Berlin : bientôt une zone entière de la ville sans voiture?

Berlin : bientôt une zone entière de la ville sans voiture?

A Berlin, un collectif de citoyens réclame un référendum pour créer une zone sans voiture. Cette initiative citoyenne souhaite que toutes les rues à l'intérieur du Ringbahn - la petite ceinture ferroviaire de Berlin où circule le S-Bahn - soit pacifiées. Jetons un coup d’œil à ce projet de ce qui pourrait bien devenir la plus grande zone sans voiture au monde.

Berlin, ville sans voiture

Berlin est une ville incroyable. J'avais eu le bonheur de la visiter à vélo et de vous faire découvrir cette cité dans un reportage en 2018 (épisode 1 ici et épisode 2 ). Comparativement à la majorité de nos villes françaises, les cyclistes berlinois n'ont pas à se plaindre de leurs conditions de circulation. Cela étant dit, les automobilistes restent très présents dans cette grande métropole de 3,8 millions d'habitants.


Berlin, une initiative citoyenne pour une ville sans voiture

Le collectif Autofrei Berlin nait à la fin de l'année 2019. Ses membres pensent immédiatement à un "Volksentscheid", c'est-à-dire un référendum. Une initiative similaire avait déjà eu lieu en 2016, pour réclamer un meilleur réseau cyclable (lire Épisode 1 - "Berlin, à l’aube d’une révolution vélo").

Il faut savoir que la loi fédérale allemande autorise ce type d'action collective, à partir du moment où une pétition préalable obtienne plus de 20.000 signatures. Le "Volksentscheid Fahrrad" en a récolté en juin 2016 plus de 100.000. Et cette nouvelle pétition pour demander un référendum d'initiative populaire, "Volksentscheid Berlin autofrei", cumule plus de 50.000 signatures. Une action qui a donc permis de présenter un projet de loi visant à créer ce que l'on appellerait chez nous une ZTL, une zone à trafic limité.

Sur le même sujet  [Test] Canyon GRIZL, un vélo gravel polyvalent et surprenant
Le tracé ferroviaire du S-Bahn qui ceinture Berlin

Dans cette Autofrei zone - zone sans voiture - les déplacements des automobilistes seraient restreints et la priorité sera donnée aux piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite, transports publics, taxis et véhicules des services d'urgence. Et la zone a réaffecter est conséquente. La surface à l'intérieur du Ringbahn, le tracé ferroviaire du S-Bahn qui ceinture Berlin, représente près de 90 km².

Depuis deux ans, le collectif d'action citoyenne, qui se revendique politiquement neutre et indépendant des associations, organisations ou financements publics, a multiplié les actions. Afin de faire connaitre le projet, de nombreuses manifestions ont eu lieu dans différents quartiers de Berlin. Le but n'est pas seulement de réduire la place de la voiture, c'est aussi de rendre l'espace public plus sécurisant, tout en améliorant la qualité de l'air.

Berlin sans voiture - un long processus

"verkehrswende sofort !" (changement de mode de transport immédiat)

Une fois les signatures récoltées, un projet de loi - basiquement nommé "loi berlinoise pour l'utilisation des routes basée sur le bien commun" - a donc pu être présenté au Sénat de Berlin en février 2021. Cela reste un long processus. D'autant qu'évidemment, des voix se sont élevées du coté des automobilistes, arguant du fait qu’empêcher l'utilisation de la voiture était une privation de liberté.

La prochaine étape verra le gouvernement régional de la cité-État de Berlin donner son avis sur la recevabilité de la loi. À ce moment-là, les partisans de cette loi pour un Berlin sans voiture devront recueillir 175 000 signatures. Alors, le référendum pourrait se tenir au second semestre 2023. Quant à la promulgation de la loi, si ils y parviennent, elle n'aura pas lieu avant 2027. Wait and see, enfin disons plutôt abwarten und beobachten...

Retour en haut de page