[Culture] César aimait aussi plier des vélos

[Culture] César aimait aussi plier des vélos

Un vélo plié n'est pas toujours un vélo pliant

Ce billet aujourd'hui parce que ce vendredi 12 mars 2021 se déroule la cérémonie des Césars et qu'il n'y a pas de hasard dans la vie, le 1er mars je vous avais fait une promesse. Celle de me renseigner.

C'était où, c'était quand ?

Lundi 1er mars, mon trajet à vélo me fait passer par la rue de Matignon (Près de chez Monsieur Castex). Je suis sur mon vélo, je pédale le nez au vent et, comme souvent, j'observe gentiment mon environnement. Sur ma droite, dans une vitrine, un vélo bizarre attire mon attention. Cette image furtive s'imprime dans ma tête et, comme toujours, je poursuis mon chemin.


200 mètres plus loin, arrêté au feu, je reste intrigué par cette vision. Je fais donc demi-tour pour contextualiser l'objet. La vitrine est celle d'une galerie d'art, celle d'Alexis Lartigue. Spontanément, je fais une association entre ce que je vois là et les compressions de voitures du sculpteur César. Mais très vite, j'essuie d'un revers de la main cette idée, ça me semble bien improbable.

Je tweete, file et fais un nœud à mon mouchoir pour ne pas oublier ma promesse : vérifier qui est cet artiste qui a commis cette compression et trouver s'il a d'autres œuvres d'art vélos dans son œuvre.

Sur le même sujet  Tous en selle, le festival du vélo sur grand écran revient en 2020

César, ces arts compressés

Alexis, le galeriste me confirme. Ce vélo en cube est bien une œuvre de César. Créée en 1975, l'œuvre signée fait 60 x 37 x 28 cm (Plus compacte qu'un Brompton plié 56,5 × 54,5 × 25 cm. Moins roulant aussi qu'un Brompton déplié). Si vous souhaitez acquérir cette compression, il vous faudra débourser 85,000€ (un peu plus cher qu'une trentaine de Brompton).

De mon côté, je confirme, mon commentaire à ce tweet. Cette œuvre d'art je la verrais bien dans nos bureaux, le jour où ils seront ailleurs qu'au fond de l'appartement. Je verrais bien ce vélo compressé, posé fièrement au centre de la table de la salle de réunion. En tout cas ce que nous apprend cette œuvre d'art un vélo pliant peut être un vélo plié, mais un vélo plié n'est pas toujours un vélo pliant.

Et si vous voulez en savoir plus sur César et cette œuvre, filez ici. Et si vous voulez savoir quelle sera la polémique des Césars 2021, patientez quelques heures, le monde du cinéma ne finira pas de vous surprendre.

Portrait pris en mai 1997 dans son atelier parisien du sculpteur français César, de son vrai nom César Baldaccini, connu pour ses "compressions", "expansions" et "empreintes". César est décédé le 06 décembre 1998 âgé de 77 ans, des suites d'une longue maladie.
AFP PHOTO / OTOCKI

Crédits photos : Galerie Alexis Lartigue.

Retour en haut de page