[Conseils] Économies d'énergie – Comment qu'on pourrait faire ? On éco-pédale évidemment!

[Conseils] Économies d’énergie – Comment qu’on pourrait faire ? On éco-pédale évidemment!

Vous l'avez peut-être lue ou vue passer, cette tribune parue dimanche 26 juin 2022 dans le JDD1. Tribune dans laquelle 3 patrons d'industrie de l'énergie prennent la parole pour nous inviter à modérer notre consommation d'énergie. Parce que, "le prix de l'énergie menace notre cohésion". Bien sûr il y a aussi le discours d'Emmanuel Macron, le 14 juillet, il appelle à une certaine sobriété énergétique. Comment qu'on pourrait faire pour réaliser des économies d'énergie ? On a quelques petites idées en ce qui concerne la mobilité, pour commencer. Parce qu'il faut bien commencer. Allez, éco-pédalons.

La tribune en substance

Etre en danseuse, ce n'est pas vraiment de l'éco-pédalage

Elle est signée par Catherine MacGregor, Directrice Générale d’Engie, Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général d’EDF et Patrick Pouyanné, Président-Directeur Général de TotalEnergies. En résumé, ils tirent la sonnette d'alarme. L'hiver prochain sera chaud. Enfin, chaud, on va se cailler surtout. Parce que les stocks des matières premières en énergie sont bas. La matière première coûte une douille aussi. Et puis Catherine, Jean-Bernard et Patrick craignent de ne pas pouvoir fournir la demande.


Et parce qu'ils ne pourront pas contenir les prix. Alors, comme de bons pères et mères de famille, ils nous préviennent et nous invitent à prendre de bonnes habitudes dès maintenant. Sympas, ils nous informent : "Aussi, La flambée des prix de l’énergie qui découle de ces difficultés [...] impacte trop lourdement le pouvoir d’achat des familles." Ne faisons pas trop de mauvais esprit. L'appel à une prise de conscience ne s'adresse pas qu'aux particuliers. Ils appellent de leur vœux une "collaboration (qui) sera pleinement efficace sous l’égide des services de l’État et avec l’aide des collectivités, des acteurs économiques et de nos concitoyens."

Peter Sagan, est-ce qu'il éco-pédale dans l'équipe TotalEnergies ?
© Crédit photo : James Start

Économies d'énergie, la bonne nouvelle

Dans cette tribune, Catherine, Jean-Bernard et Patrick souhaitent "engager un grand programme d’efficacité énergétique et une chasse au gaspillage nationale". Ils appellent à un effort qui "doit être immédiat, collectif et massif. Chaque geste compte". Ils savent d'ailleurs et nous le rappellent "Et ne nous trompons pas : économiser l’énergie, c’est augmenter le pouvoir d’achat et c’est aussi réduire les émissions de gaz à effet de serre". La bonne nouvelle est là. Moins consommer d'énergie c'est réduire les émissions de gaz à effet de serre, ils en ont conscience et ils le disent.

La question du jour d'Engie. Et leur réponse vous l'aurez deviné est de dire que la voiture électrique est écologique. C'est un peu (beaucoup) biaisé leur constat !

Pendant ce temps là

  • 40 millions d'automobilistes se bat pour qu'on arrête enfin d'embêter les conducteurs de véhicules motorisés qui ne font que des petits excès de vitesse de moins de 5km/h. Les petits chatons.
  • L’État continue de subventionner le prix au litre de l'essence à la pompe à hauteur de 15 centimes par litre. Coût estimé : 3 milliards d'euros2.
  • Thierry Breton dit que c'est à l’État de nous inviter à économiser l'énergie3.
40 Millions d'automobilistes vous souhaite une bonne année 2022 dans le désert. (Si t'as pas un cabriolet, mets la clim, il va faire chaud en 2022)

Alors on fait quoi pour faire des économies d'énergie ?

On pourrait vous dire de manger moins de viande, de manger des produits locaux, de ne plus prendre l'avion, de vous lavez moins souvent, de faire pipi sous la douche (si vous optez pour le choix de la douche un jour sur trois, ne vous retenez pas tout ce temps, ce n'est pas bon pour vos reins). On pourrait le dire, on pourrait même l'écrire. Mais Weelz! est plus un média sur le vélo que sur les économies d'énergie. Les économies d'énergies faites en pédalant sont un corollaire, une sorte de cadeau Bonux (pour ceux ou celles qui n'ont pas la référence (vous les jeunes)). Donc on pédale. On éco-pédale même.

