Boneshaker Magazine, revue communautaire anglaise

Boneshaker. Le nom de ce magazine ne vous dit probablement pas grand chose, ce qui est plutôt normal, car il est tiré à un petit nombre d'exemplaire, et surtout parce que c'est un magazine anglais.

Mais si je vous en parle, c'est non seulement parce qu'il traite de culture cycliste bien sûr, mais aussi parce que son format d'édition est assez particulier. Né à Bristol au début de l'année dernière, ses créateurs sont issus du Bristol Bike Project, un atelier communautaire qui répare de vieux vélos pour les plus démunis, et dont j'aurais l'occasion de vous reparler.

Boneshaker (littéralement "secoueur d'os", rapport au vélo) n'est pas réellement un magazine, du moins pas au sens purement professionnel que ce mot peut avoir, car son contenu est en fait réalisé par des contributeurs amateurs. Tout un chacun peut y participer, pour peu qu'il ait une certaine aisance avec l'écriture (dans la langue de Shakespeare) ou un certain talent en photographie. Ces contributions sont totalement bénévoles.

Contrepartie bien agréable de ce bénévolat : vous ne trouverez aucune pub ou autre annonce à l'intérieur de Boneshaker. Le magazine s'autofinance grâce à ses ventes. Il est encore tout jeune et n'en est qu'à son 3ème numéro.

Du coté des articles, le contenu est assez éclectique : des fabricants de cadres artisanaux, des ateliers vélo, des créateurs de vêtements cyclistes, des artistes s'inspirant du monde du vélo, des voyageurs cyclo... les sujets sont variés et il y en a pour tous les gouts, même si la ligne éditoriale globale garde toutefois son coté assez underground.

Sur le même sujet  L'écurie de mes rêves à travers les âges

Point de vue mise en forme, c'est graphiquement très réussi. Chaque article a sa propre ambiance, et, encore une fois, l'absence de pub donne l'impression de lire un joli livre plutôt qu'un simple magazine. Seul petit bémol, le papier utilisé (qui d'ailleurs doit être du bristol je crois) n'est pas des plus pratique et son grammage épais ne facilite pas la prise main.

Alors si la lecture de la langue anglaise ne vous fait pas peur, foncez vous acheter ce Boneshaker Magazine. Les issues 2 et 3 sont encore disponibles chez l'ami XüRide, que je remercie au passage pour les exemplaires fournis, et chez lequel vous pouvez d'ailleurs trouver tout un tas d'autres choses très intéressantes pour votre quotidien cycliste.

> BoneshakerMag.com.
Disponible chez XüRide.net.
Voir aussi FingerprintDistribution.bigcartel.com.

Soutenez l'indépendance du mag' vélo Leader de Pignon!

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)