Canicule – 7 conseils vélo pour pédaler par fortes chaleurs

Canicule – 7 conseils vélo pour pédaler par fortes chaleurs

Sous prétexte d'une canicule fort longue et longuement intense qui se profile dans l'hexagone (cf ici), ce n'est pas le moment de flancher et vous précipiter dans votre SUV climatisé, mais de rester en selle sur votre vélo ! Voici nos sept conseils pour continuer à pédaler, même en temps de canicule.

Conseil #1 - Partir tôt (et rentrer tard ?)

Si possible, partez plus tôt le matin. Comme on dit, à la fraîche. Avant que le soleil ne commence à taper fort. De nombreux employeurs vont proposer d'adapter leurs horaires. Évidemment, l'idée n'est pas de vous proposer de faire des journées à rallonge. Arriver tôt le matin et repartir tard serait la solution idéale pour votre employeur qui va voir, en vous, un regain de motivation. Évidemment aussi ce conseil n'est valable que si vous pouvez le faire. Si vous embauchez à 10h00 à l'ouverture du magasin, vous pouvez vous poser la question de la pertinence de ce conseil (arriver à 8H pour poireauter deux heures ?).


Canicule à vélo ? Hop une pause à l'ombre le long du cours d'eau
Une pause à l'ombre le long du cours d'eau (crédit photo : Sébastien Gaudard)

Conseil #2 - Mollo sur le vélo avec la canicule

Il n'y a pas de recette miracle. Pédaler quand il fait 35 voir 40°C, vous allez avoir chaud. Vous avez du bol, la transpiration c'est notre dada, nous en parlions ici. A vélo, malgré tout en vous déplaçant, vous créez un vent apparent, qui pourrait vous rafraichir. Pas tant que cela parce que le fond de l'air est vraiment chaud. La solution est donc de pédaler vraiment sans forcer. Doucement. En prenant votre temps. A l'aller comme au retour. Donc, mollo sur le vélo avec la canicule.

mollo on vous dit. Baissez la tête. ça aide.

Conseil #3 - Allez chercher de l'ombre ou le long des cours d'eau

Votre itinéraire habituel est en plein cagnard. Pas d'arbre, pas d'ombre, pas de cours d'eau. Fuyez les ilots de chaleur. Peut-être qu'en rallongeant raisonnablement votre itinéraire et en le modifiant vous allez pouvoir aller chercher une piste cyclable à l'ombre des arbres. Encore mieux à l'ombre des arbres et le long du cours d'eau du coin. La température peut être de 5 à 7°c plus basse dans ces endroits. Allez les chercher. Quelques kilomètres en plus peuvent valoir le coup.

Conseil #4 - Buvez et mouillez vous

Ne partez pas sans un bidon ou une bouteille d'eau. Ce conseil devrait être valable toute l'année, peu importe que nous soyons en épisode caniculaire ou pas. C'est encore plus à propos quand vous êtes sur un vélo pendant une période de canicule. On peut se déshydrater très vite sans s'en rendre compte. Buvez régulièrement. Même si vous n'avez pas l'impression d'avoir soif (conseil du sage Velocio). N'hésitez pas à vous mouiller la nuque, vous rafraichir le visage en roulant (ou au stop).

Une gourde pas si bidon (ou l'inverse).

Conseil #5 - Couvrez vous

A vous de voir si vous souhaitez vous couvrir entièrement ou pas. A vélo les coups de soleil arrivent très vite, sans prévenir, notamment parce qu'en roulant le vent apparent ne vous donne pas la sensation d'être entrain de cramer. Un couvre-chef est indispensable. N'hésitez pas à le mouiller juste avant de vous mettre à pédaler (si c'est un casque, le mouiller ne servira pas à grand chose, glissez y une gapette). Des lunettes de soleil sont aussi indispensables. Pour vos bras, crème solaire a minima. Et être avec des manches longues pourraient être une bonne idée. Préférez des tenues claires (blanches ou crème) qui seront plus confortable que la chemise noire (avec des tâches blanches, sous les bras, inéluctables, fraîcheur Narta ou pas).

La gapette est une bonne idée

Conseil #6 - Une tenue de rechange au taf

N'hésitez pas à glisser une tenue de rechange au taf. Ou à pédaler en tenue très légère puis une fois arrivé au boulot à vous changer dans la tenue qui correspond aux codes vestimentaires de votre employeur. Sur une période caniculaire, souvent les employeurs sont plus souples sur le non respect du dress code de l'entreprise. Ne vous mettez pas en porte à faux non plus. Assurez-vous au préalable qu'à circonstances exceptionnelles, solutions exceptionnelles.

le bidon est dans le panier ?

Conseil #7 - Le vélo, garez le à l'ombre

Ça veut dire à l'abri. Parce que le vélo peut être garé à l'ombre le matin et par un jeu de rotation des astres, l'ombre du matin devient en plein soleil l'après-midi. Croyez-nous poser ses fesses sur une selle qui a chauffé en plein soleil ce n'est pas confortable, c'est même dangereusement brûlant (ça peut faire mal au cul à vélo). Et puis laisser son vélo en plein soleil, ce n'est pas très bon pour les matériaux qui le composent. Comme vous, votre vélo sera mieux à l'ombre, à l'abri et pourquoi pas dans votre bureau. Circonstances exceptionnelles on vous dit.

Des vélos, à l'ombre des platanes (ou des marronniers on n'est pas certain).

Vous pensez à d'autres conseils vélo et canicule ? Vous avez une astuce que nous n'évoquons pas ici ? N'hésitez pas à commenter en pied d'article, les bons tuyaux sont faits pour être partagés.

Retour en haut de page