Il y a le concept de l'éco-conduite proposée aux conducteurs de véhicules motorisés. Et pourquoi on ne pourrait pas appliquer ses conseils au vélo ? Voici quelques conseils d'éco-pédalage qui seront bons aussi pour préserver votre pouvoir d'achat.

Hearth Hour 2021 vue par le WWF.

Pourquoi éco-pédaler ?

Pour préserver les périphériques et consommables de son vélo. Plus vous adopterez un éco-pédalage, moins vous userez plaquettes de freins, pneus, chaîne, batterie (pour les VAE). L'éco-pédalage pour préserver le pilote. Moins de calories dépensées, c'est moins de calories à ingurgiter, moins d'eau à avaler. Aussi comme abordé rapidement, éco-pédaler c'est moins consommer, c'est donc aussi préserver votre pouvoir d'achat.

Aime ton matériel, éco pédale.

10 Conseils pour un bon éco-pédalage (inspirés des conseils d'éco-conduites pour les automobilistes)

Conseil n°1 : Alléger son vélo

Et oui. Plus votre vélo sera léger, plus il sera facile à déplacer et moins vous dépenserez d'énergie inutile à transporter du poids pour rien. Les auto-solistes ne l'ont pas encore compris. Ils déplacent un véhicule d'une tonne (souvent 1,5T) pour déplacer leur 75 kilogrammes. Ce qui s'applique aux automobilistes, aucune raison de ne pas l'appliquer sur votre vélo. N'oubliez pas, avec ou sans assistance électrique, tout poids superflu est une consommation d'énergie.

Pas de pluie prévue aujourd'hui, au placard le pantalon étanche. Pas de froid prévu, au placard le gilet. Oui, ça demande un peu d'organisation et d'anticipation. C'est le prix à payer pour éco-pédaler. Ne faites en revanche pas l'économie de vos éclairages. Ce serait ballot de rentrer tel un ninja parce que l'apéro s'est transformé en after. Eco-pédaler, c'est pas un truc de relou.

Pour aller au taf, les vélos sont trop chargés. Pour rouler autour du monde, c'est ok (Crédit photo Hey Bro)

Conseil n°2 : Préparer son itinéraire

Soyez efficaces. Du point A au point B le plus directement possible. Amusant, aujourd'hui la plupart des villes offrent cette option à vélo avec l'autorisation des contre sens cyclables. D'ailleurs pour rappel, une ville qui est passée en zone 30, les rues sont automatiquement considérées comme autorisées au contre-sens cyclable, sauf mention spécifique.

En dehors des villes, souvent ce trajet "le plus direct" est accaparé par les motorisés. Laissez-les donc se bouchonner entre eux, prenez le chemin des écoliers, il sera plus bucolique. Finalement, ce conseil est pourri. Au diable la préparation d'itinéraire pour un trajet quotidien. Parce que le vélo c'est bien le seul moyen de déplacement sur lequel on est content de faire un détour. C'est un plaisir et un privilège. Par contre, éco-pédalez encore plus si vous faites un détour. C'est une sorte de compensation énergétique. Eco-pédaler, c'est donnant-donnant.

Là le détour est peut-être un peu too much?

Conseil n°3 : Gonfler ses pneus régulièrement

Régulièrement, ça veut dire toutes les 2 semaines au max. Toutes les semaines c'est même mieux. Des pneus sous-gonflés vont littéralement vous coller à la route. Ils vont aussi absorber l'énergie transmise par vos jambes avant qu'elles ne passent dans le mouvement giratoire de la roue. Sans compter qu'un pneu sous gonflé, c'est plus de risques de crever, c'est risquer de déjanter dans une courbe un peu appuyée. L'éco-pédalage, c'est aussi plus de sécurité.

Ni trop peu, ni trop trop. Nous ne sommes pas des ânes4.

Conseil n°4 : Utiliser des rustines

A chaque fois que nous sortons nos rustines sur le bas-côté, nos compagnons du jour sont dubitatifs. "Tu utilises ses machins toi?, moi je ne m'emmerde pas, je jette ma chambre à air. En plus les rustines ça ne fonctionne pas". Coller une rustine, c'est facile, il faut juste respecter le temps de séchage de la colle néoprène. Donc ne pas apposer la rustine immédiatement après avoir mis la colle (Ndlr : procédé de vulcanisation).

Voilà, vous pouvez tous crever désormais.

Attendre 3-5 minutes en fonction de la température du jour. Promis, ça fonctionne. D'expérience, une chambre à air qui a 5 rustines (ou à peu près), nous estimons qu'il est temps de la changer. (Parfois elle est changée avant, si le trou est vraiment mal placé ou très gros, parfois elle tient 7 rustines). Eco-pédaler, c'est économiser.

