[Billet d'humeur] Vous savez quoi ? ...

[Billet d’humeur] Vous savez quoi ? …

Je suis heureux

weelz-velo-cycliste-urbain-paris-7

Oui, je suis heureux. De retour du Mondial du Cycle, je suis heureux de voir aujourd'hui cet engouement pour le déplacement en ville à vélo.

Même si ce salon était relativement décevant pour tous ceux qui étaient à la recherche des dernières nouveautés ou bien pour voir les derniers modèles de leurs grandes marques préférés, une chose est sûr, c'est que le vélo urbain était dans toutes les conversations de toutes les allées du salon.

Vélo hollandais, randonneur, urbain sportif, vélo rétro, pignon fixe, beach cruiser, VLS et bien sûr vélo électrique, tous y étaient représentés, au final presque plus que les VTT ou autres vélos de route. Au cœur du salon était même installé un forum où divers intervenants sont venus débattre du renouveau du vélo.

Ce qui pour moi est depuis bien longtemps maintenant une évidence (se déplacer à vélo) le devient également pour un nombre croissant de personne. Effet de mode ? Boboïsation du vélo ? Matraquage écologiste ? Je n'en ai pas l'impression. Je penche plutôt, même si cela peut paraître naïf ou même utopique, vers un éveil des consciences, aidé en cela par une médiatisation de plus en plus forte.

Je n'aurais certainement pas ici, la prétention d'avoir le monopole du sujet, mais j'ai l'espérance avec Weelz.fr d'apporter ma petite pierre à l'édifice du vélo urbain, de conforter ceux qui, comme moi, se sont depuis longtemps mis en selle, et de tenter de convaincre les "autres" que le vélo reste l'une des meilleures solutions (je ne dis pas LA) pour désengorger nos cités et rendre celles-ci plus respirables, plus vivables.

Commuter convaincu et costard cravate, roues dans roues

28063076313_696b9685af_oSi je vous parle de cet engouement, ça n'est pas simplement parce que d'autres médias que Weelz en parlent. Non, c'est que celui-ci est de plus en plus visible et qu'il suffit de se balader dans nos rues pour le voir.

Sur le même sujet  Anjou Vélo Vintage 2018, voyage dans le temps rétro-festif

Je prendrais pour exemple une personne que je croise régulièrement dans ma ville, peut-être se reconnaîtra t'il. La trentaine passée, costume-cravate (la photo est là juste pour illustrer), peut-être banquier ou encore comptable, et qui circule fièrement sur un beau VTC flambant neuf (d'une marque nordiste que je ne citerais pas ;)).

Ce genre de rencontre était très certainement commune au début du siècle dernier, où ces messieurs circulaient, élégamment habillés, sur leur bicyclette. Mais il y a 5 ou 10 ans, on aurait plus eu tendance à croiser en ville ce type de public à bord de belles berlines allemandes.

Ça n'est pas un salaire qui doit être je suppose correct qui l'a poussé à pédaler plutôt que d'utiliser sa voiture, mais peut-être, en tout cas je l'espère, une prise de conscience qu'il y avait tout simplement un autre moyen de circuler dans sa ville.

Et quel moyen ! Imaginez un moyen de transport qui vous permette de vous déplacer tout en faisant du sport, qui vous permette de réaliser des économies tout en vous faisant plaisir, préserver l'environnement, combattre les maladies cardio-vasculaires, devenir l'ami de votre banquier, oui, tout cela est possible grâce au vélo.

Voilà, c'était un petit billet d'humeur pour faire un bref état des lieux du vélo urbain. Et vous ? Ce que je constate dans ma ville est-il également visible dans la votre ?

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)