Oregon Manifest 2014, 5 équipes, 5 villes, pour le vélo utilitaire ultime

2 septembre 2014

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (17)Du nom de l'état américain abritant Portland, la ville la plus bike-friendly des Etats-Unis, nous vous présentions ce concours il y a de cela deux ans.

L'Oregon Manifest, créé par Rob Forbes (on parle de l'homme ici et ), avait cette année changé légèrement de formule en proposant à seulement cinq agences de design disséminées dans tout le pays, d'imaginer le vélo urbain utilitaire ultime de demain du futur de la mort ... !

L'objectif reste inchangé: présenter au jury un prototype de vélo parfaitement roulable. Mais la grosse différence cette année, est que le gagnant a le privilège de passer de la case concept à la case production commerciale !

Ce sont donc cinq équipes qui se sont lancées sur ce projet, dans cinq grandes villes américaines différentes : New-York, Chicago, Seattle, San Francisco et évidemment Portland. Petit tour d'horizon de ces cinq très beaux projets, en commençant par le gagnant...

And the winner is...

Seattle : Teague x Sizemore Bicycle

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (15)Voilà donc celui qui a remporté tous les suffrages des internautes, le Denny. Avec son design sobre et pourtant très original, il faut dire que ce joli joujou des rues embarque avec lui tout un tas de fonctionnalités facilitant le quotidien du cycliste urbain :

Une assistance électrique avec une batterie extra-plate, des vitesses automatiques, un éclairage intégré avec allumage automatique et feu-stop, des clignotants, des gardes-boues minimalistes, un antivol intégré dans le cintre, un large porte-bagage avant...

Le tout a été très harmonieusement intégré pour ne pas que le vélo ressemble à une machine de guerre, mais bien à un élégant vélo urbain. Pari plutôt réussi.

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (16) Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire-(20)

Peut-être étais-ce dû à la longue expérience de l'agence Teague, qui, contrairement aux autres agences participantes, à pas mal d'années de travail derrière elle, et quelques belles références. Fondée en 1926, elle a participé entre-autre au design du Polaroid, du camion UPS, des stations Texaco, de la boite de Pringles, de la Xbox ou encore des intérieurs de Boeing ! Une longue expérience qui a probablement joué...

San Francisco : Huge Design x 4130 Cycle Works

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (18)On reste sur la cote ouest américaine avec l'agence Huge Design et le modèle Evo. Le vélo comporte de l'éclairage et un antivol intégré, ainsi qu'un blocage de direction pour faciliter la charge ou le stationnement. Pas d'assistance électrique.

Là où le Evo tire son épingle du jeu, c'est surtout grâce à son astucieux système de fixation rapide avant et arrière, ce qui lui confère d'ailleurs son design de cadre si particulier.

Huge Design a imaginé un ensemble d'accessoires : sacoches, petit ou grand porte-bagages ou encore siège enfant, pouvant venir se fixer sur le cadre de façon simple, rapide et surtout avec un système très discret.

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (3) Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (4)

Huge Design est une jeune agence californienne, fondée en 2010, mais elle a réussi en peu de temps à obtenir de très belles références : Samsung, Nike, Sonos ou encore GoPro.

Chicago : Minimal x Method Bicycle

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (14)C'est l'ancien directeur créatif de Nike qui est à la tête de l'agence Minimal, basée à Chicago. Ils ont imaginé le BlackLine, un vélo à la cosmétique en effet très sombre mais qui doit surtout son nom à la ligne aérienne de train qui parcoure la "cité ventée" comme on la surnomme.

Doté de tubes larges et arrondis, le BlackLine peut accueillir des portes-bagages à l'avant comme à l'arrière, avec possibilité d'ajouter encore des sacoches, que vous pouvez d'ailleurs utiliser ensuite comme un sac messenger.

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (1) Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (13)

La petite touche tuning : le cintre est doté d'un éclairage intégré dont la couleur peut être modifiée à votre guise via une appli smartphone !

New-York : Pensa x Horse Cycles

En collaboration avec Thomas Callahan, un cadreur artisanal de Brooklyn, l'agence new-yorkaise Pensa a proposé le Merge, un vélo dont le gros tube supérieur traversant n'est pas sans rappeler un certain Van Moof.

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (12) Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (20)

C'est pour nous le moins réussi des modèles d'un point de vue design. En revanche, il comporte de très bonnes idées, comme cet intelligent porte-bagage capable de se rétracter à l'intérieur du tube. Malin. Même chose pour le garde-boue arrière.

Portland : Industry x Ti Cycles

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (10)Terminons par le "local de l'épreuve" comme on dit dans le cyclisme. L'agence pluridisciplinaire Industry s'est associée avec Dave Levy, un cadreur basé à Portland spécialisé dans les cadres en titane (en impression 3D), pour présenter le Solid, un modèle au design très angulaire, qui n'est pas sans rappeler les derniers Moustache Dimanche 28 avec ce tube supérieur "cassé" et la large douille de direction.

Le Solid embarque pas mal de technologie avec lui : Bluetooth pour se connecter à l'appli smartphone ou encore module GPS pour géolocaliser votre vélo en cas de vol. C'est surtout au niveau du cintre que l'équipe Industry a fait fort :

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (8) Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (7)

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire-(21)Déjà, exit les grips en caoutchouc, ils sont ici directement "imprimés" dans le titane (nous serions très curieux de toucher !). Le passage des vitesses se fait électroniquement à l'aide d'un bouton au niveau du pouce.

Là où le Solid va plus loin : l'application smartphone dédiée propose des guides pour découvrir la ville de Portland (visites, restaurant, magasins...) et fait vibrer le cintre par retour haptique à droite ou à gauche pour vous indiquer le chemin.

Du concept à la réalité commerciale

Oregon-Manifest-2014-Velo-utilitaire (5)Le Denny de Teague et Sizemore Bicycle va donc avoir la chance de passer en mode production commerciale, grâce au partenariat passé avec le fabricant Fuji Bikes, bien connu pour ses très beaux cadres.

Cela restera une production limitée, avec 'seulement' 1000 exemplaires fabriqués, et la distribution sera réduite sur le sol US.

Il n'y a pas eu de tarif annoncé pour l'instant, mais gageons que si le modèle commercial est identique au concept, cela devrait être relativement élevé, au vue des technos embarquées.

Et vous, quel aurait été votre gagnant ?
Pour notre part, d'un point de vue design, nous hésitions entre le Evo de San Francisco et le Solid de Portland, mais il est vrai que le Denny se démarquait beaucoup d'un point de vue technique.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs