Le gravel bike, le vélo polyvalent hybride passe-partout

Le gravel bike, le vélo polyvalent hybride passe-partout

L'hybride est sur toutes les lèvres. On vous le vend à grand coup de sauce marketing. Surement parce que le mot polyvalent était devenu trop galvaudé, limite un peu ringard, mais la finalité reste la même : un produit multi-usage, qui s'adapte à vos besoins.

Le Gravel Bike entre parfaitement dans cette définition. Blabla de marketeux encore, certes.


14421224413_3262624854_z Toujours est-il que sa définition ressort très souvent sur les blogs et les forums, lorsqu'un cycliste urbain est à la recherche de sa nouvelle monture :

Un vélo polyvalent, capable de rouler correctement sur la route au quotidien, sans chercher l'ultra-performance, et, si possible, en ajoutant un peu de confort. Si en plus, on peux s'en servir le weekend pour de longues ballades, à la fois sur route mais aussi pouvoir emprunter des chemins moins carrossables, c'est le top.

Route ou VTT ? Les deux mon capitaine

surly-long-haul-trucker-10Le gravel (littéralement "vélo de gravier" ou "vélo de garnotte" comme disent nos amis de la Belle Province) est en réalité un dérivé d'un autre type de vélo, moins répandu et un peu plus exclusif, que sont les randonneuses, et que des marques emblématiques comme Salsa ou Surly commercialisent depuis déjà pas mal d'années. On pourrait, par extension, l'assimilé à un VTC (non pas taper monsieur le taxi, on parle de vélo là !).

Toutefois ces modèles, plutôt dédiés au voyage au long cours, manquent intrinsèquement d'un minimum de sportivité. Une sportivité que l'on retrouve sur de vrais modèles de route, mais surtout sur des modèles de cyclo-cross (CX), et c'est justement de ce sport que le gravel a tiré son essence, le franchissement d’obstacles en moins !

La géométrie a été adaptée. On a rehaussé le pilote pour une position légèrement plus haute, moins aérodynamique, et on a assoupli les cadres pour moins de rigidité. L'empattement et l'angle de chasse ont augmenté pour plus de stabilité, les bases et le boitier de pédalier sont abaissés pour une garde au sol diminuée.

L'arrivée du freinage à disque sur les vélos de route va également très bien au gravel de par son programme tout-terrain et toutes conditions. La différence se fait également au niveau des pneumatiques, puisque les cadres et les fourches d'un gravel autorisent des montes de pneus de large section, jusqu'à 50 mm pour certains.

Quelques modèles

721ba842-d0f9-488a-9a69-2101e80166f8_2000x1365Le Anyroad de Giant est sans doute l'un des modèles le plus mis en avant ces derniers temps quand on parle de gravel.

Sur le même sujet  Rough-Stuff Fellowship, au cœur des archives du plus vieux club vélo du monde

C'est surtout sa géométrie atypique qui étonne, avec un cadre au sloping très prononcé, et un angle de chasse assez ouvert. Il est notamment l'un des seules a embarquer des leviers de freins double commande.

2015_Santa_Cruz_Stigmata_Orange_ProfileLe californien Santa Cruz a récemment dévoilé un joli joujou aux couleurs acidulées, le Stigmata, un cadre de CX en carbone, qui empreinte beaucoup de choses à ses cousins VTT :

Boitier PressFit 30, gaines internes, axes traversants et freins à disque hydraulique. Le Stigmata peut accepter des pneus jusqu'à 41 mm de section.

11402253_1091791797508956_6868911836423692508_oLe fabricant américain Cannondale a carrément jeté un pavé dans la mare du gravel en dévoilant un modèle plutôt étonnant, le Slate.

Le Slate s'éloigne encore de ses origines de cyclo-cross, pour s'approcher encore un peu plus de celles du VTT.

On y retrouve des roues en 650B (27,5) de diamètre et ni plus ni moins que la fameuse fourche Lefty, ici en seulement 30 mm de débattement.

inflite-al-9-s_c1108L'allemand Canyon a lui aussi succombé aux sirènes du gravel avec le Inflite. On sent la rigueur allemande sur ce cadre, sobre et sans artifices.

Comme à son habitude, Canyon embarque en revanche du beau matériel (modèle AL 9.0) : groupe complet Ultegra, roues DT Swiss, on retrouve même des gardes-boues SKS.

studio_dec14-3-1030x644Le constructeur français Caminade ne s'est pas foulé pour trouver le nom de son modèle :  Gravel, tout simplement.

Doté d'un cadre en acier, fabrication 100% française précisons-le, ce Gravel possède lui-aussi un look atypique. Axes traversants, freins à disques mécanique, fourche carbone, il peut accueillir des pneus jusqu'à 50 de section.

On pourrait encore citer pas mal d'autres modèles : Specialized Diverge, GT Grade, Scott Addict, Bergamont Prime, Trek CrossRip, Genesis Croix de Fer... et il est fort probable que le marché voit fleurir encore de nouveaux modèles. A surveiller au prochain Eurobike.

Entre rêve et réalité

12071000755_31f891ed0e_zCe que l'on a constaté en revanche, c'est malheureusement qu'il y a un gap entre les attentes des utilisateurs et la réalité du marché du cycle.

Fabrice Laugier, marketing manager chez GIANT France, nous a par exemple confié que leur modèle Anyroad 2, qui est pourtant un modèle qui plaisait beaucoup sur le papier, n'a pas rencontré son public et ne sera pas reconduit pour 2016 (seule la version Comax reste au catalogue).

Et vous, vous investiriez dans ce genre de modèle polyvalent ?

Crédits photos : Martin LoetzschGabriel Amadeus, Caminade.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)