3 ans de plan vélo, une politique cyclable bien aidée par la crise

3 ans de plan vélo, une politique cyclable bien aidée par la crise

Mardi matin (14 septembre 2021) se tenait une conférence de presse organisée par le ministère de la transition écologique. Objectif : faire un point d'étape, trois ans après le lancement du plan vélo initié à Angers¹.

Le vélo, "un engouement sans précédent depuis le déconfinement"

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué au Transports, ont pu faire un état des lieux du vélo en France. Tous deux constatent "un engouement sans précédent depuis le déconfinement".


S'il est vrai que le fonds Mobilités Actives, instancié par le plan vélo et le projet de loi LOM, aura permis d'aider bon nombre de collectivités territoriales à améliorer leur réseau cyclable (533 projets accompagnés depuis 2017), on notera que l'on doit surtout cet engouement à la crise sanitaire du Covid, pas vraiment à une politique cyclable gouvernementale ambitieuse. Un virus du Covid qui aura remis de très nombreux français en selle, notamment ceux ayant déserté les transports en commun.

Sur le volet financier, la ministre évoque 600 millions d’euros d’investissement en quatre ans et 250 millions d'Euros qui devraient arriver prochainement. Des chiffres qui paraissent conséquents mais qui semblent bien faibles face à ceux injectés pour sauver les filières automobiles (1 Milliard), aéronautiques (1 Milliard) ou ferroviaires (4,7 Milliards) de la crise économique.

Bonus VAE et prime à la conversion

Le Gouvernement a fait un point sur deux dispositifs pour encourager l'achat de vélo et le report modal. D'un coté, le bonus pour l'achat d'un vélo électrique. Une prime de 200€, à condition que votre collectivité abonde du même montant (ou plus). Toutefois, les conditions pour bénéficier de ce bonus VAE ont diminué son impact (ne pas être imposable notamment).

Second dispositif, pour inciter les citoyens français à passer de l'automobile au vélo : la prime à la conversion. Contrairement à ce que nous avions pu dire dans notre précédent article, et comme le bonus VAE, celle-ci n’inclura vraisemblablement pas les vélos classiques, mais uniquement les vélos électriques. C'est fort dommage ; Le cout d'achat d'un vélo musculaire le rend plus abordable que son cousin VAE. Et comme nous le disions la semaine dernière, tout le monde n'a pas nécessairement besoin d'une assistance électrique.

Sur le même sujet  Stationnement vélo, nos gares vont devoir s'équiper de parking sécurisés

Coup de pouce vélo, marquage et stationnement sécurisé

Durant la conférence, le ministère a rappelé le succès de l'opération "Coup de Pouce Vélo" lancée au déconfinement de mai 2020. Ce dispositif a permis, d'une part, de réparer quelques deux millions de vélos, chez plus de 4100 vélocistes agréés. D'autre part, il aura aussi financé 15 000 places de stationnement vélo sécurisées, via le programme CEE Alveole.

Ce programme va justement être prolongé. Baptisé désormais Alveole+, il sera doté d'une enveloppe de 35 millions d'Euros sur trois ans. Toujours piloté par la FUB, le programme conservera son objectif initial, à savoir "soutenir l’installation de stationnement sécurisé pour vélo avec une subvention à l’installation de 40 à 50% pour les copropriétés, collectivité locales ou bailleurs sociaux.".

Concernant le marquage vélo, la ministre a rappelé l'importance de ce dispositif pour lutter contre le vol de vélo. D'après le gouvernement, 735 000 vélos ont déjà été marqués depuis janvier 2021. Des vélos inscrits sur la nouvelle base de données vélo française. Le FNUCI, "Fichier National Unique des Cycles Identifiés", est géré conjointement par la FUB et l'Union Sports et Cycle, via l'APIC, l'Association pour la Promotion et l'Identification des Cycles et des Mobilités Actives.

Avec la FUB, le lobby auto tremble

Olivier Schneider, Chevalier de l’Ordre national du mérite (photo Guillaume Gouffier)

On saluera au passage le travail sans relâche des équipes de la FUB, qui ont su insuffler au gouvernement une véritable vision vélo. Olivier Schneider, président de l'association, vient même d'être intronisé Chevalier de l’Ordre national du mérite. On lui adresse toutes nos félicitations 👏.

¹ Le plan vélo national avait été annoncé à Angers par l'ex-Premier Ministre Édouard Philippe en septembre 2018.

Retour en haut de page