Les mesures envisagées par le gouvernement pour encourager la pratique du vélo

10 mars 2014

4694284795_45111b5c6e_zLe gouvernement, en la personne de Frédéric Cuvillier, actuel ministre des Transports, vient de présenter les résultats du comité de pilotage pour le développement des modes actifs, qui planche depuis quelques mois maintenant sur diverses mesures incitatives à la marche mais surtout à la pratique du vélo.

Force est de constater que les choses mettent du temps à se mettre en place. C'est en juillet 2011 que Thierry Mariani, alors ministre des transports, initiait un groupe de travail sur le développement de l’utilisation du vélo. En septembre 2011, Jean-Marie Darmian, alors président du Club des Villes et territoires Cyclables, réclame au gouvernement des "assises du vélo". Et c'est au début de l'année 2012 que le groupe de travail propose dans un rapport un "plan national vélo".

En novembre 2013, la Coordination Interministérielle pour le Développement de l’Usage du Vélo dévoile un rapport sur les enjeux et les impacts d'une éventuelle indemnisation des déplacements vélo. Et ce n'est donc que ce mercredi 5 mars que le ministre a dévoilé les 25 mesures envisagées par le gouvernement pour favoriser le déplacement des cyclistes : le Plan d’actions pour les mobilités actives (PAMA).

Indemnité kilométrique, oui. Mais...

"Expérimenter l’indemnité kilométrique vélo auprès d’entreprises volontaires [...] afin de vérifier la réalité de son effet incitatif"

Allez, faisons nos bons vieux français et râlons un peu ... !

Il est vrai que le concept d'une indemnité kilométrique vélo apparait comme très séduisante dans l'idée. Seulement dans les faits, cela ne se traduit pas vraiment de la meilleure manière...

En effet, le gouvernement ne souhaite pour le moment pas imposer la chose, mais base cela sur le volontariat des entreprises, et ce, sans exonération de charges.

Pour des entreprises qui croulent déjà sous les charges, pas sûr que la mesure soit très incitative et beaucoup suivie. D'autant que coté salarié, l'indemnité perçue restera imposable.

D'autres mesures pour favoriser la prise en compte du vélo

4097363387_52294e5e22_zParmi les autres mesures, rien d'extraordinaire, même si il est vrai que l'on ne peux que se féliciter (ok on arrête de faire nos français râleurs) que celles-ci tendent à remettre le sujet du vélo au cœur de la vie quotidienne des Français.

L'un des axes envisagé propose par exemple de développer l'intermodalité, avec la possibilité de réserver une place ainsi qu'un emplacement pour son vélo, dans les trains ou les bus. Le plan prévoit également l'augmentation des parkings vélos sécurisés aux abords des gares.

Un autre axe se penche sur le partage de l'espace public, avec notamment l'aggravation de l'amende pour stationnement très gênant lorsque l'automobiliste sera garé sur une piste cyclable. Elle passe de 35 à 135 €, au même titre qu'un stationnement sur une place PMR.

10577651273_6697813fda_zOn notera également la possibilité pour les municipalités de baisser plus facilement la vitesse limite en agglomération (principe des Villes à 30km/h), avec à la clé, la généralisation des doubles sens cyclables, ou encore l'autorisation pour les voitures du chevauchement de la ligne continue pour dépasser un vélo.

L'axe 3 pour la valorisation des enjeux économiques lié au vélo, et qui comprend notamment l'indemnité kilométrique, propose également de valoriser les filières de réemploi des vélos, et donc les ateliers vélos, qui fleurissent un peu partout en France. Le rapport cite d'ailleurs le réseau d'associations L’Heureux Cyclage.

4870062956_9d7cfd3289_zLes mesures de l'axe 4 prévoient que toutes nouvelles constructions à destination professionnelle doit intégrer dans ses plans un espace clos et sécurisé pour le stationnement des vélos des salariés.

L'axe 5 s'intéresse au développement du tourisme à vélo, tandis que l'axe 6 souhaite favoriser l’apprentissage du vélo, soit dès l'école, soit grâce à des moniteurs spécialisés dans le cadre de vélo-écoles.

Enfin, l'une des dernières mesures prend comme objectif l'organisation de VeloCity 2015, qui se tiendra à Nantes, en souhaitant faire de l'agglomération nantaise une vitrine française dans la prise en compte du vélo comme mode de déplacement à part entière.

Espérons maintenant que ce Plan d’actions pour les mobilités actives soit suivi de faits concrets.Toutes ces mesures devront être, sous réserve, fixées par décret à l'automne 2014.

Crédits photos : Jean-louis Zimmermann, Velovotee, Claus Moser, Dylan Passmore.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs