Autonomy 2020, un salon digital pour traiter du réel de la mobilité

Autonomy 2020, un salon digital pour traiter du réel de la mobilité

Toute la mobilité depuis votre bureau

C'est la zizanie¹. Voilà c'est dit. Ce confinement en version 2 est bien pénible pour tout le monde. Ca fait suer². Alors oui, nous toutes et tous qui nous déplaçons le plus souvent à vélo, on trouve quelques sources de satisfactions. On a le droit de pédaler, dans les limites des consignes gouvernementales. Tout est expliqué ici. Je serais tenté de dire, ça nous fait de belles jambes. Face à cette situation, il n'y a pas beaucoup d'alternatives. A notre sens, la seule possible est d'avoir la positive attitude. Lorie, vient nous sauver...

Un salon de la mobilité en ligne

Yep, bien dit !

Donc si l'on se dit qu'être positif c'est une bonne solution (sans devenir les idiots du village non plus), se pose dès lors la question suivante: comment occuper au mieux ce temps? Puisque ce confinement nous tombe sur le coin de la figure en quelques jours, profitez de cette période de flottement pour vous inscrire à la version digitale du salon AUTONOMY, le salon international des solutions de mobilité durable qui se tiendra les 4 & 5 novembre prochains.


Active & Micro-Mobility selon Autonomy

Ce salon en est à sa 5ème édition. Alors que les années précédentes il se déroulait à la Villette à Paris, cette année, c'est en ligne à 100% que ça se passe. Vous pouvez donc y assister de votre yacht à Saint-Tropez, votre penthouse à Hong-Kong, votre cabane dans la forêt tropicale ou votre beau F2 en banlieue Clermontoise. La seule chose dont vous avez besoin, une bonne connexion internet, et un peu de temps.

Notez aussi que c'est gratuit. Rendez-vous sur leur site, fouinez dans leur programme, les stands que vous souhaitez visiter, les conférences auxquelles vous voulez participer, les démonstrations produits qui vous tentent. Au programme, environ 120 exposants (visitez les stands virtuels), environ 50% sont installés à l'étranger. Une cinquantaine de conférences (donc environ une centaine d'intervenants). Il y a plusieurs bonnes nouvelles, parce qu'il faut absolument avoir cette positive attitude :

"être dans la même salle qu'un ministre des transports tout en étant en pyjama"

1/ si vous n'êtes absolument pas disponibles les 4 & 5 novembre, les conférences et visites de stand virtuelles seront encore en ligne pendant un mois après l'évènement.

Sur le même sujet  Swapfiets, le Netflix du vélo arrive à Paris

2/ Participer à ce salon, en tant que visiteur, c'est gratuit. Alors oui il faudra bien vous lester de votre adresse email pour créer un compte. A notre avis, ça vaut le coup.

C'est green, super green

Nous avons passé un peu de temps sur le programme d'Autonomy et voici quelques exposants ou autres interventions que nous allons visiter, virtuellement : Clip Bike, parce que nous sommes curieux de savoir en quoi rouler avec un trombone posé sur son vélo peut aider, Plume Mobility parce que nous sommes convaincus du rôle des entreprises dans une mobilité plus responsable. Smoove, pour être dans le move.

Ce logo pour représenter la Corporate Mobility évidemment !

Concernant les Talks, Celles-ci m'intéressent pas mal : "Getting cities cycling" le 5 novembre 2020 à 19h00/19h40 ou encore "Reshaping our city streets for new mobility solutions", le 4 novembre de 10h50 à 11h30. Aussi si vous cherchez une bonne raison de vous lever tôt ce mercredi matin, connectez à 9h00 et vous aurez l'opportunité d'écouter Madame Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France. Si vous vous posez la même question pour le 5 novembre, à 09h00, écouter monsieur Jean-Baptiste Djebarri, ministre chargé des transports. Ces réunions virtuelles sont aussi un bon moyen d'être dans la même salle qu'un ministre des transports tout en étant en pyjama !

Alors bien sûr, sur un tel salon ça va surtout parler de Maas, de connectivité, de Smart city, de e-mobility, bref de mobilité soft, avec plusieurs nuances de green. Il n'empêche qu'il y aura fort probablement des interventions intéressantes.

A chacun sa nuance de vert

Et puis, visiter ce salon Autonomy, c'est aussi une façon de travailler votre anglais, de chez vous. Et ça, c'est quand même positif.

➡️ Autonomy.paris

Allez hop, un peu de logistique

¹ Pardon
² re pardon, nous restons polis

Retour en haut de page