Vélo urbain : quelle veste pour cet hiver ?

23 novembre 2017

C'est un poste de dépense important. Trouver la veste vélo qui va vous permettre de réaliser vos trajets quotidiens tout l'hiver n'est pas si facile que cela en a l'air. Il y a bien sûr le budget qui parle en premier lieu, mais d'autres critères doivent être pris en compte, comme la protection contre le froid, l'imperméabilité, la respirabilité ou encore le confort et, plus subjectif, le style.

Nous avons mis au banc d'essai, en ce début d'automne, pas moins de six vestes vélo de différentes marques spécialisées vélo. Voici notre verdict.

Triple2 Flog

C'est la veste ultime si vous rouler quotidiennement tout l'hiver. De notre comparatif, c'est la seule à offrir la protection la plus efficace contre la pluie (20 000 mm). La veste Flog est dotée de larges poches zippées sur le panneau avant, dans lesquelles vous pourriez presque enfiler votre bras. Le dessous des manches est zippé pour l'aération.

La capuche est un peu trop grande à notre gout mais, avec sa visière, elle permet toutefois une bonne protection, même par dessus un casque. Le col remonte très haut et permet une bonne isolation du froid. Bien sûr qui dit étanche, dit aussi une respirabilité très moyenne. De plus, le tissu est assez lourd.

La marque allemande TwoTwoTwo (prononcez Triple Two) a fait du développement durable son credo. Tous leurs produits sont fabriqués avec un cahier des charges strictes qui en prend en compte l'impact écologique et la recyclabilité. Le tout est fabriqué en Europe. Tout cela a bien sûr un coût.

Protection contre le froid: Élevée | Étanche: Oui | Imperméable: Oui | Tarif: 399,95€ | Lien

Rains B15 Bomber

Viking Cycling vous connaissez ? C'est une expression utilisée dans les pays scandinaves pour désigner le cyclisme toutes saisons. Rains est une marque qui vient du Danemark, et, là-bas, les cyclistes s'y connaissent en intempéries (mais cela ne les empêche pas de rouler).

Cette veste B15 est surement la moins sportive et la plus "casual" de notre comparatif. Elle reprend la coupe des bombers aviateurs des années 40. Le tissu est assez spécial, très épais et avec une finition matte. La protection contre le froid est très bonne car la veste est entièrement doublée. Les poches qui s'ouvrent vers le haut sont une bonne idée pour éviter de perdre des objets sur la route (mais moins pratique pour les mains).

On a moins aimé la coupe du col qui ne permet pas une bonne isolation de la gorge. Lacune à combler avec un buff ou une bonne écharpe. Quatre coloris disponibles.

Protection contre le froid: Élevée | Étanche: Oui (4000mm) | Imperméable: Oui | Tarif: 175€ | Lien

Uniqlo Blocktech parka

Uniqlo est la seule marque de ce comparatif qui soit généraliste. Mais la veste Blocktech Parka fait partie de leur gamme sport, et ils la présente d'ailleurs sur leur site portée par un cycliste.

Le tissu utilisé est très agréable. Il est à la fois léger, doux mais offre une protection très correcte contre le froid. La veste ressemble en coupe et en matériaux à la veste Rapha Rain que nous avions déjà testé, mais avec un tarif beaucoup plus raisonnable.

Cette parka se destine toutefois à des cyclistes peu frileux et qui ont envie d'appuyer sur les pédales, car elle offre aussi une bonne respirabilité. Un choix assez large de coloris.

Protection contre le froid: Moyenne | Étanche: Non | Imperméable: Oui | Tarif: 69,90€ | Lien

MoonRide LED Easy

Seule marque française de notre comparatif, cette veste fait partie de la toute première collection d'une agence de design basée à Versailles et dont la spécialité est la sous-traitance en Asie du Sud-Est. On retrouve aussi dans la collection des sacs à dos dotés de panneaux indicateurs LED.

À lire  [Test] Selle Royal Tattoo, le concept de selle amovible

De coupe assez classique, la veste LED Easy est dotée d'éléments réfléchissants à l'avant et à l'arrière. Une capuche enfermée dans le col est disponible au besoin. Toutes les poches ont des zips étanches. Elle est très légère et peut donc être pliée au fond d'un sac. Sa particularité, c'est surtout la capsule LED amovible au niveau du dos qui permet une visibilité accrue à la nuit tombée (3 modes clignotant lent, rapide et continu).

Protection contre le froid: Faible | Étanche: Oui | Imperméable: Oui | Tarif: 80€ | Lien

Urban Circus Jungle

Nous avions déjà testé la veste Jongleur de cette jeune marque parisienne Urban Circus. Cette fois, exit les oranges, voici les bananes, pour ce modèle Jungle !

Le concept reste identique : une veste recto-verso. D'un coté, un tissu noir, très sobre pour porter en dehors du vélo. Et de l'autre, l'ultra-visibilité pour plus de sécurité sur le vélo. Toutefois, contrairement à la veste Jongleur, seul le panneau supérieur et la capuche (la partie bananes) sont réflectifs. De quoi largement vous passer d'un moche gilet jaune.

