Cyclotourisme en Auvergne – La Grande Traversée du Volcan à vélo — Weelz.fr
Cyclotourisme en Auvergne – La Grande Traversée du Volcan à vélo

Cyclotourisme en Auvergne – La Grande Traversée du Volcan à vélo

Les géants auvergnats sont en train de se réveiller. Ce ne sont pas des secousses sismiques mais plutôt des passages cyclopédiques qui risquent de faire sortir de leur léthargie les volcans de cette belle région. En effet, après l'annonce du retour du Tour de France sur le Puy de Dôme¹, c'est un peu plus au sud de la région que nous vous emmenons découvrir une idée d'itinéraire vélo pour un weekend (ou plus) : La Grande Traversée du Volcan à vélo. Un itinéraire de 150 kilomètres qui recèle quelques surprises et une bonne grimpette!

Un long week-end de traversée

Si les département ruraux comme le Cantal ont le vent en poupe, espérons que vous l'ayez aussi dans le dos lorsque vous vous élancerez sur cet itinéraire vélo depuis Port d'Agrès, au bord du Lot, jusqu'à Blesle dans le Haut-Allier. Le tracé est en effet orienté sud-nord et présente quelques caractéristiques notoires.


Il est déjà parfaitement jalonné de balisages chartés "Véloroutes" pour éviter de sortir la bonne vieille carte routière Michelin (entreprise créée dans la Région en 1889). On apprécie également le livret en ligne très complet afin de préparer au mieux votre séjour. Ce qui saute directement aux yeux sur cet itinéraire vélo de la Grande Traversée du Volcan, c'est l'absence de grandes villes aux alentours. Elles sont remplacées par des cités de caractère. Rien de tel pour flâner à vélo. "Entre mi-mai et mi-novembre" comme nous le conseille Romain Gabrieck de l'office de tourisme de la châtaigneraie cantalienne. L'accès est aussi possible de manière éco-responsable, en utilisant la ligne TER Clermont-Ferrand > Aurillac.

Maurs, Mandailles ou Allanche ne vous disent peut être rien. C'est tout l'intérêt de s'y projeter à vélo le temps d'un weekend. Ces bourgs sont chargés d'Histoire, de curiosités naturelles et autres découvertes gastronomiques. Il est par exemple impossible de rater à proximité de Vitrac le fameux trou du diable. Site naturel classé. Ou de passer à côté d'une bonne truffade dans l'une des maisons d'hôtes d'Aurillac.

Un sommet volcanique à escalader

Col du Pas de Peyrol : le passage du Tour de France est à votre porté !

Le point d'orgue de cette Grande Traversée du Volcan est l'ascension du col du Pas de Peyrol. Le plus haut passage routier du massif central (1 588 mètres) est au pied d'un site classé "Grand site de France" : le Puy Mary (1 783 mètres). Ces crêtes chauves sont si caractéristiques des Monts du Cantal. Elles constituent un réel atout pour une véloroute qui se concentre généralement plutôt au bord des façades maritimes et des fleuves. Un peu de dénivelé ne fera donc pas de mal à votre dérailleur et à vos envies d'ailleurs.

Le dépaysement est total lorsque l'on gravit ce volcan éteint depuis plus de 3 millions d'années. Les créateurs de cette Grande Traversée du Volcan à vélo ont eu la bonne idée de vous y faire grimper par le versant sud. Celui-ci constitue le versant le plus régulier (13,1 km à 5,25 %). Ce n'est tout de même pas une promenade de santé ! N'allez donc pas embrasser les gentianes qui poussent au bord des routes de ces territoires dénudés. Profitez plutôt d'un panorama à 360° accompagné par le sifflement du vent...ou de celui des marmottes.

Sur le même sujet  Nouveau vélo électrique Origine HELP – Aide-toi, et le vélo t'aidera

Seul bémol de l'itinéraire, la quasi totalité du parcours s'effectue sur des routes départementales partagées. Romain Gabrieck nous rassure : "Ces routes sont peu empruntées et les automobilistes locaux ont l'habitude de partager la route avec les cyclistes. De plus, petit à petit, des portions dédiées au vélo font leur apparition au sud de l'itinéraire". À noter que le parcours est parallèle à la mythique GTMC, la Grande Traversée du Massif Central à VTT. Ou bien encore la Via Allier si vous souhaitez prolonger le plaisir de remonter vers le nord.

Une grande traversée du volcan aussi bien cyclosportive que touristique !

Si l'ensemble de l'itinéraire ne peut représenter qu'une sortie dominicale pour certains. Pour d'autres, l’intérêt est de prendre le temps de pleinement profiter. Les véloroutes ont cette capacité à s'adapter à la taille de vos mollets. Que vous soyez affuté avec la peau en "papier de cigarette", ou plutôt röstis et tartiflette, La Grande Traversée du Volcan à vélo peut se muer aussi bien en cyclosportive qu'en cyclotourisme. Ses 150 kilomètres et 2 300 mètres de dénivelé positif sont une parfaite entrée en matière pour quiconque souhaite découvrir le voyage à vélo. Accrocher un premier col au palmarès. Ou se défouler le temps d'un weekend !

Nous vous conseillons de découper l'itinéraire en deux parties, avec un arrêt au pied du Puy Mary à Mandailles. Ces 70 premier kilomètres vous serviront d'échauffement avant l'ascension du lendemain, à la fraîcheur du matin. Ce trajet sur deux jours s'adaptera également aux amateurs de traversée avec assistance électrique. Sans avoir les mêmes capacités physiques, l'assistance que vous pourriez louer au départ de Clermont-Ferrand ou Aurillac, permettra de gommer cette différence pour partager l'itinéraire à deux. Ou à tout un peloton !

"L'avantage de cette véloroute est de s'adapter à un spectre très large. Que vous soyez là pour visiter en famille ou effectuer une traversée sportive, l'itinéraire, les habitants et les différents services qui jalonnent le parcours sauront répondre à vos attentes". Romain Gabrieck nous met l'aligot à la bouche. Le Massif Central jouit d'une tranquillité, au cœur des géants de lave. Les équipes de Weelz vous donne rendez-vous au printemps pour un test grandeur nature sur ce parcours de la Grande Traversée du Volcan à vélo. En attendant, toutes les informations sont sur le site de France Vélo Tourisme.

¹ L'annonce du retour du Tour de France sur le Puy de Dôme.

Retour en haut de page