L’Anti-manuel du cycliste urbain, par Hugues Serraf

Je vous en avais déjà parlé dans un Sur la toile, et je viens tout juste d'en terminer la lecture (oui j'ai peu de temps pour lire, et le vélo n'est pas un endroit idéal pour cela...).

Voici donc cet Anti-manuel du cycliste urbain, des chroniques "vainement rebelles", comme aime à le dire son auteur, sur le quotidien d'un parisien se déplaçant uniquement à vélo dans la Capitale.


Mais qui est donc Hugues Serraf ?

Je pourrais me contenter de vous dire que c'est un journaliste, chroniqueur à Slate.fr et Rue89 et également blogueur (un blog plusieurs fois cité ici-même), mais c'est bien pire que cela ... M. Serraf n'est autre que l'ancien rédacteur en chef d'un magazine ... automobile ! (L'Argus de l'automobile pour ne pas le citer).

Mais rassurez-vous, l'homme est depuis revenu à la raison, et en toute bonne conscience écologique, a définitivement renoncé à la voiture pour ne se déplacer désormais qu'à vélo "et n'a demandé ni nouvelle identité, ni protection de la police pour éviter les représailles de ses anciens confrères..."

Mais attention à ne pas vous méprendre, le cycliste urbain que vous êtes ne doit pas s'attendre à trouver dans ce livre d'une centaine de pages, conseils avisés ou méthodes efficaces d'entretien de votre vélo. Non, comme son nom l'indique, il s'agit bien là d'un anti-manuel; et le cycliste urbain respectueux et attentionné que je suis, ne saurais que trop vous en déconseillez la lecture !

Seulement voilà, je suis loin d'être en réalité ce cycliste urbain respectueux et attentionné, et force est de constater que la description globale qu'en fait Hugues Serraf dans son livre est, autant se l'avouer, tellement proche de la vérité qu'elle ne saurait que trop nous coller à la peau, à moi comme à des millions d'autres cyclistes urbains de l'Hexagone.

Sur le même sujet  Le vélo urbain, cet accélérateur de lien social

Oui, et c'est un fait indéniable, le cycliste urbain de base (celui-là même que vous êtes, oui oui) éprouve non seulement une haine profonde pour l'automobiliste, mais déteste également les piétons, beugle après les scooters, balancerait volontiers dans le 1er poteau venu l'usager de VLS, grille allègrement les feux rouges, emprunte en toute impunité les sens interdits, accroche son vélo n'importe où et surtout, surtout, reste persuadé qu'il est dans son bon droit et que sa manière d'agir est, sans nul doute possible, la meilleure. Telles sont décrites avec précisions et humour et non sans un brin de lucidité, les différentes situations que peut vivre un cycliste urbain au quotidien, une fois le séant vissé sur sa selle.

Je vous invite donc à filer chez votre libraire préféré, qu'il soit en chair et en os ou bien numérique, pour vous offrir cet anti-manuel du cycliste urbain, un livre d'ailleurs postfacé par une autre personnalité du web convertie au vélo, l'avocat Maitre Eolas. Un livre qui trouvera également très bien sa place au pied du sapin, pour tenter de convertir un oncle à la pédale d'accélérateur un peu trop sensible, ou une belle-mère blonde qui ne jure que par sa Mini Cooper...

> L'Anti-manuel du cycliste urbain chez XüRide.net
> L'Anti-manuel du cycliste urbain sur Amazon.fr
> Son blog, Commentaires & vaticinations.

Crédits photos : Steven Vance, Jrodmanjr.

Retour en haut de page
Fermer cette popup
Ne pars pas comme ça !
On a encore plein de choses à te montrer...

Ne rate rien des prochains articles en t'abonnant à la WeelzLetter ! ( Et parfois, tu peux même y gagner des cadeaux)