[Culture]

[Culture] “Euphoria”, la série où les gentil(le)s sont à vélo, les méchants en pick-up

Le vélo est montré, filmé et c'est beau

Rien de tel qu'une bonne grosse claque. C'est ce que propose cette série mettant en scène la génération Z (nos ados lycéens donc). Cette fois-ci, ça se passe dans une ville moyenne américaine, Rue (c'est son prénom) va nous raconter ses problèmes d'addiction (à la drogue), ses relations amoureuses (Est-elle amoureuse de sa copine Jules ?). Et Jules est-elle une copine avec un nom de garçon ? Et comment nos jeunes ados gèrent-ils les réseaux sociaux ? Et comment gèrent-ils leurs premières relations sexuelles quand tout est filmé, diffusé ? Rue et Jules se déplacent principalement à vélo. Jules se fait renverser par Daniel qui conduit son gros pick-up. Daniel n'est pas loin d'être un connard, mais nous ne vous en dévoilerons pas plus.

Des nominations et du son

Sortie en 2019, Euphoria n'a pas encore eu de récompenses. A notre avis, patience, elles vont arriver. Si ce n'est pas pour le meilleur second rôle, nous ne serions pas étonné qu'une récompense pour la meilleure bande son tombe.


En détail

Ils ont tous des lits King Size les ados américains ?

Pour la voir, il faut vous trouver un accès aux offres d'HBO. Une saison, dix épisodes. En moyenne, 55 minutes par épisode. Allez-y et dites nous ce que vous en avez pensé. La bande-annonce VOSTFR ci-dessous.

➡️ HBO.com/Euphoria

Sur le même sujet  La Véloscénie, une jolie mise en selle pour un été à vélo
Retour en haut de page