Bordeaux : le Pont de Pierre définitivement interdit aux voitures

Bordeaux : le Pont de Pierre définitivement interdit aux voitures

"Je vais faire autant de satisfaits que de mécontents." C'est par ces mots que le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a commenté sa décision de maintenir définitivement le Pont de Pierre fermé à la circulation motorisée individuelle.

Ce pont à voûtes qui franchit la Garonne et permet de relier le centre-ville au quartier de La Bastide sur la rive droite était, depuis le mois d'août dernier, uniquement autorisé aux transports en commun (bus et tram) ainsi qu'aux déplacements actifs, marche à pied et vélo.

D'après les différents comptages effectués par la municipalité bordelaise "Il n'y a pas eu de dégradation de la circulation." a commenté Alain Juppé. Au mois de décembre, la ville de Bordeaux comptabilisait déjà un million de passages cyclistes depuis la fermeture. C'est fréquemment jusqu'à 10 000 vélos qui passent quotidiennement sur cet axe.

Regardez cette vidéo où l'on voit un nombre conséquent de cyclistes emprunter le pont de pierre quelques semaines seulement après son interdiction aux voitures. Cela démontre bien que dès que l'on offre plus de sécurité et d'apaisement, on augmente intrinsèquement l'usage du vélo.

https://twitter.com/GCastevert/status/911121128285982720

Une décision qui vient également tordre le cou a pas mal d'idées reçues, en particulier celle du "No parking No business". D'après la Chambre de commerce de Bordeaux, si la centaine de commerçants de cette zone était favorable à une réouverture aux voitures, la demande des comptes d'exploitation justifiant une possible baisse de chiffre d'affaires, a vu se manifester seulement 7 commerçants...

Sur le même sujet  Assises Mobilité: Le Gouvernement veut lancer un plan vélo national

Parmi les mécontents, il semblerait que très peu d'automobilistes se soient manifestés. Quant aux deux roues motorisés, la FFMC a bien tenté de faire entendre sa voix via une manifestation qui, au total, aura réuni … 80 motards ...

"Cette nouvelle va dans le sens de la modernité et de l’innovation, vers le soutien et l’encouragement à la pratique des mobilités alternatives." indique de son côté le collectif pro-vélo Vélo Cité Bordeaux.

C'est en effet une décision courageuse, qui marque une victoire pour le déplacement actif et les transports alternatifs. Comme le disait Winston Churchill : "Là où se trouve une volonté, il existe un chemin."

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)