une des rares demoiselle dans le mouvement. Un peu plus de 34 minutes, pour comprendre cet univers. Un documentaire qui a pris plus de deux ans pour sortir. Vous devriez finir par savoir ce qu'est cette pratique. On vous en a parlé juste ici ou encore là.

"Wesh ma gueule, on part en barode"

Un documentaire sportif ? Pas vraiment. Urbain alors ? Non plus. Une étude sociale sur notre jeunesse ? Mouais. Sur le vélo ? Pas franchement. Une suite de portraits ? Un peu. Ce documentaire c'est un peu tout cela à la fois. On vous le recommande vivement, pour la qualité des images. Montrez-le aussi aux grand-parents, aux enfants. Le vélo est bien un outil pour rencontrer des potes, une communauté. Peu importe d'où vous venez, votre milieu social. Prenez un vélo et allez rouler. "Quand on change de ville pour aller rouler, c'est un peu comme dans les jeux vidéos et que tu changes de niveau".

Ça barode sur les quais

D'ailleurs ce qui est intéressant, entre autre, dans ce film, cette pratique n'est pas si éloignée de la culture fixie, du bmx, du pumptrack. Le lien pour le visionner est là. Nous avons une petite pensée pour les équipes qui ont suivi en immersion la communauté. Filmer à vélo au milieu de 25 wheeling, ça ne doit pas être facile facile. Réalisation : Hugues Lawson-Body, montage : Zakaria Cheurfa.

Retour en haut de page