Creme Cycles mélange le rétro et le moderne

Creme Cycles mélange le rétro et le moderne

7 juin 2011

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas tout d'abord en présentant les vélos que je vais vous parler de cette marque, mais plutôt en présentant le parcours assez original de son créateur, Szymon Kobylinski. D'origine polonaise, Szymon passe une partie de sa jeunesse à Londres. De retour au pays, ce n'est pas dans le vélo qu'il va construire sa carrière, mais dans la musique, en fondant Blenders, un groupe de rock qui va rencontrer un fort succès dans les années 90.

Mais son temps perdu, c'est sur les courses nationales de DH qu'il le passe, en remportant même quelques belles victoires. Toutefois en Pologne, difficile de se procurer du bon matériel pour entretenir son vélo, et Szymon doit importer tout cela directement des USA. Le temps passe et cette idée se transforme alors en business. Il fonde 7 Anna (du nom de sa femme) et devient importateur exclusif polonais de 7 grands fabricants (Sun Ringlé, Crank Brothers, Hope...).

Pas question de s'arrêter en si bon chemin, il créé alors sa propre marque de composants, Northshore, qui séduit immédiatement les riders polonais de par son excellent rapport qualité/prix. Plus tard, Northshore devient NS Bikes et les premiers cadres de dirt font leur apparition dans la gamme. NS Bikes est devenu aujourd'hui une référence et vient même de signer cette année avec le talentueux rider Sam Pilgrim.

"c'est ce qui m'a séduit chez Creme par rapport à d'autres marques, le côté fashion, n'est pas trop prononcé. Le style ne l'emporte pas sur la fonction"

Loin de se reposer sur ses lauriers, Szymon Kobylinski décide en 2009 de se lancer dans le vélo utilitaire. Pas en balançant rapidement un seul modèle city sous sa marque NS, mais en réfléchissant à une vraie gamme complète de vélos urbains.

La marque Creme Cycles est ainsi née, avec à son catalogue une gamme très homogène, allant du fixie au hollandais en passant par le porteur, et autant destinée aux hommes qu'aux femmes.

C'est Jean-Christophe alias Jaycee, distributeur exclusif de Crème pour la France, qui nous en parle le mieux :

"La démarche de Creme est de faire de beaux vélos, dans la mouvance actuelle des commuters et des fixies, inspirés par les vélos français des années 70. L'habillage marketing, le nom, le logo, tout est très homogène, et renvoie à ce style de vélos. Cependant, et c'est ce qui m'a séduit chez Creme par rapport à d'autres marques, le côté fashion, n'est pas trop prononcé. Le style ne l'emporte pas sur la fonction.

Ces vélos sont faits par des gens qui se déplacent à vélo, et se sont rendus compte - comme beaucoup d'entre nous- que les demi course acier des années 70 étaient de très bon vélos pour un usage quotidien.... souvent meilleurs que les vélos de ville modernes."

Et en effet, rien de clinquant dès que vous regardez le 1er modèle Creme, le Caferacer. La sobriété l'emporte et c'est le coté fonctionnel qui ressort de suite, avec son cadre aux tubes fins, ses gardes-boues parfaitement intégrés, son énorme phare dynamo et son porte-bagage avant. Ce modèle reprend les codes des vélos porteur des années 50 et 60 avec un tube supérieur parfaitement droit et un guidon albatros, qui offre une position semi-relevée. Le Caferacer se décline en trois transmissions différentes, monovitesse ou bien moyeu à vitesses intégrées en 3 ou 7 vitesses (Shimano Nexus).

À lire  Anjou Velo Vintage 2017, l'édition de la maturité

Encore plus axé vers le rétro classique, le modèle Holymoly est un hollandais offrant une position très relevée grâce à une sortie de potence très haute. Gardes-boues intégrés, phare chromé à l'avant, carter de chaine complet et porte-bagage arrière dont les tiges font partie intégrante du cadre, vous permettant le transport de charges lourdes. Coté transmission, c'est un moyeu Shimano Nexus 3 vitesses et le freinage est assuré par des freins à tambours. Le modèle femme du Holymoly offre à ses dames un très beau cadre col de cygne leur permettant d'enjamber facilement par l'avant. Et elles ont même le droit au panier en osier fixé sur le cintre.

Qui dit rétro et retour vers la simplicité dit presque naturellement ... pignon fixe. C'est le Vinyl qui fait office de fixie de la marque. Il se décline en quatre coloris et est équipé d'un moyeu arrière vous permettant de choisir entre roue libre ou pignon fixe. Petite particularité Creme, le Vinyl est vendu avec deux types de cintres différents, l'un courbé (photo) et l'autre semi-relevé. Le vélo étant vendu de base avec ses deux freins, Creme a même pensé à poser des guides de câbles retirables, permettant de rouler en mode brakeless avec un cadre parfaitement nu.

Enfin, seul modèle mixte de la gamme, le Glider, sous ses faux airs de beach cruiser avec ses tubes cintrés, reprend en fait presque la même géométrie que le Caferacer. Minimaliste au possible, le Glider est dénué de porte-bagage, lumières ou autre gardes-boues, pour ceux qui ne roulent que par beau temps. Il se décline en singlespeed ou bien en Nexus 3 vitesses. Les pneus ballons Schwalbe Fat Frank viennent terminer le style, en version crème naturellement.

Particularité de tous ces modèles, les tubes de cadre ont été confiés au manufacturier japonais Tange, acteur assez réputé sur le marché vélo, mais surtout ils sont en acier. Et c'est un vrai parti pris de la part de Creme, pas simplement d'un point de vue économique ou nostalgique, mais surtout d'un point de vue feeling, de par les excellentes qualités dynamiques de ce matériau.

"Rouler sur un cadre acier est une expérience incomparable à un alu ou un carbone. On a cette impression de rouler sur un cadre "vivant", élastique, qui ne cogne pas, ne se bloque pas sur les obstacles, renvoie des infos de la route et apporte du confort." nous confie Jean-Christophe.

Le plus gros marché pour Creme se situe en Angleterre et en Allemagne, mais les modèles arrivent lentement mais sûrement sur le marché français (grâce à des passionnés comme Jean-Christophe).

Comptez 569 € pour un Caferacer en singlespeed et jusqu'a 899 € pour la version CrMo 7 vitesses avec selle Brooks et Dynamo. Le Holymoly se négocie entre 599 et 699 € selon les versions, tandis que le Glider est proposé à 549 € dans sa version 3 vitesses. Le fixie Vinyl passe de 599 à 849 € selon le niveau de finition du cadre et des équipements.

Vous pouvez retrouver tous les modèles sur le site officiel de Creme Cycles, ou bien sur le blog de notre ami Jean-Christophe, distributeur exclusif de la marque sur le sol français.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs