[Conseils] Les lunettes, cet accessoire indispensable, à vélo comme à la vie

[Conseils] Les lunettes, cet accessoire indispensable, à vélo comme à la vie

Des conseils bien vus

Le sujet des lunettes de soleil est un marronnier¹ dans la presse mode, homme, femme, beauté et que sais-je encore. Toutes les rédactions vous proposent leur sélection mode printemps-été puis au moment de l'automne leur sélection automne-hiver. Pour être à la pointe de la mode. La mode, c'est important (ou pas), d'autant que nous aimons bien la mode chez Weelz! parce que nous avons compris que la mode est un cycle. Tout ce qui ressemble à un cycle nous plaît.

Bien choisir ses lunettes tout un art!

Misère, les lunettes de soleil, ce marronier dans la presse et Weelz! n'a jamais véritablement abordé ce sujet. Faut que ça change.


Avant de vous partager notre top sélection du moment, qui fera l'objet d'un billet de la rédaction d'ici quelques jours, rappelons l'intérêt des lunettes quand nous sommes sur un vélo. Etre vu à vélo, c'est important. C'est ce qu'on appelle la sécurité passive. Plus vous serez intégrés dans le paysage des autres usagers, mieux vous serez considérés au moment où ils déclenchent une manœuvre.

Ceci est un cycle à la mode.
Pour être remarqué sur votre vélo, il y a des solutions moins extrêmes.
source photo: @carnavalriodejaneiroo

Voir, c'est de la sécurité active. Vous êtes celui (ou celle) qui tient votre destin en main. On pourrait même aller plus loin : voir c'est la base. Encore mieux, regarder. On peut voir sans regarder, on ne peut pas regarder sans voir. Regarder demande une intention, requiert de l'attention. En regardant vous pourrez anticiper. Anticiper, n'est-ce pas l'art de voir les événements avant qu'ils n'apparaissent ?

Vos yeux sont fragiles, protégez-les

Cet article n'est pas sponsorisé par l'union française des ophtalmologues, ni par le syndicat national des opticiens. Simplement, nous nous disons que pour continuer à avoir des lecteurs et lectrices assidus, c'est une bonne idée de vous inviter à prendre soin de vos mirettes.

Puisque l'on vous dit depuis tout petit, on regarde avec les yeux, pas les mains, il est important de glisser une protection devant vos yeux.

A vélo, vous finissez par le savoir, point de pare-brise, point (ou peu) de casque à visière. Vous êtes dans les éléments et vos yeux sont aux premières loges pour que tout corps étranger croisé sur votre route vienne s'y loger. Quel que soit votre itinéraire, votre environnement, votre vitesse, il y a de grandes chances qu'à un moment donné votre œil croise la route d'un moucheron, d'un insecte bien balèze.

Si ce n'est un animal volant, ça peut-être du pollen ou un gravillon projeté par le motorisé devant qui fait un gros drift. Si en plus votre trajet vous fait passer dans les sous-bois, vous n'êtes pas à l'abri d'une branche vicieuse qui vient se loger dans votre rétine.

Une autre bonne raison de rouler avec des lunettes de soleil, c'est quand il pleut. Roulez à 35 km/h dans une jolie descente, sous la pluie, sans lunettes et vous comprendrez de quoi nous parlons. Rouler à vélo avec une paire de lunette n'est pas obligatoire, à l'usage sachez que c'est beaucoup plus confortable.

Quelques diptères qui pourraient se loger dans vos yeux.
(Crédit photo : Philippe Blanchot)

À vélo, faut-il rouler avec des lunettes de cyclisme?

Nous serions tenté de vous faire une réponse de normand. P'tet bien que oui, p'tet bien que non. La raison l'emporte et nous vous disons tout de go que non. Rouler avec les mêmes lunettes qu'Egan Bernal n'est absolument pas obligatoire, même si à l'usage vous vous rendrez compte, si vous essayez, que ce type de lunettes est beaucoup plus confortable, efficace et sécurisant.

Des lunettes qui vont vite. Hyper vite.

Evidemment si vous n'avez pas une vision sans défaut, naturellement vous porterez vos lunettes de vue et elles feront très bien l'affaire. Vous avez eu les conseils d'un visagiste pour choisir vos lunettes, n'est-ce pas? En tout cas, nous trouvons qu'elles vous vont hyper bien.

L'intérêt des lunettes dessinées pour le cyclisme, c'est qu'elles sont pensées pour... faire du vélo! (cqfd). Au-delà de leur aérodynamisme qui vous importe peut-être peu sur votre vélo hollandais, elles sont pensées pour vous offrir la vision la plus panoramique possible. Sans mini-angles morts qui gênent votre vision quand vos yeux papillonnent. Elles sont aussi bien couvrantes et vous protégeront bien efficacement contre les intrus qui vous veulent du mal. Aussi, elles sont souvent ajustables au niveau du nez et de la longueur des branches, pour que, une fois posées elles ne bougent plus.

Si votre vélo est aussi confortable qu'une barre à mine, que chaque petite imperfection dans la chaussée vous secoue jusque dans les molaires, alors vous comprendrez l'intérêt d'avoir des lunettes calées qui ne bougent plus.

Nous sommes entre-nous et nous savons tous que parfois en pédalant on a chaud, il se peut que quelques gouttes de sueur perlent dans votre dos ou sur votre chanfrein. Les lunettes de sport, en général, sont équipées de silicone ou matière anti-glisse. Et ça à l'usage c'est quand même hyper confortable. Le dernier point intéressant des lunettes de sport (Vs. les lunettes pour boire un café en terrasse à Juan-Les-Pins), elles sont souvent en matière plastique avec des verres en plastique. Votre arcade sourcilière vous remerciera en cas de gadin, les lunettes se casseront avant de fendre en deux votre arcade.

Bien choisir ses lunettes, quelques conseils

La forme, les matières

Nous n'allons pas nous hasarder sur le look de vos lunettes, ni leur couleur, ni leur forme. En tout cas, si vous envisagez de les porter sur le vélo, préférez des verres couvrants. Si vous hésitez entre deux modèles, choisissez celles qui ont les verres les plus grands. Préférez aussi des lunettes avec des branches fines.

Sur le même sujet  [Conseils] Velotaf | Pédaler, est-ce transpirer?

Vous vous rendrez compte à l'usage, sur votre vélo, que la vision périphérique est importante. Plus cette vue sur les côtés sera dégagée, mieux vous anticiperez les différents dangers qui vont indéniablement venir perturber votre trajet. Les verres en verre sont à éviter (mais ne sont pas interdits non plus), les montures en métal, pareil à vélo ce n'est pas idéal ; si vous vous demandez pourquoi, remontez au paragraphe précédant, à la rubrique arcade sourcilière fendue en deux.

Aussi cool soient-elles, la vision périphérique n'est pas idéale pour pédaler.
(source: Lunettes Vuarnet)

Les indices de protection

Pour être complet sur un sujet lunettes il faut parler d'indice de protection au rayonnement du soleil. Sachez que la norme européenne en la matière exige que les fabricants affichent l'indice de protection des UV (UVA + UVB) des lunettes commercialisées, pour faire simple ² :

Indice 0 : protection contre les UV quasi nulle. Vos yeux ne sont pas protégés (ou si mal) contre la lumière du soleil. Privilégier ces lunettes par temps gris est une bonne idée. Dites vous aussi que vous portez des lunettes sur votre vélo pour vous protéger des corps étrangers. Vos yeux ont besoin d'une protection supplémentaire quand le soleil brille. Bref, des lunettes de soleil à indice de protection 0 ça protège mais pas du soleil. Faudra vous y faire!

Indice 1 : Parfaites pour un temps gris ou ciel bien plombé. Les verres filtrent entre 20% et 57% des UV (UVA/UVB). Evitez quand même de mettre vos lunettes de soleil quand il y a... du soleil!

