weelz-test-spanninga-trigon-puro-6

[Test] Kit éclairage USB Spanninga Trigon et Pyro

21 novembre 2016

weelz-test-spanninga-trigon-puro-6

La marque d'origine hollandaise Spanninga possède un catalogue assez fourni d'éclairages alimentés par dynamo, produits que l'on retrouve sur bon nombre de vélos urbains sur le marché.

Néanmoins elle propose également des kits auto-alimentés, soit par piles (mais, par souci pratique autant qu'écologique, ce n'est pas ce que nous préférons), ou bien par USB. C'est le cas de ce kit Spanninga Trigon et Pyro. En réalité, ce kit existe en deux versions : 15 et 25 Lux (une version 10 Lux existe également mais à piles classiques).

weelz-test-spanninga-trigon-puro-2

Il faut donc choisir en fonction de votre besoin d'intensité lumineuse. Si votre trajet est uniquement urbain et que vous bénéficiez de l'éclairage municipal, la version 15 Lux suffira. Si en revanche votre trajet est plutôt extra-urbain, avec par exemple des portions de chemins non-éclairées, alors il faudra privilégier la version 25 Lux.

weelz-test-spanninga-trigon-puro-3

Question autonomie, c'est très honorable. Équipé d'une batterie Lithium Polymère (Li-Po), le Trigon offre 10h en 15 Lux et 12h en 25 Lux. La batterie est plus puissante sur ce dernier modèle et il propose un mode boost ou la LED fonctionne à pleine puissance.

On a aimé le design en facettes de la coque du feu avant Trigon, et le choix de couleurs noir, gris et une touche de rouge sied à la plupart des vélos. Sur le feu arrière Pyro, dommage que le circuit imprimé soit visible sous le diffuseur plastique.

weelz-test-spanninga-trigon-puro-1La fixation par collier silicone n'est pas des plus esthétique. Selon le diamètre de votre cintre ou de votre tige de selle, une partie du collier dépasse. Dommage.

Toutefois la matière garantie un bon maintien et empêche les vibrations de faire basculer le phare.

Un défaut relevé : l'accès au branchement USB n'est pas très aisé sur le modèle avant comme sur l'arrière, et le cache a tendance à mal se remettre en place.

weelz-test-spanninga-trigon-puro-5

Au final, ce kit éclairage avant et arrière assure bien son travail et, hormis les quelques petits défauts relevés ci-dessus, la qualité Spanninga est bien là, le tout pour moins de 120 grammes. La puissance sur la version 25 Lux permet une exposition correcte de la chaussée et bien sûr une bonne visibilité auprès des autres usagers de la route.

Prix public : 44,90 € (Set Av/Arr 15 Lux) et 49,90 € (Set Av/Arr 25 Lux). Le Set 10 Lux (à piles) est à 28,90 €.

Les Plus

  • Design
  • Poids
  • Recharge par USB
  • Autonomie correcte
  • Étanche

Les Moins

  • Longueur du collier silicone
  • Design du feu arrière
  • Cache USB

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
ProBikeShop
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Thibautcharvet

    J'aime beaucoup Knog, vous en pensez quoi par rapport à Knog??

  • zouc

    KNOG : Rechargeable par USB ; pratique et c'est fini la galère des piles ... ; costaud, discret et performant.

  • Question qualité, cela se vaut, mais il est vrai que l'on peux avoir une préférence pour Knog, notamment pour un design un peu plus léché.

  • Tu as tout à fait raison !

  • Winfried

    > Néanmoins elle propose également des kits auto-alimentés, soit par piles (mais, par souci pratique autant qu'écologique, ce n'est pas ce que nous préférons)

    1. Dans ce cas, prenez des piles rechargeables
    2. Le côté écolo d'accus au lithium n'est pas évident. Lire Philippe Bihouix, "L'âge des low-techs"

    De plus, faut voir la taille de la lampe avant : comme on doit forcément les retirer quand on s'arrête pour ne pas se les faire voler, ça fait gros dans le sac.

    Meilleure solution : installer une roue avant équipée d'une dynamo pour fournir le courant nécessaire à l'éclairage.

    http://www.citycle.com/4462-dy.....-roue-velo

    On commence avec un VTT made in grande surface… et on finit avec un vrai vélo équipé pour rouler.

  • Piles classique ou piles rechargeables, le coté pratique de la recharge USB ressort tout de même vainqueur. Quand à une dynamo, je suis d'accord avec toi sur le coté pratique et permanent, mais les tarifs ne sont plus les mêmes (+ de 200€ pour une bonne dynamo type Son).