[Jour sans vélo] Épisode IV – Solidarité et prêt de vélo

[Jour sans vélo] Épisode IV – Solidarité et prêt de vélo

Confinement, jour 18. La vie s'est organisée et vous avez fait - la plupart d'entre-vous - le deuil (temporaire) de votre trajet quotidien à vélo. Ainsi, votre monture se retrouve terriblement seule et triste, dans la cour de votre immeuble, sur votre balcon, dans votre jardin ou au fond de votre garage…

Du cours gratuit en visioconférence à la livraison d'emplettes pour les seniors en passant par des appartements prêtés aux personnels soignants pour être plus proche de leur lieu de travail, les gestes de solidarité se multiplient en ces temps de quarantaine, envers les plus fragiles ou ceux qui n'ont pas cessé de travailler.


Des vélos pour l'hosto

Parmi ces initiatives, on en notera une intéressante : "Des vélos pour l'hosto", et elle concerne justement votre vélo : prêter votre bicyclette qui s'ennuie à ceux qui en ont besoin, notamment le personnel médical qui en bave méchamment en ce moment, et à tous ceux qui ne souhaitent plus utiliser les taxis ou prendre les transports en commun.

C'est Nina Gouze, consultante parisienne, qui a eu l'idée de lancer ce projet, en appelant à la solidarité des cyclistes qui n'utilisent plus leur destrier. Pour le moment, il s'agit d'une simple page Facebook (et un groupe), mais elle souhaite mettre en place rapidement une plateforme web afin de faciliter les échanges entre prêteur et emprunteur.

Le projet n'a pas d'avenir réel post-confinement et n'a bien entendu aucun but lucratif. Il s'agit d'une simple action de solidarité, qui porte d'ailleurs ses fruits, puisque quelques dizaines de vélos ont déjà trouvé preneur, à Paris mais aussi à Bordeaux ou Besançon.

Sur le même sujet  Le vélo, un outil de mobilité qui favorise la distanciation sociale et lutte contre les virus

EDIT: Le site web est opérationnel ! : Desvelospourlhosto.fr.

Du prêt de vélo et de la réparation gratuite

Ailleurs, on note cette initiative de La Maison du Vélo à Lyon qui a lancé l'opération "Mon vélo solidaire". Lieu différent, mais le concept demeure le même : prêter son vélo à ceux qui ont une obligation professionnelle de se déplacer. La MDV Lyon a mis en place sur son site web un formulaire pour les prêteur et les emprunteurs. Le service est disponible sur le Grand Lyon.

Plus au nord, c'est au Havre que l'atelier vélo La Roue Libre se propose de réparer gratuitement les vélos des travailleurs durant le temps du confinement. La prise en charge se fait sur place et sur RDV.

Sur la capitale (mais également à Lyon), le service Cyclofix a mis en place une plateforme baptisée - en écho à l'initiative ci-dessus - "Des mécanos à l'hosto". Les réparateurs indépendants se sont unis pour proposer ce service aux vélotafeurs qui se rendent à l'hôpital durant la crise du Covid-19. Cyclofix de son côté met gratuitement à disposition les pièces détachées.

A noter qu'à Paris, la municipalité a annoncé que le service Vélib sera gratuit jusqu'à la fin du confinement. Si l'utilisation du service a fortement chuté depuis le 16 mars, l'opérateur parisien a remarqué une augmentation de l'utilisation aux alentours des principaux établissements hospitaliers : "Une attention renforcée est portée à la régulation des 70 stations identifiées dans ces zones." indique l'exploitant.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)