Conseil n°5 : Anticiper les freinages

Soyez cools sur votre vélo, regardez au loin. Vous voyez le feu tricolore au rouge, relevez la tête, glissez sur votre aire erre (correction suite commentaire) tel un paquebot qui veut rentrer dans la lagune de Venise. Si vous connaissez le carrefour, jetez un coup d'œil sur la signalétique des piétons. Quand le petit bonhomme vert de votre voie clignote, il ne reste plus beaucoup de temps avant qu'il ne passe au rouge. Quand il passe au rouge, dans 3 ou 4 ou 5 secondes (en fonction de la largeur de la chaussée à traverser) votre feu devrait passer au vert.

Moins vous freinerez, moins vous userez vos patins (ou plaquettes) (cqfd). Moins vous ferez des "stop and go", moins vous solliciterez la mécanique pour relancer la machine. Inutile de vous le rappeler, éviter les skids (dérapages). Oui c'est marrant de déraper, d'entendre le crissement de ses pneus, m'enfin bon dieu vous n'avez plus 12 ans. Eco-pédaler, c'est un truc sérieux.

Les freins, c'est graphique

Conseil n°6 Soulagez vos cassettes

La cassette, c'est les petites couronnes sur votre roue arrière. Plus vous êtes sur la petite (celle de droite, la plus éloignée de l'axe de la roue), plus vous avez un gros braquet. Ce petit pignon est à utiliser quand vous êtes lancés. Partir de l'arrêt en étant sur le petit pignon va tirer sur vos guiboles. Et plus vous tirez sur la mécanique, plus vous l'usez.

Le piège ? Il y a aussi des vitesses dans le moyeu

Si vous utilisez un artifice qui est l'assistance électrique, ne vous y trompez pas. Ce sera souple dans vos mollets mais beaucoup de contraintes dans le moteur et la mécanique. Faites donc le choix de mouliner (donc mettre votre chaîne sur un pignon plus gros, plus proche du centre de votre roue). Vous allongerez la durée de vie de votre transmission (cassette, chaine, plateau) et vous allongerez aussi la durée de vie de vos genoux. Eco-pédaler, c'est bon pour votre santé.

Conseil n°7 : Ne pas croiser votre chaîne

Vous ne comprenez rien au titre de ce conseil n°7 ? On vous ferait bien un dessin, mais nous sommes nuls en dessin. Une chaine est une pièce métallique. Plus elle travaillera dans l'axe (en ligne donc) moins vous lui imposez de contraintes. Sur votre vélo, il se peut que vous ayez 2 (voir 3) plateaux à l'avant (au niveau du pédalier) et 3 (jusqu'à 12 pignons différents) à l'arrière. Croiser sa chaîne, c'est la positionner sur la gauche au niveau du pédalier et à droite au niveau de la roue arrière (ou l'inverse). C'est lui imposer une torsion. Les maillons n'aiment pas travailler dans la contrainte. Ils détestent si vous avez un trop gros braquet (cf conseil n°6).

La draisienne, une bonne façon de s'affranchir des problèmes de chaînes. En revanche, ça use les souliers.

Aussi puisque votre chaîne travaille de manière tordue, elle va frotter plus fort sur vos pignons et plateaux. Ils vont donc s'user plus vite. En résumé, soyez attentifs à votre mix de choix entre le plateau et la cassette pendant que vous roulez. Eco-pédaler, c'est pas un truc de tordus.

Conseil n°8 : Moins utiliser les applis de guidage ou d'enregistrement de vos performances

Les datas center consomment une énergie folle et insoupçonnée. Les serveurs doivent par exemple être rafraichis en permanence. Il leur faut de la clim' quand on est dans un climat tempéré. Si vous n'êtes pas convaincus, nous vous invitons à lire, entre autres, ce livre de Guillaume Pitron, "Voyage au bout d'un like".

Aussi, franchement, quel intérêt d'enregistrer au quotidien tous vos petits déplacements ? Pour connaître exactement le nombre de kilomètres parcourus dans la semaine, dans le mois, dans l'année ? Une fois que vous avez cette information, vous en faites quoi ? Allez-vous vous décernez le badge du vélotaffeur du mois ?

A 3 lettres près, SMART est l'anagramme de DUMB et ce n'est certainement pas un hasard.

Si vous le faîtes dans une optique de gestion de l'entretien de votre vélo, pensez-vous que l'enjeu est vraiment au kilomètre près ? Une autre façon de vérifier l'état d'usure de votre vélo et ses composants, c'est de l'inspecter visuellement. Et si vous n'y connaissez rien, vous trouverez un ami, un collègue, un parent qui le fera pour vous. Sinon, il existe aussi des mécaniciens. Et ce qui est plaisant dans le monde du vélo, c'est que le mécano vélo ne rime pas encore avec le mécano auto escroc. Eco-pédaler, c'est tendre le majeur à la data. N'en déplaise aux gourous de la Smart City.

