Citi Bike, le vélo en libre-service dès cet été à New-york

Après Paris et ses Vélib, Londres et ses "Boris Bike", Barcelone et ses Bicing, le débarquement du vélo en libre-service est imminent à New-York ! Il devrait être effectif cet été, dès le mois de Juillet.

Bien sûr, le système de vélo en libre-service en lui-même a déjà traversé l'atlantique depuis quelques temps maintenant, d'abord au Canada, avec les Bixis Montréalais, puis aux États-Unis avec des programmes implantés à Washington DC, Boston ou encore Miami.


Mais comme nous vous en avions déjà parlé dans un article de décembre 2010, il s'agit là de New-York, LA ville au rayonnement mondial, si populaire dans la culture mainstream. Pas de doute que cet implantation en masse ne pourra avoir qu'un impact positif pour l'image du déplacement à vélo.

La Grosse Pomme, l'une des plus grandes mégalopoles du monde, avec pas moins de 8 millions d'habitants, verra donc son "Citi Bike" s'implanter dans les rues de New-York dès cet été. Le maire de New-York, Michael Bloomberg et sa commissaire aux transports, Janette Sadik-Kahn avaient déjà expérimenté le vélo urbain durant quelques semaines en "privatisant" une bonne partie de Times Square aux vélos.

L'étude "Bike share opportunities in New-York city", commandée en 2009, démontrait que 45% des New-yorkais travaillent dans un rayon de 8 km et 26% à moins de 4 km.

Comme pour de nombreux lancements, celui de New-York se fera en douceur, cet été, avec tout de même l'installation de 600 stations pour environ 10 000 vélos. Ce sont les quartiers d'affaire de Manhattan, Central Park jusqu'aux zones résidentielles de Brooklyn qui pourront les premiers profiter des joies du vélo en partage.

A terme, la ville souhaite tout de même atteindre 49 000 vélos et mettre en service le CitiBike dans les cinq quartiers de la ville, les fameux "boroughs" : Manhattan, Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island.

Sur le même sujet  Vélo : les avantages de la location longue durée

Ce projet a attiré de nombreuses convoitises, un appel d'offres avait été lancé en décembre dernier et c'est la Société de Vélo en Libre Service (SVLS) qui a remporté ce juteux marché. C'est la SVLS qui est a l'origine de la mise en place du Bixi à Montréal.

La société française JC Decaux était également dans les rangs, mais le système Vélib a été jugé trop difficile à mettre en place à New-York. En effet, il nécessite de gros travaux de voirie, contrairement aux bornes Bixi qui elles se fixent simplement au sol et communiquent sans fil. Le lancement de Citi Bike aura quand même nécessité l'aménagement de certaines chaussées dans différentes zones de la ville, celle-ci étant beaucoup plus habituées à la circulation de véhicules motorisés.

L'autre bonne nouvelle pour le contribuable New-yorkais, c'est que l'installation du système ne lui coûtera pas un sou. Le financement de ce projet d'envergure, c'est la banque Citibank (d'où le nom du système) qui l'assurera (anciennement City Bank of New York), comme a pu le faire la banque Barclays pour les vélos partagés de Londres.

Reste que coté tarifs, c'est relativement élevé si on les compare à ceux du Vélib parisien : 95 $ (76 €) l'abonnement annuel contre 29 € à Paris. Les 30 premières minutes sont elles aussi gratuites, mais cela vous coutera 4$ pour 1h. Le ticket 24h est quand à lui à 9,95$ (8€) contre seulement 1,70€ à Paris.

> Citibikenyc.com

Crédits photos : CitiBike NYC, Spencer T., M. Rey Alonso.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)