Chèque réparation vélo, ce que les magasins de vélo en pensent

Chèque réparation vélo, ce que les magasins de vélo en pensent

Le Gouvernement tente de promouvoir le vélo comme mode de déplacement pour entrer dans une période de déconfinement où vont se mêler méfiance des transports publics et report vers la voiture particulière.

Pour tenter d'endiguer cela, l'Etat vient de dévoiler un budget de 20 millions d'Euros. Cette enveloppe devrait en partie servir à financer les projets d’aménagements cyclables temporaires, mais également des projets de stationnement vélo, par l'intermédiaire du programme ALVEOLE de la FUB (la Fédération des Usagers de la Bicyclette a joué un grand rôle dans ce nouveau Plan Vélo).


Coup de pouce Vélo

Autre mesure présente dans ce plan "Coup de Pouce Vélo" : le chèque réparation vélo. L'Etat offre 50 Euros pour faire réviser/réparer votre biclou. Pour en bénéficier, il suffira de vous rendre dans un magasin de vélo participant au dispositif. Le montant sera retiré du total hors taxe de votre facture.

Mais dans un marché du cycle ou l'activité d'atelier est souvent chronophage et pas nécessairement toujours la plus rémunératrice (selon l'envergure), qu'en pensent les principaux intéressés, à savoir les vélocistes eux-mêmes ? On est allé poser la question à certain d'entre-eux.

Un magasin Holland Bikes

Pierre-Olivier Lamand est chargé de communication & coordinateur des magasins Holland Bikes. Il prend la mesure plutôt bien : "Cette mesure, aussi symbolique qu’elle puisse paraître est une très bonne initiative et sera bénéfique pour tous, c’est une évidence. Pour le réseau Holland Bikes, il s’agit d’une opportunité de faire connaître nos magasins et ateliers auprès de beaucoup de gens qui vont (re)découvrir le vélo et peut-être même envisager une transition dans leur façon de se déplacer."

La boutique Velozen à Guérande

Chez Velozen, un réseau de magasins vélo en Bretagne, le scepticisme est de mise. Ronan Salaun, le gérant, pense que même sans la mesure, les personnes seraient venues faire réviser la monture qu'ils possèdent déjà.

Sur le même sujet  Vélo, je ne te hais point

Il nous confie : "Nous avons des appels de clients qui demandent s’ils peuvent en profiter pour leur révision ou s’ils peuvent acheter des accessoires avec. Mais pas d’appel pour venir au secours de vieux vélos abandonnés dans les garages ou les caves. [...] Je pense que cette mesure bénéficiera surtout aux étudiants à la rentrée et c’est une très bonne nouvelle pour eux."

Jour de vélo - Paris 12e

Du coté d'Olivier Saigot, gérant de Jour de Vélo, deux magasins de vélo indépendants à Paris (12e et 8e), la position est différente : "Nous avons regardé la procédure et nous n'allons pas participer car la procédure est trop complexe. Il va falloir expliquer aux gens que toutes les réparations ne sont pas éligibles, que le client doit payer une partie (à minima la TVA) , prendre des photos etc.. L'idée initiale partait d'une bonne intention mais c'est trop complexe."

Les vélocistes craignent également que ce chèque réparation entraîne un effet d'aubaine; "Des gens vont vouloir réparer des vélos qui ne sont pas réparables et qui traînent dans la rue depuis des mois. On a déjà eu des appels dans ce sens." ajoute Olivier Saigot.

Du coté des ateliers vélo associatifs (les ateliers d'auto-réparation sont éligibles au dispositif - carte ici), on attend encore des détails. Pour l'atelier vélo La Rustine, basé à Dijon, le principe du chèque est encore flou : "Pour le moment le dispositif n'est pas prêt (le site ne fonctionne même pas et les modalités n'ont pas été fixées)." Ils ont mis en ligne une FAQ pour répondre aux questions des usagers.

Et vous ? Allez-vous faire réparer votre vélo grâce à cette mesure? Laissez-nous un commentaire.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)