CycloPlombier, du crowdfunding dans les tuyaux

CycloPlombier, du crowdfunding dans les tuyaux

Faites sourire le plombier

Oui, nous avons un peu honte de ce jeu de mots facile et pourri. Tuyaux, plomberie... Et encore, la honte serait à son paroxysme si nous osions évoquer la raie du carreleur (aka Le sourire du plombier) ou tenter de vous parler d'un scénario d'un mauvais film porno des années 1980 (il paraît que le plombier est un mème dans l'industrie du film X, c'est ce qu'on nous a dit, nous n'avons pas vérifié). En tout cas CycloPlombier lance une campagne de financement participative et nous avions envie de vous en parler.

Un bidet sur un baudet

Un Bullitt dans la ville

Le baudet ici en l'occurence c'est un vélo cargo. Le cadre est souvent rouge, la caisse souvent noire. Un hommage à Stendhal ou à Jeanne Mas, nous ne savons pas trop. Penchons pour le héros Stendhalien, jeune, épris de bonheur. Il sait que son bonheur, il va falloir qu'il aille le chercher. Voilà, on a la réponse. CycloPlombier s'est donné comme mission d'aller distribuer du bonheur en ville à coups de clés à molettes, cuves d'éviers à remplacer et autres bidets (1) à remettre en selle. C'est beau. Et CycloPlombier, comme Julien Sorel ou Lucien Leuwen, sait que pour distribuer du bonheur, l'entreprise doit asseoir son assise financière. C'est l'objet de cette campagne de Crowdfunding lancée il y a quelques jours sur KissKissBankBank.


Avouez-le, vous tous et toutes rêvez d'avoir un vélo cargo dans votre flotte de vélos. Avouez aussi que le véhicule de service du plombier moderne (en rouge et noir) à quand même plus de gueule que le C15 Citroën de Patoche, le roi de la débrouille. Ce billet est notre façon à nous de militer pour plus de vélos cargo dans nos villes et moins de Citroën C15.

Un projet de pose de bidet dans les semaines à venir ?

N'hésitez plus, ne cherchez plus, allez donner un coup de main financier sur cette campagne, soyez un(e) donateur (trice) star, allégez-vous de 125€ et calez un rendez-vous avec l'entreprise pour fixer vos problèmes de tuyauterie (2). Attention quand même, vérifiez avant si leur service est disponible dans votre ville. Parce que oui, pour l'instant l'offre est quand même très localisée en Ile-de-France. Votre tuyauterie est rutilante ? Vous pouvez donner 5 ou 15€ juste pour la beauté du geste. En remerciement, votre nom (ou patronyme Dédé75 par exemple) sera imprimé sur un beau vélo cargo. Un début de nouvelle vie pour vous, comme l'impression de posséder un peu un vélo cargo.

Une idée pour Cycloplombier (s'ils nous lisent, sait-on jamais)

Le (fameux) sourire du plombier

Avant d'écrire ce billet, nous avons évidemment fait dérouler toutes les propositions de dons et les contres-parties proposées. Les gars les filles de CycloPlombier ! Nous avons l'impression, vous avez oublié une contrepartie. La plus belle, la plus simple, la plus sexy. Offrir contre 50 euros (ou 30 ou 70... nous vous laissons décider du montant), une prise de rendez-vous avec l'un de vos plombiers, pour ne rien réparer du tout. Juste avoir l'honneur et le plaisir de piloter pendant quelques kilomètres ou quelques instants l'un de vos vélos cargos. Pour quelques euros de plus, la photo du généreux donateur, tout sourire entrain de pédaler sur vos baudets. Promis... Quand cette offre est disponible, je suis un généreux donateur. Parce que oui, je suis prêt à payer pour rouler sur l'un de vos vélos, juste le temps de la photo.

Sur le même sujet  Itinéraires cyclables sécurisés, nouvel appel à projet du Fonds mobilités actives

Un souhait pour CycloPlombier

Nous souhaitons à CycloPlombier d'aller chercher 70,000€, parce qu'on aime bien l'idée qu'ils puissent recruter une plombière, qui aura un beau vélo et qui nous démontrera que plombier, c'est comme mécano-vélo, ça se conjugue aussi au féminin (et aussi parce que Xavier, fondateur de ce site, adore la plombière ... la glace, entendons-nous).

Une fixette sur le bidet ? Ne plus bouder le bidet (1)

Il est beau mon bidet

Et oui, elle est assumée cette fixette. Parce que cette pandémie bouleverse pas mal de nos certitudes, elle bouleverse aussi pas mal l'économie. Certains secteurs s'en sortent mieux que d'autres. Pour les secteurs qui souffrent, au hasard, l'hôtellerie, l'aviation, l'automobile. Pour les secteurs qui voient leur croissance décupler, au hasard, le vélo. Et... le bidet.

Nous n'avons pas enquêté plus que cela sur cet improbable retour en grâce de ce bel objet. Nous avons des confrères qui l'ont très bien fait pour nous. Un superbe papier sur Ouest-France (bien connu pour ne pas être un journal à la solde du lobby du bidet pourtant) ; un autre papier dans le nouvel Obs (autre canard à qui on ne la fait pas). Ne pas vous mentionner tousleswc.fr (3) dans ce billet, aurait été une erreur. Enfin, l'occasion de demander à Cycloplombier s'ils installent plus de bidets en 2021 ? Nous aurions pu lancer un sondage sur Weelz.fr et vous demander où vous en êtes dans votre projet de bidet. On ne le fait pas, parce qu'il nous semble, le plus important, c'est bien d'aller vous intéresser de plus près à cette campagne de financement participatif. On vous remet le lien, . Votre avis sur le bidet attendra.

(1) Ne boudons plus les bidets, ce point est adressé ci-dessus
(2) Prenez une photo avant/après et partagez sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ilestbomonbidet
(3) Ouais, il y a un blog qui s'appelle comme ça. On en apprend tous les jours.

Retour en haut de page