Christchurch, une nouvelle ville cyclable après le tremblement de terre

Christchurch, une nouvelle ville cyclable après le tremblement de terre

5301149Il est 12h51 à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 22 février 2011, lorsqu'un tremblement de terre de magnitude 6,3 frappe la péninsule de Banks, sur l’île du Sud.  Une réplique de magnitude 5,6 suivra l'heure d'après.

186 personnes y perdent la vie, et les dégâts sont estimés à près de 9 milliards d'Euros.

Après le deuil et le déblaiement, vient le temps de la reconstruction. Les habitants de Christchurch furent alors invités à donner leur avis sur ce qu'ils souhaitaient voir pour le futur de leur ville.

Une ville plus verte et plus orientée sur les personnes, et de l'investissement dans de nouvelles infrastructures cyclables, fut une partie de leur réponse.

De la voiture au vélo

IMG_10671001-600x800Immeubles couchés sur le sol, routes fissurées, il faut dire que plusieurs mois après la catastrophe, la ville restait un enfer pour circuler en voiture. De ce fait, le vélo est redevenu le meilleur moyen de se rendre au travail chaque matin, évitant ainsi de longs détours.

Un bienfait pour beaucoup d'habitants, dans une ville autrefois connue sous le nom de "Cyclopolis", mais qui avait négligé depuis trop longtemps ses racines cyclistes.

Glen Koorey, ingénieur urbaniste et enseignant à l'université locale de Canterbury, fut témoin du désastre qu'a subi sa ville. Autrefois lui-même cycliste, il est devenu malgré-lui le nouveau porte-parole des cyclistes urbains de Christchurch.

Il a apporté son aide au conseil municipal pour reconstruire la ville, mais cette-fois avec le déplacement à vélo en tête. Il est également à l'origine du collectif "Cycling Christchurch".

Christchurch, la Copenhague néo-zélandaise ?

Si la Nouvelle-Zélande a encore du chemin à parcourir - le pourcentage national de la part modale du vélo se situe autour de 1,5% seulement - Christchurch, quand à elle, atteint les 7%, ce qui en fait la capitale cyclable du pays.

Sur le même sujet  Cycliste urbain, la tenue de votre rentrée 2017

11836719_977022555693390_6746538262645594182_n

Des chiffres atteints par Copenhague ou Amsterdam, Christchurch en est encore loin. Mais elle souhaite dans tous les cas prendre exemple sur le modèle nord-européen. Elle souhaite notamment construire 13 pistes cyclables, qui relieraient la banlieue à 360 degrés vers le centre-ville.

aa55b218-a129-43a7-ac77-26399bf96537-1020x662

Des groupes de cyclistes se sont également formés, à l'instar de Frocks on Bikes, qui encourage les femmes à se mettre en selle. Des événements vélo ont aussi vu le jour, fermant des parties de la ville à la circulation, afin de montrer à la population à quoi ressemble une ville à vélo.

Même un atelier vélo communautaire s'est créé, RAD Bikes. Un petit baraquement en bois, situé en plein cœur du centre-ville, où les cyclistes peuvent venir réparer leurs montures, et bénéficier de conseils mécaniques avisés.

10153014_956523681046388_8241285374863801188_n

Il faudra patienter encore près de 5 ans, avant que l'ensemble du programme de construction de pistes cyclables sorte de terre. D'ici là, Glen Koorey estime que le nombre de cyclistes dans les rues de Christchurch aura doublé.

Attendons encore un peu de temps, et peut-être que Christchurch rivalisera bientôt avec les grandes capitales cyclistes nord-européennes.

Via The Guardian.
Crédits photos : Dean Kozanic, Daniel Tobin.

 

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)