[Cinéma]

[Cinéma] « The Racer », Le Tour de France 98 filmé sur fond de dopage

Un Tour de France au goût rance

Avant de vous évoquer ce film, The Racer, le Tour de France 1998 et les joies du dopage, nous vous offrons un petit cours d'histoire (c'est la période de Noël, c'est cadeau).

1998, il se passe plein de choses

1998: En France, on invente le Sas Vélo. Nous en parlions ici. 22 ans donc qu'il est superbement ignoré par la majorité des motorisés. Quelle tristesse!


12 Juillet 1998: Bingo, la France Bleu Blanc Beur peut enfin broder une étoile sur son maillot. Là on parle de foot. Je crois que tous les français et françaises qui avaient plus de 10 ans ce jour là se souviennent assez précisément où ils ont passé la soirée, avec qui. Probable que tous ne se souviennent pas du nombre de bières ou autres boissons alcoolisées ingurgitées. Côté musique, Johnny était encore parmi nous, il allumait le feu.

12 Juillet 1998: le Tour de France s'exile, c'est la première étape, à Dublin, remportée, pour l'anecdote par le belge Tom Steels (était-il surnommé les cuisses d'acier, je ne sais pas), le porteur du maillot jaune est l'anglais Chris Boardman.

Marco Pantani gagne ce Tour de France

Pantani et Ullrich, lequel des deux est le plus chargé?

Cette 85ème édition du Tour de France est remportée par feu, Marco Pantani, à la vitesse moyenne de 39,983 km/h sur plus de 3,870 Km (le vainqueur du Tour 2020 Tadej Pogacar roule à 40,22km/h de moyenne sur 3,484Km pour l'anecdote et la comparaison) . Surtout, cette 85ème édition marque un tournant pour le cyclisme. L'heure n'est plus à la gaudriole, l'affaire Festina éclate, à l'insu du plein gré de Jean-Marie Leblanc, alors directeur de l'épreuve. Et Marco Pantani tournait comme une chaudière.

1998, un Tour de France au goût rance

C'est ce triste Tour que Kieron J Walsh décide de mettre en image dans son film "The Racer" dont voici le trailer ci-dessous.

Tout de rose vêtue, l'équipe fictive Austranger (un nom bien choisi!) relate l'histoire de Dom Chabrol, un coureur pas forcément très brillant, surtout en fin de carrière. Il est sélectionné au débotté pour remplacer un partenaire de son équipe, qui se fait prendre le doigt dans la confiture (comprendre entrain de se doper).

Sur le même sujet  [Guide] Thomas Voeckler vous explique tout sur le vélo électrique

Le souci du détail

Nous l'avons regardé pour vous et nous vous confirmons qu'il y a eu un véritable travail d'effectué pour restituer l'ambiance et une vraie attention sur les détails a été apporté. Afin de rendre crédible les images, l'histoire. Quel plaisir de voir ces vélos de l'époque. D'après le réalisateur, retrouver ces vélos a été une vraie gageure. Selon Kieron J. Walsh, le plus difficile a bien été de trouver des consultants, des experts en dopage prêts à expliquer et proposer au grand public les petits trucs et astuces pour un dopage gagnant.

Incompétents mais on s'en souvient

Nous ne sommes pas experts en transfusion sanguine, ni en EPO, ni en même en montres Festina. En revanche, comme au soir du 12 juillet 1998, nous nous souvenons de ces images. Les gendarmes partout sur le Tour, qui d'un coup ne sont plus là pour sécuriser la route mais bien pour embarquer les tricheurs. Nous nous souvenons aussi de ces images de Richard Virenque, en pleurs, quand son équipe est exclue du Tour.

Où le voir ? Et les pop-corns?

Le film est prêt. Il devait initialement être projeté en mars 2020 au South by Southwest Film Festival, qui a été annulé. Pas de carrière sur le grand écran finalement pour The Racer. Il est désormais disponible sur les sites de VOD, tels qu'Amazon ou ITunes. Si vous connaissez par cœur Sissi L'impératrice, La Grande Vadrouille et que vous cherchez un film de vélo à regarder après le couvre-feu de 20h00, The Racer pourrait être un bon choix. Selon nous, ce film n'est pas aussi familial que Maman, j'ai raté l'avion. Il vous fera malgré tout assurément passer un bon moment devant l'écran (toutes façons dehors, ça caille vraiment). Une fois que vous l'avez vu, dites-nous en commentaire ce que vous en avez pensé. Pour les pop-corns, une recette ici.

Bonne soirée, bon film. Tchitcha.

"The Racer" de Kieron J. Walsh
Avec Louis Talpe, Iain Glen, Matteo Simoni, Tara Lee

Retour en haut de page