Ils ont remporté un Eurobike Awards 2017

2 septembre 2017

Comme chaque année, le jury des Eurobike Awards a rendu son verdict. La sélection est souvent de qualité, et comporte d'ailleurs fréquemment, comme c'est le cas cette année, des produits dédiés vélo urbain. "C'est formidable de voir comment l'industrie cycliste se concentre de plus en plus sur le sujet de la mobilité urbaine" commente Anna Luten, membre du jury et nouvelle Maire Vélo¹ de la ville d'Amsterdam.

Une sélection 2017 plutôt conséquente, avec pas moins de 43 gagnants, dont 11 du plus convoité, le fameux Gold Award. Il faut dire que cela se bouscule au portillon pour obtenir la récompense : plus de 450 prétendants encore cette année. Sans vous fournir la liste exhaustive, voici un aperçu de quelques gagnants sur le sujet qui nous intéresse.

Le Livall BH51 est un casque citadin aux allures classiques mais bourré de technologie. En plus d'embarquer une lumière arrière visible aussi latéralement, plus un accéléromètre pour avertir du freinage, il comprend aussi des hauts-parleurs et un micro. Le son est placé juste au-dessus de l'oreille et n'isole pas des bruits du trafic. Connectivité bluetooth avec une application smartphone dédiée.

L'allemand Riese und Müller, habitué des podiums Eurobike Awards, propose déjà des vélos cargo à son catalogue. Voici le Packster 40, un biporteur à assistance électrique en version light. Il propose un volume de chargement moyen mais correct, tout en restant très fin et donc agile dans le trafic.

Encore un vainqueur teuton. Avec le Gustav, le fabricant Schindelhauer dévoile un très joli vélo urbain techniquement très intéressant, avec son moyeu à vitesses intégrées couplé à une courroie, plus un large porte-bagage avant (indépendant de la direction), le tout monté sur des roues en 27.5.

Tout comme la Magic Parka de Tucano Urbano, que vous avez pu voir hier et qui a également remporté un Award, voici la veste Sakko de chez Lightweight. Plutôt habitué aux composants carbone ultra-légers, le fabricant allemand signe ici une veste très habillée, destinée aux commuters chics, avec des éléments réflectifs rétractables.

Idéal pour les grands frimas de l'hiver, voici les gants E-Glove2 de chez Racer. Le fabricant français propose une technologie basée sur une batterie rechargeable en USB et qui permet de diffuser de la chaleur uniformément à l'intérieur du gant, avec la possibilité de choisir trois niveaux de températures. Pas mal pour éviter l'onglée, notamment sur un VAE où le pilote est "moins actif".

Dans un domaine plus orienté urbanisme, l'arceau vélo LocLock remporte un Gold Award. Cette solution de parking vélo colorée est développée par la société espagnole Durbanis, un spécialiste du mobilier urbain depuis 2008. L'arceau est composé de ciment et entièrement recouvert de plastique doux afin de ne pas abimer les cadres. De quoi égayer nos villes parfois si ternes.

Ce vélo a un petit goût de revanche. Le Cowboy a en effet été créé par deux anciens fondateurs de l'ex-startup belge de la foodtech, Take Eat Easy, Karim Slaoui et Adrien Roose.
Le vélo à assistance électrique possède un moteur roue arrière. Sa batterie est insérée dans le tube vertical, sous la selle. Eclairage intégré av/arr. Encore au stade du développement, l'idée sera une vente en direct, pour un prix très agressif à 1399€.

Depuis juin, une loi allemande autorise les VAE allemands à intégrer un "vrai" éclairage avant, c'est-à-dire un feu puissant avec fonction "pleins phares". L'allemand Supernova, réputé pour ses moyeux dynamo, remporte un award pour ce M99 Mini, qui possède donc un bouton pour passer des pleins phares aux feux de croisement. Son attache magnétique juste sous la potence lui permet d'être amovible facilement.

Moins habituel dans nos contrées, mais très fréquent en allemagne, l'antivol de cadre apporte pourtant une sécurité supplémentaire intéressante. La jeune société Linka a développé un antivol de cadre possédant une fermeture/ouverture automatique à l'approche de l'utilisateur, via une application smartphone connectée en bluetooth. Le produit embarque aussi un système de tracking GPS en cas de vol.

Plutôt orienté route/gravel que 100% urbain, le Project Y ("why") de l'allemand Focus est encore un concept non commercialisé. Mais il préfigure la future génération d'assistance électrique, qui après avoir envahi le marché urbain et tout-terrain, s'attaque désormais au monde de la route. Avec une intégration très discrete du moteur pédalier et de la batterie dans le tube oblique, le vélo est sexy. J'avoue qu'un modèle orienté commuting avec porte-bagage et garde-boue serait du plus bel effet...

¹ Anna Luten est en effet la première "Maire Vélo" au monde. Sa nomination à la tête de l'une des plus grandes villes cyclables au monde, Amsterdam, a été impulsé par l'ONG CycleSpace.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Jean-Marc Delforge

    "une lumière arrière visible à 360°".
    Vraiment ? ;-)

  • En effet, c'est pas faux. Je voulais dire visible latéralement !