Indice 2 : ensoleillement moyen, sans trop de réverbération, les UV sont filtrés entre 57% et 82%. Vous voyez tranquilles quand vous êtes sous un tunnel. Vous voyez beaucoup moins bien quand tôt le matin vous roulez plein est avec le soleil rasant.

Indice 3 : Là c'est du sérieux. les verres filtrent entre 82% et 92% des rayons. Ils filtrent 100% des ultra-violets. Vous pouvez rouler sur la neige en plein soleil ou tenter de rejoindre votre bureau en pédalo.

Indice 4 : Les verres protègent à plus de 92% des rayons solaires en bloquant 100% des UV (UVA + UVB). A utiliser quand la luminosité est très forte, voire extrême, quand l'exposition au soleil est longue. Le port de ces solaires indice 4 est interdit au volant d'une voiture car la visibilité devient nulle sous un tunnel (A notre connaissance ces verres 4 ne sont pas interdits sur un vélo même sous un tunnel, mais bon, vous voilà prévenus, ne soyez pas étonnés si vous ne voyez pas grand chose une fois dans le noir. Nous vous recommandons d'anticiper, de ralentir et... d'ouvrir grand les yeux).

En résumé, pour les indices, si le niveau de protection est trop élevé, vous roulerez dans le noir en cas de luminosité faible ou quand vous passez dans les tunnels, à l'inverse si le niveau de protection est trop bas, vos lunettes de soleil vous protégeront des insectes et autres corps étrangers mais votre rétine restera exposée au rayonnement du soleil. Dilemme!

Comme nous, vous aurez constaté que la luminosité au cours d'une journée ou d'un trajet peut varier énormément. Les fabricants de verres de lunettes l'ont aussi constatée, ils ont donc créé des verres photochromiques (test ici ou par exemple). Des verres aux propriétés physiques incroyables. La protection des verres va s'adapter très rapidement en fonction de la luminosité reçue.

Dans le noir, peu ou pas de protection UV, donc indice 1. En plein soleil, l'indice de protection passe à 3 en quelques secondes. Pour l'instant, il n'existe pas de lunettes qui passent de 0 à 4. Sans vous faire un court magistral sur techniques de fabrication de ces verres, à l'usage, les lunettes photochromiques, à vélo, sont les plus confortables. Vous pouvez partir du bureau en pleine nuit, vous continuerez à voir devant vous sans problème.

Lunettes de vision nocturne, pas idéales non plus pour le vélotaf

Il n'y a pas de lunettes parfaites qui font l'unanimité

Vous avez ici un résumé des critères techniques à connaître quand vous cherchez à vous équiper d'une paire de lunettes à porter quand vous pédalez. Il n'y a pas de solution ultime et universelle. Les lunettes de sport feront l'affaire sur votre vélo. Allez-vous assumer votre look une fois posé au restaurant ? Vous avez la fâcheuse tendance à perdre ou casser vos lunettes, peut-être qu'il faudra privilégier la résistance des lunettes à la casse ou un prix modique pour ne pas perdre 250€ à chaque fois que vous les oubliez au bar.

En plus du vélotaf, vous roulez beaucoup le week-end? Peut-être qu'une paire dédiée à vos différentes pratique du vélo est une bonne idée. Vous roulez en bord de mer dans le sud de la France, l'indice de protection dont vous aurez besoin sera différent de votre cousine qui roule dans la grisaille urbaine.

Dans quelques jours nous vous proposerons une sélection de la rédaction Weelz!, une sélection pas forcément objective mais qui vous donnera, par l'exemple quelques idées. Evidemment puisque nous parlons, soleil, si vous roulez en manche courte ou en bermuda (ou petite jupette), n'oubliez pas de penser à la crème solaire. Ceci fera l'objet d'un autre dossier.

¹ Marronnier, dans la presse un sujet marronnier est un sujet qui revient inlassablement tous les ans, à la même période avec quelques points nouveaux abordés, les marronniers suivent les saisons, comme les marrons qui apparaissent tous les automnes.

² Source: visio-net

Retour en haut de page