BMC Lifestyle, nouvelle gamme urbaine 2012

Plus connue pour ses très belles machines de route et son récent vainqueur du Tour de France, Cadel Evans, BMC (pour Bicycle Manufacturing Company) est une entreprise suisse fondée en 1986, à une époque où elle assemblait des vélos pour la marque anglaise Raleigh. Tout change en 2001, lorsque le millionnaire Andy Rihs rachète BMC et parvient en peu de temps à remonter l'entreprise, aujourd'hui reconnue pour ses vélos haut de gamme fleurant bon la légendaire  précision suisse.

Mais à coté des beaux engins de route ou de montagne, la marque vient également de renouveler entièrement sa gamme urbaine, sobrement appelée Lifestyle. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on y trouve également de biens jolis modèles. Et il y en a pour tous les gouts. La gamme a été scindée en deux groupes distincts, les Mountainroad series et les Ride series. Ces deux gammes avait été inaugurées l'année dernière par le Carborazor ou encore l'Alpen challenge. C'est sur la base de ces deux modèles que la gamme s'est depuis largement étoffée.

L'Alpen Challenge millésime 2012 (ci-dessous) se décline en quatre couleurs et quatre versions différentes, dont la plus haut de gamme embarque une transmission Sram Rival. Cadre alu et fourche carbone, ce modèle est vendu au choix en roue de 28 ou de 26 pouces.

Construit sur la même base de cadre, l'Urban Challenge (ci-contre) possède des caractéristiques moins routières, mais est lui une vraie machine à affronter la ville. Doté de roues de 26 pouces montées en Schwalbe Kojack et assorties avec une paire de gardes-boues alu plutôt bien intégrée, la monture embarque le nouveau moyeu Shimano Alfine 11 vitesses, couplé à une transmission à courroie. De quoi arpenter les rues sans souci.

Sur le même sujet  Tout savoir sur les différents types de guidons de vélo

On passe dans un tout autre registre avec le Mass challenge (ci-dessus), affichant un poids sur la balance de 6,8 kgs seulement ! Un tour de force réussi grâce à des composants ultra light, notamment une magnifique paire de roues Easton EA90XC en 29 pouces. Transmission toujours à courroie, mais monovitesse cette fois.

On quitte le haut de gamme de la Mountainroad series, avec la Ride series. On passera les modèles Cross, simple VTT moyenne gamme, pour s'attarder sur les modèles Light et City. Le Light Streamer est un fitness assez classique, tout alu, embarquant une transmission Shimano XT et monté en pneus de section assez généreuse, des Schwalbe Marathon Racer en 700x35.

Enfin, le City Streamer est, je dirais, le plus urbain et classique de tous, ce qui ne lui empêche pas une fort jolie ligne. Il est décliné en transmission XT ou bien Alivio-Deore et intègre gardes-boues, porte-bagage ainsi qu'un éclairage Busch & Müller Toplight avec feu de position. Contrairement à la gamme Mountainroad, tous les modèles Ride series se déclinent au féminin.

Au final, la marque suisse BMC livre ici une gamme très homogène, ou chaque cycliste urbain pourra trouver son bonheur, selon son envie de rouler et surtout son portefeuille. Je n'ai malheureusement pas réussi à trouver de tarifs officiels, mais je ne manquerais pas de mettre à jour l'article si toutefois je met la main dessus. Sachez tout de même que la gamme Mountainroad reste assez luxueuse et pas vraiment abordable (voir hors de prix pour le Mass Challenge dont rien que la paire de roues dépasse les 2000 € !).

> La gamme Lifestyle chez BMC.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)