La protection contre le froid est plutôt bonne. Le col remonte bien haut et le bas des manches est assez étroit. Le tissu est très épais et manque de souplesse. On a bien aimé la poche étanche pour smartphone dans la manche gauche, même s'il faut avouer qu'on ne voit pas grand chose à travers le tissu...

Protection contre le froid: Moyenne | Étanche: Oui | Imperméable: Oui | Tarif: 130€ | Lien

Pearl Izumi Versa Quilted

Pearl Izumi est une marque du groupe Shimano dont la qualité des produits n'est plus à démontrer. Cette veste Quilted fait partie de la gamme Versa, que nous avions découvert cette année à l'Eurobike et qui comporte de nombreux éléments (veste, pantalon, tee-shirt, chemise...). Toutefois, d'après Shimano France, cette collection ne sera disponible qu'en très petite quantité en Europe.

Dommage, car ce modèle est vraiment intéressant. Au-delà de son style original et une coupe bien ajustée, la protection contre le froid est excellente grâce à des panneaux en Primaloft à l'avant et à l'arrière (la partie matelassée rouge).

Le reste est en tissu softshell, avec quelques éléments réfléchissants et des inserts fins en néoprène aux bas des manches pour empêcher l'air de rentrer. En revanche, la veste n'est pas étanche mais simplement déperlante. Mise à part une grande poche zippée dans le dos, les poches à l'avant sont petites et pas très pratiques (pas de zip pour les poches de main, juste des pressions).

Protection contre le froid: Élevée | Étanche: Non | Imperméable: Oui| Tarif: 229,95€ | Lien

Nos conseils

Notre principal conseil est surtout de trouver la veste qui correspond au mieux à votre trajet. Il est évident que vous n'aurez pas besoin d'une veste à 400 € bénéficiant d'une très bonne étanchéité si votre trajet vélo fait moins de 20 minutes. Dans ce cas présent une bonne veste déperlante suffira amplement.

Pensez aussi que ce qui est étanche de l'extérieur vers l'intérieur l'est également dans l'autre sens. Il est difficile de trouver un produit qui soit à la fois bien imperméable et en même temps respirant.

Réfléchissez donc bien à ce que vous voulez au préalable. Si vous privilégiez un trajet tranquille ou, mieux, que vous possédez un vélo électrique, une veste étanche et chaude sera conseillée. En revanche, si vous aimez appuyer sur les pédales, pensez bien que la chaleur dégagée par votre corps doit être évacué, il vous faut donc un minimum de respirabilité.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Lionel Goubet

    J'ai la veste endura MT500, pas présente dans votre comparatif. Franchement c'est la meilleure veste que j'aurais pu trouver, a un prix plus raisonnable que twotwotwo.
    Respirabilité au top et imperméable également. Super finitions

  • Alexis Massart

    Je valide a 100% c'est un tout autre niveau !

    Respirabilité : 64 000 g d'eau par m² en 24 h (méthode des vases inversés), M.V.T.R ;
    - Imperméabilité : 18 000 mm de colonne d'eau, traitement déperlant exempt de PFC ;
    - Pour être considéré « imperméable », un vêtement doit résister au minimum à 1 000 mm sans aucune fuite. Les vêtements imperméables ENDURA doivent résister au mimimum à 5 000 mm.

    - Composition : Nylon 78 %, Cordura 18 %, Élasthanne 4 % ;
    - Corps : Membrane ExoShell 60 à 3 couches sans fluorine, protégée par un laminé tricot (105 g/m²) ;
    - La membrane ExoShell est certifiée conforme à la norme de protection et de sécurité environnementales Bluesign.

    - Panneaux ergonomiques en tissu stretch ;
    - Renforts en Cordura au niveau des épaules ;
    - Coutures scellées ;
    - Capuche avec visière ajustable, compatible avec le port d’un casque ;
    - Rabat anti-tempête ;
    - Aérations zippées au niveau des aisselles ;
    - Poches avant zippées ;
    - Éléments réfléchissants.

  • Le comparatif ne se voulait pas exhaustif (d'ailleurs il nous manquait des modèles féminins aussi). Les produits Endura sont en effet souvent de très bon rapport qualité/prix https://www.weelz.fr/fr/?s=endura

  • Alexis Massart

    Ca peut être une idée pour l'avenir.
    Faire un tableau comparatif de toutes les vestes testées sur le site.
    Parce que la, perso j'ai un peu de mal a trouver une vraie pertinence a ce comparatif.

  • Freyr Gunnar

    Autre solution, sachant qu'en France, sur les 8.760 heures que compte l'année, peu sont passées sur un vélo sous une grosse pluie… acheter une bonne veste respirante (200€?), et une cape de pluie Fulap (60€) pour quand il pleut vraiment et qu'il faut quand même rouler.

    Et pour être bien vu, plutôt qu'une veste à la couleur criarde importable en ville, un gilet fluo à 5€.

  • Il n'y a pas que la pluie dont le cycliste doit se protéger, il y aussi le froid.
    Quant aux vestes "à la couleur criarde importables en ville", je trouve que notre sélection comporte des modèles qui sont tout-à-fait portables, même en milieu urbain... le poncho c'est quand même moins classe en soirée... ;)

  • ChriS