ABICI Italia revisite les vélos des années 50

ABICI Italia revisite les vélos des années 50

24 février 2010

Entre une bouteille de Lambrusco et un plat de Tortelli, c'est ainsi que 3 compères italiens décrivent eux-même la naissance de leur marque Abici (rien à voir avec le tube des Jackson 5...).

L'idée : remettre au gout du jour les designs de modèles des années 50, en y ajoutant la technologie et quelques éléments modernes. Giuseppe Marcheselli, Stefano Seletti et Christiano Gozzi commencent alors à réfléchir à un 1er prototype, avec pour base de travail, un vieux catalogue d'un artisan italien.

Les vélos Abici ont des lignes épurées, sans fioritures, avec pas ou peu de câbles qui dépassent. La marque ne propose que 5 modèles, et tous hormis le fixie Fuga, sont déclinés dans une version "per l'uomo" (homme) et une autre "per la donna" (femme).

Le Gran Turismo est doté d'une position très relevée et équipé de roue de 700. La transmission est entièrement cachée par un carter qui englobe toute la ligne de chaine. Un frein à l'avant, mais freinage en rétro-pédalage pour l'arrière. Différent dans son approche, le Camporella est lui équipé de roue en 26 pouces et de pneus plus larges. Ici, le carter n'englobe que le haut de la ligne de chaine. Transmission 3 vitesses intégrée dans le moyeu.

Le Sveltina, quand à lui, offre un peu plus de sportivité, avec notamment des roues et jantes de courses et un poste de pilotage abaissé revenant vers l'arrière. On a le droit également à une transmission 8 vitesses intégrées. Le plus vintage de la gamme, le Amante, offre à son utilisateur un énorme phare chromé à l'avant ainsi que d'antique "rod brakes". Et puisqu'il en fallait bien un, le Fuga est le fixie de la bande. Cadre avec tube horizontal courbé et moyeu flip-flop.

À lire  Csepel Bike, du fun venu de Hongrie

Tous les modèles de la gamme Abici sont équipé de luxueuses selles Brooks en cuir, ainsi que de gardes-boues en métal. La fabrication quasi 100 % artisanale de ces petits joujoux a bien entendu un cout ; comptez environ 750€ pour un modèle Gran Turismo, 1250€ pour un Amante ou jusqu'à près de 1400€ pour un Sveltina ou un Fuga (et même pas de porte-bagage pour ce prix!) (+ de prix ici).

Pour la petite anecdote, le couturier Lagerfeld a habillé un Abici Amante "per la donna" version luxe, avec des sacoches de la marque Fendi.

> ABICI Italia.
> Le Lambrusco.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Coriolano

    Ils ont l'air classe. Distribution en france ?

  • Xav

    @Coriolano - Arf, petite omission ! Oui, ici sur Paris : http://www.bicyclestore.fr/PRO.....ODUITS.htm
    Je n'ai pas trouvé de webmarchand français.

  • Ros

    J'ai vu le même genre de vélos sur Lyon dans une boutique qui ne vend que des produits fabriqués en Italie.

  • Ros

    http://www.artecycles.fr
    c'est leur site pas le mien
    Salut!

  • phil choisy

    depuis l'automne dernier je suis l'heureux possesseur d'un granturismo, un bon vélo dans l'esprit d'un porteur il ne me reste plus qu'à trouver un porte paquet pour l'avant
    http://picasaweb.google.fr/phi.....UomoABICI#

  • Pingback: Très bonne année 2011, toujours la tête dans le guidon !, Weelz.fr Le 1er Magazine Web du Vélo Urbain, Vélo de ville()

  • bénabar

    ils sont moyens, j'ai pu les voir chez en selle marcel à paris dans le 3ème et c'est cher pour ce que c'est, la peinture est fragile et c'est pas la selle brooks qui justifie le prix exorbitant. A"BOBO"BICI !!!

  • bupa75

    Bonjour
    Peinture fragile?? Je ne vois pas ce qui permet de dire cela, surtout après une visite dans mon magasin. Je vends ces vélos depuis de nombreux mois et aucun des vélos présentés ne présente un défaut de peinture.
    Bruno. En selle Marcel

  • bupa75

    @Xav - vous trouverez l'ensemble de la gamme chez en selle Marcel, 34 rue du Grenier Saint Lazare Paris 3e

  • Phil Choisy

    je roule sur le granturismo depuis septembre 2009 il m'emmène au boulot au quotidien(22kms/jour) pas de soucis si ce n'est que j'ai déposé le"coupe jambon" et changé les pneus de mauvaise qualité, pour des city de michelin plus robuste, la peinture semble bien resister au temps et marque aucun signe de fatigue. bobo bici c'est un peu court comme argument, par contre je me felicite de savoir qu'il y a de nouveaux fabricants de cycle dans la vieille europe et que de nouveaux velociste s'installe dans nos centre ville profession moribonde depuis de nombreuses années