Casque vélo Mavic Speedcity, la mobilité urbaine version sang jaune

Casque vélo Mavic Speedcity, la mobilité urbaine version sang jaune

Weelz! était convié à la sortie presse organisée par Mavic à Paris, en marge des ProDays. Le fabricant au sang jaune présentait son tout nouveau casque vélo, le Speedcity. Pas un aéro, pas un all-mountain, mais un casque pour le vélo du quotidien. Un modèle qui signe l'entrée de la marque dans le monde de la mobilité. Il était temps?

Mavic Speedcity, un casque vélo qui va vite au quotidien

"Sign of the times" disait dans sa chanson le chanteur country Travis Tritt. Quand on s'appelle Mavic, et qu'on fabrique depuis plusieurs décennies des produits haut-de-gamme estampillés haute performance, difficile de s'éloigner d'une image compétition qui vous colle à la peau¹. Évidemment, Mavic ne souhaite pas s'en éloigner. Elle compte bien continuer de fabriquer des produits innovants pour les athlètes.


"ce casque vélo Speedcity représente un point de départ pour Mavic dans la grande aventure de la mobilité vélo"

Mais qui dit produit innovant, ne dit pas nécessairement compétition. L'innovation et les produits de qualité, le cycliste du quotidien, il n'est pas contre non plus. C'est un signe des temps, les mentalités évoluent, tout comme l'usage du vélo. Pas de raison que les entreprises n'évoluent pas elles aussi. Ainsi, ce casque vélo Speedcity représente un point de départ pour Mavic dans la grande aventure de la mobilité vélo.

Des repreneurs investis, des rouleurs au quotidien

Arrivant fièrement sur leurs VAE Moustache à deux pas de l'Arc de Triomphe, on comprend rapidement que les frères Bourrelier, récents acquéreurs de la société Mavic, ont saisi l'incroyable engouement pour le vélo utilitaire et veulent écrire une nouvelle histoire. "Personnellement, cela va bientôt faire quatre ans que je n'ai plus de voiture. Le vélo c'est mon moyen de transport" nous confie Jean-Michel. Quant à Yoann, on repère rapidement que son vélo n'est pas juste une façade mais bien un outil du quotidien, en entendant les hurlements de ses plaquettes lors de la descente du mont Valérien (pense à passer au garage, à l'occas').

C'est en effet à l'ouest de Paris que notre petit groupe constitué de plusieurs journalistes et blogueurs de la presse vélo française s'est retrouvé en selle sur de bons vieux vélos hollandais électriques (loués chez Holland Bikes), à travers une partie du Bois de Boulogne avec un finish au sommet du Mont Valérien. Sur nos têtes, le dernier né - ou devrais-je dire le premier né - de la gamme vélo quotidien de Mavic, le casque Speedcity. A-t-on été beaucoup plus rapide dans la descente avec ce couvre-chef sur la tête ? Probable. On n'a pas vérifié nos stats Strava.

Mavic Speedcity, un casque vélo urbain à visière

Le Mavic Speedcity est un casque vélo taillé pour le quotidien. Il est construit sur la base d'une coque externe en polycarbonate et une coque interne en EPS. Le tout est moulé avec le procédé in-mold, c'est-à-dire que les deux coques sont moulées ensemble à chaud. Cela garantit robustesse et durabilité. Le serrage se fait à l'aide d'une boucle micrométrique. Les 17 aérations restent discrètes (ce n'est pas un casque vélo sportif). Les deux aérations frontales sont dotées d'une grille anti-insectes.

Sur le même sujet  Danemark, quand le Pays du vélo s'invite au Pays du Tour (de France)

Ce casque vélo Speedcity est équipé d'une visière protectrice². Une option que semble apprécier bon nombre de cyclistes du quotidien (particulièrement les porteurs de lunettes). Le traitement de l'écran donne un effet légèrement fumé avec des nuances de bleu. Sur notre petit parcours test parisien, on a pu constater que la visière était efficace face au soleil rasant de fin de journée (traitement anti-UV), mais également de nuit avec une diminution de l'éblouissement des phares de nos amis automobilistes. C'est un bon point d’avoir une visière utilisable de jour comme de nuit.

Le poids annoncé par Mavic est de 370 grammes (en taille M). Le Speedcity est proposé au tarif de 169,90€ TTC avec au choix cinq coloris plutôt élégants. Le kit hiver (pour garder vos oreilles au chaud) est inclus dans ce prix. Si vous le perdez, vous pourrez l'acquérir contre 29,90€. Tout cela est d'ores-et-déjà disponible sur commande chez votre vélociste.

A propos du casque, notez qu'il taille grand. Jérôme qui fait 60 cm de tour de tête m'assure être confortable dans le casque en taille M (censé être à 58 au plus grand). Pour ma part, mon tour de tête est de 57 et je suis comme dans un chausson dans le S. Enfin, mesdames (et messieurs) aux cheveux longs, la queue de cheval trouve sa place entre la coque et la boucle de serrage, qui permet d'ajuster le casque à votre morphologie. Qui va arriver bien coiffé au bureau ? Aurélie entre-autres.

SpeedCity, Mavic arrive à fond dans la ville

L'actualité chez Mavic concerne le casque, mais pas que. Une gamme complète devrait voir le jour. En septembre 2022, une paire de roues alu sous la même appellation va filer dans les boutiques. Elles existent en 650 ou 700. Elles sont évidemment équipées du moyeu Mavic et afficheront un prix plutôt contenu (pour la qualité Mavic) autour des 230€. On vous en reparlera.

De notre côté, nous nous réjouissons de constater ce mouvement. Celui de marques avec un ADN sport et compétition s'intéresser à la mobilité du quotidien. Une mobilité très exigeante pour le matériel. Pour apprécier de pédaler au quotidien, il n'y a pas de secret, il faut du bon matos.

¹ Fonctionne pour tous les fabricants à l'ADN racing (Scott, Canyon, Specialized, Cannondale…), qui ont désormais compris ce que le marché de la mobilité vélo pouvait leur apporter.
² Ce casque vélo Mavic Speedcity vient concurrencer directement le Kask Lifestyle, le Abus Hyban ACE, le Casco Roadster, le HJC Calido Plus, le Kali City ou encore le Bell Annex Shield.

Retour en haut de page