Conseil n°9 : Baisser la tête

Le véhicule derrière le cycliste est moins aéro. Sauf si le conducteur baisse la tête ?

C'est une évidence, plus vous baisserez la tête plus vous améliorerez votre CX, votre aérodynamisme. La résistance à l'air est l'ennemi numéro un du cycliste (après les GCUM). Si vous ne nous croyez pas, inscrivez-vous aux championnats du Monde de vélo contre le vent (ça se passe aux Pays-Bas). Vous allez vite comprendre. Bien sûr ce conseil est un peu extrême. On n'est pas tous les jours sur son vélo pour tenter de battre le record de l'heure. Retenez plutôt l'idée générale. Eco-pédaler, ce n'est pas non plus l'armée, mon général.

Conseil n°10 : A VAE, baisser l'assistance d'un cran

Si vous suivez tous les conseils mentionnés ci-dessus, vous devriez être capable de moins solliciter la batterie de votre bicloune. Amusez-vous à rouler avec un niveau d'assistance à un niveau inférieur à celui sur lequel vous êtes confortable. Oui nous écrivons "amusez-vous" et non pas "astreignez-vous" parce qu'il faut que cela reste un jeu et un plaisir.

Ce faisant, nous parions que vous allez faire un gain de 20 à 30% sur l'autonomie de votre batterie. Elle vous emmenait jusqu'à 100 km ? Désormais c'est 120, peut-être même 130 km. Tentez de battre vos records d'autonomie (et ce n'est pas un drame de terminer batterie à plat). Eco-pédaler, c'est aussi amusant.

tout doux sur l'assistance.

Conseils 11, 12 etc

Nous pourrions ajouter d'autres conseils pour un bon éco-pédalage. Comme nettoyer régulièrement, votre transmission (chaîne, dérailleur, cassette, plateau). Privilégier la cire plutôt que l'huile pour lubrifier votre chaîne. Préférer des lampes dynamo, à défaut rechargeables en USB. En tout cas bannir les lampes à pile. Vous pensez peut-être à d'autres conseils, partagez les en commentaire en pied d'article.

Roulez éclairés, éco-pédalez.

Eco-pédaler pour sauver la planète ?

Soyons lucides. Pédaler ou même éco-pédaler ne suffira pas à sauver la planète. Faire pipi sous sa douche non plus. Pédaler sous la douche ? Faut voir. L'idée de ce billet n'est absolument pas de juger les uns et les autres. Ce n'est pas non plus de tenter de décerner un prix des cyclistes les plus vertueux.

Ajoutons également que la majeure partie de nos lecteurs sont des cyclistes convaincus. Des personnes qui utilisent déjà beaucoup leur vélo au quotidien. Il se trouve que nous accueillons aussi régulièrement ce qu'on appelle les néo-pratiquants, ou parfois, des personnes viennent nous rendre visite, en étant à la recherche de solutions pour se mettre au vélo. Les cyclistes convaincus savent les bienfaits économiques du vélo. Celles ou ceux qui arrivent découvriront que le vélo est un moyen de se déplacer économique, un outil pour préserver votre pouvoir d'achat.

Un Raymond qui éco-pédale pour son plaisir est-il de toutes façons moins vertueux qu'un vélotaffeur qui pédale pour aller au taf? Le serait-il par principe, parce que le Raymond il pédale pendant son loisir quand l'autre va au boulot ? Comme s'il y avait de bonnes ou de mauvaises raisons de pédaler. De bonnes ou de mauvaises façons de pédaler.

L'idée enfin n'est pas de faire comme la pub Omo et de laver plus blanc que blanc (pour les jeunes qui n'ont pas la référence). L'idée est bien de vous dire, pédalez comme vous voulez, vous êtes beaux sur vos vélos. D'ailleurs on se demande c'est quoi la politique mobilité à vélo de TotalEnergies, Engie et EDF ? Combien de voitures de fonction pour combien de vélos de fonction ? Cat, JB, Pat vous êtes plutôt éco-pédalage ou rétro-pédalage ?

Eco-pédalez et l'herbe restera verte plus longtemps

1 La tribune est visible, là. Visiblement si vous acceptez les cookies, vous pouvez la lire.
2 Source : Ministère de l'écologie (sic)
3 Source, la Tribune
4 Si tu n'as pas la réf, c'est que tu n'as pas d'enfant.

Retour en haut de page