8126952826_31a241d37b_k

L’indemnité kilométrique vélo sera donc finalement facultative

3 décembre 2015

8126952826_31a241d37b_k

Après l'indemnité kilométrique vélo annoncée, l'indemnité kilométrique vélo approuvée, l'indemnité kilométrique vélo chiffrée, voici donc l'indemnité kilométrique vélo littéralement pulvérisée.

Un lamentable revirement de la part de notre cher gouvernement, qui, le 27 novembre dernier, à donc donné un dernier coup de poignard dans le dos, à ce qui devait être un signal fort pour mettre enfin le vélo au même pied d'égalité que les autres moyens de transports.

La fine rhétorique des mots

Sachant magner la langue de Jean-Baptiste Poquelin comme personne, ces élus ont su user des mots de manière parfaitement subtile.

Ainsi, le 19° ter de l’article 81 du code général des impôts est modifié comme suit :

Le mot : « prend » est remplacé par les mots : « peut prendre ».

Ainsi, sur l'article 50, il ne faut plus lire : "L'employeur prend en charge", mais : "L'employeur peut prendre en charge  tout ou partie des frais engagés par ses salariés se déplaçant à vélo".

C'est donc une simple modification de conjugaison d'un verbe du 3ème groupe, qui aura donc suffit à annihiler totalement le dispositif, en le faisant passer d'obligatoire pour l'employeur, à simplement facultatif.

Et si toutefois votre boss est un gars sympa, un tant soit peu porté sur le sujet du développement durable, et qu'il accepte de vous indemniser pour vos trajets vélos, sachez que dans tous les cas, le montant de cette indemnité sera également plafonnée à 200 €.

Même la possibilité de la cumuler avec le remboursement du titre de transport a été purement et simplement supprimée.

Le vélo est la solution

6791315855_d1f4ba9436_oEn pleine COP21, notre gouvernement n'a donc manifestement toujours pas compris l'énorme intérêt que pourrait entraîner une utilisation massive du vélo dans nos rues.

Et pendant ce temps-là, notre "ministre de l'écologie" préfère distribuer à tout va des "super-bonus écologique" de 10 000 € pour l'achat de voitures électriques.

Dans ces conditions, difficile de voir comment une ville comme par exemple Paris, pourra atteindre son objectif d'ici à 2020, fixé à 15 % de déplacement à vélo dans la capitale.

L'augmentation de la part modale du vélo ne passe pas seulement par de l'investissement dans des infrastructures cyclables; elle passe aussi par un changement global de mentalité de déplacement, et en cela, l'IKV était un dispositif véritablement incitatif, qui vient d'être tué dans l’œuf.

Crédits photos : JF Gornet, Luca Perino.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
ProBikeShop
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs