Torker, vélo urbain made in USA

Torker, vélo urbain made in USA

7 juin 2010

Une fois n'est pas coutume, ça n'est pas cette fois du coté des terres scandinaves que nous allons, mais bien chez l'oncle Sam, chez qui il se passe aussi de belles choses pour le vélo urbain. On sait que de grandes marques renommées comme Specialized ou Trek fabriquent déjà de fort jolis modèles. Pour autant, les petits fabricants US résistent, à l'image de Torker, une marque dont le siège est situé au sud de Seattle, et qui propose une gamme assez intéressante de vélos urbains. En fait ce sont surtout deux modèles qui ont attiré mon attention : le U-Disctrict et le Graduate.

Deux modèles qui s'appuient sur des concepts simples et qui du coup répondent globalement bien à la demande des commuters : proposer un vélo fonctionnel, aux lignes simples, aux composants résistants et ne nécessitant que peu d'entretien.

Le Graduate est un vélo dont le design n'attire pas l'attention dès le 1er coup d'œil. Sa ligne est très simple, sûrement pour éviter d'attirer le 1er voleur venu. Pourtant, c'est lorsque vous regardez dans le détail qu'il devient intéressant. En effet, le Torker Graduate est équipé d'un moyeu intégrée 5 vitesses Sturmey Archer, ainsi que de freins à tambours de la même marque. Un ensemble qui garantit donc un usage efficace par tous temps et une maintenance largement réduite. Ajoutez à cela des gardes-boues métal fixes et un cintre courbé large, et vous obtenez un navetteur assurément très confortable pour vous emmener chaque jour au travail.

Le U-District, lui, est plutôt orienté urbain sportif avec ses roues de 700 dotées de pneus Kenda slick. Ici, pas de moyeu intégré ni de transmission à dérailleur, puisque le Torker U-District est équipé à l'arrière d'une jante à moyeu flip-flop, qui vous permettra donc de choisir entre roue-libre et pignon fixe selon votre humeur (Ratio 42x16). Freins U-Brake et cintre courbé peu large terminent un vélo qui doit être assez léger et réactif pour se faufiler facilement à travers la circulation.

Le reste de la gamme "Commuter Life" reste relativement classique. Torker conçoit également des vélos électriques (dont un tricycle), un vélo cargo, ainsi qu'une ligne de beach cruiser, les Boardwalks. Torker est semble t-il aussi assez connu dans le monde du monocycle et sponsorise d'ailleurs une team de riders.

> Torker Bike USA.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • pH|Re

    C'est juste pour nous faire baver ou c'est distribué par chez nous ces jolies petites choses (j'imagine que non, sinon tu en aurais parlé).

  • Xav

    Arf, non effectivement c'est un oubli, désolé. A priori sur le site, le "dealer locator" n'indique que les US. Mais je me souviens avoir vu en France des monocycles Torker. Quand au vélo, non je n'en sais pas plus.

  • revalama

    Pourquoi si souvent mettre l'accent sur des vélos - au demeurant fort jolis - mais dénués d'équipement?(porte-bagages, phares, dynamo, etc.)
    Un vrai vélo urbain se doit de posséder ces équipements, ne serait-ce que légalement, mais au quotidien quel inconfort d'être obligé de se trimbaler un sac à dos pour transporter ses affaires quand il existe des systèmes de sacs et fontes (Ortieb et autres...) qui permettent de se déplacer infiniment plus confortablement. Tout vélo exempt de système d'accroche n'est rien d'autre qu'un objet de loisirs, pas un vélo urbain. Non pas que ce soit un problème, mais présentez-les comme tels.

  • satopek

    d'accord avec Revalama, je ne vois pas le but de livrer des vélos soi disant urbain sans équipement, passe pour des courses fixie, ou VTT, mais pour un vélo urbain, ça sent l'économie, et je trouve ça intolérable, pour moi ils devraient être équipés
    de portes+bagages avant et arriére, d'un trés bon et fiable systéme d'éclairage, et surtout de freins a disque ou a patin hydraulique, et en ce sens il devraient plus se rapprocher d'un engin de cyclotourisme, même si pour les puristes cela détruit l'esthetique.

  • Pingback: [Test] Giant CRS City 3, vélo de ville confortable, Weelz.fr Le 1er Magazine Web du Vélo Urbain, Vélo de ville()