Bikepacking, une nouvelle ligne de bagagerie chez Syncros — Weelz.fr
Bikepacking, une nouvelle ligne de bagagerie chez Syncros

Bikepacking, une nouvelle ligne de bagagerie chez Syncros

En toute fin d'année 2022, Syncros présentait sa nouvelle ligne bikepacking. C'est une première incursion dans ce domaine pour la marque de composants et d'accessoires. Une proposition au design sobre, fidèle à l'ADN du fabricant, et plutôt complète. Tour d'horizon dans la suite de l'article ci-dessous.

Une gamme bikepacking chez Syncros

Cette nouvelle gamme bikepacking Syncros se compose d'une sacoche de selle, d'une sacoche de cintre et de deux sacoches de cadres ; l'une sur le top tube, l'autre sous le top tube. L'ensemble est fabriqué dans un tissu nylon Ripstop 70D entièrement étanche.


La sacoche de selle se présente sous la forme d'un harnais (holster), venant se fixer sur la tige de selle et les rails de celle-ci (quatre points). Ainsi, vous pouvez laisser cette partie installée sur le vélo. Il suffit ensuite d'y installer le sac étanche, qui lui-même vient se clipper sur le harnais. Volume 9L, poids 350 grammes. Tarif 109,90€.

La sacoche de cintre reprend le même principe que sa cousine à l'arrière. Fixation en trois points (deux sur le cintre et un au cadre). Elle est constituée de deux parties : un harnais et un sac étanche. Ce dernier venant se caler à l'intérieur dans le second, en étant arrimé par une sangle centrale, qui passe à l'intérieur d'une poignée cousue sur le sac étanche. C'est plutôt malin. Beaucoup de sacoches de ce type que j'ai pu tester ont tendance à se faire la malle sur les cotés, car le sac étanche glisse à l'intérieur. Volume 8L, poids 370 grammes. Tarif 129,90€.

Grande sacoche et petite sacoche

La grande sacoche de cadre vient s'arrimer sous le tube supérieur. On retrouve quatre points de fixation, dont une sangle qui vient enrouler le top tube et le tube oblique, donnant à l'ensemble un effet visuel plutôt sympa. L'intérieur est séparé en deux compartiments zippés. La fermeture se fait à l'aide de zips bidirectionnels. Existe en deux tailles ; S (volume 3.25L, poids 130 grammes) et L (volume 5.67L, poids 340 grammes). Tarif 89,90€ (en L).

Sur le même sujet  Altura Vortex, cyclotourisme et bikepacking en mode ultra-léger

Enfin, terminons sur la petite sacoche de cadre. Celle qui vient se fixer sur le tube supérieur. Celle-ci est bolt-on, c'est-à-dire que le montage peut se faire directement sur les vis du cadre (s'il en est pourvu). Toutefois, vous pouvez aussi la fixer de manière classique, avec deux velcros. Un peu dans la même veine que le modèle Riverside, elle est doté d'une ouverture magnétique prévue pour être manipulée à une seule main. Volume 0.85L, poids 100 grammes. Tarif 59,90€.

Pour en savoir plus sur cette ligne bikepacking, RDV sur le site officiel Syncros. On a peu d'informations supplémentaires, et les photos ne disent pas tout. On manque un peu de réponse (par exemple : comment est compartimentée la sacoche de cadre ? La sangle ne gêne-t-elle pas l'ouverture ?). Sans doute à confirmer lors d'un prochain test.

Syncros, depuis 1986

Pour la petite histoire, Syncros, c'est une marque canadienne ; fondée à Vancouver en 1986 par deux entrepreneurs férus de mountain bike, Peter Hamilton et Pippin Osborne. Après quelques déboires, la société est rachetée en 2003 par Tom Ritchey. La légende du VTT fait grandir et (re)connaitre la marque, jusqu'en 2012. Celle-ci a aujourd'hui atterri dans la besace du groupe suisse Scott (avec Bergamont).

Retour en haut de page