Eurobike Award 2011, les gagnants

Eurobike Award 2011, les gagnants

27 septembre 2011

Cette année encore, et pour la sixième fois consécutive, la grand messe internationale du vélo qu'est l'Eurobike a délivré ses fameux Eurobike Awards, destinés à récompenser le design et l'innovation, que ce soit dans le domaine du VTT, de la route ou bien sûr de la ville.

Le thème retenu cette année ayant été la mobilité urbaine, c'est sans grande surprise que bon nombre de produits awardés concernent notre sujet de prédilection : le vélo urbain. En effet, sur 59 produits de la liste des gagnants, pas moins de 30 concernent de près ou de loin le déplacement à vélo. Voici une petite sélection :

On commence par Fahrstil Magazin, qui se défini lui-même comme "Das radkulturmagazin", le magazine de la culture vélo. Fahrstil (qui signifie style de conduite) est donc un magazine papier allemand, qui traite du vélo au sens large, passant de la route au BMX, en passant par le pignon fixe ou la fabrication artisanal de cadre. Un magazine au-delà des segments marketing traditionnels, mais qui ne se focus pas non plus sur un seul type de pratique. + d'infos ici.

Deux produits très Cycle chic ont été récompensés par un award et sont destinés à habiller les cyclistes urbains. Le premier est fabriqué par l'anglais Brompton. La veste Oratory, pour homme, arbore un look so british en deux boutons imitation tweed, qui est en fait un coton déperlant. Une fois relevé, le col laisse apparaitre une matière réfléchissante et vous pouvez déplier à l'arrière un panneau haute visibilité jaune fluorescent. + d'infos ici.

Pour ces dames, c'est à nouveau un anglais, Brooks, qui reçoit un award pour sa veste Criterion Ladies. Après avoir déjà collaborer avec une autre marque cycle, Rapha, le couturier anglais Timothy Everest a imaginé cette veste à large col et grandes poches à soufflet, dotée de bandes réfléchissantes discrètes. Seul (gros) bémol : un prix indécemment élevé de ... 1000 € ! + d'infos ici.

Avec Bike Tower, on quitte le domaine du vêtement pour celui du parking vélo. Conçu et imaginé par le studio allemand e-Bike Mobility, le Bike Tower est un parking entièrement sécurisé et automatisé pouvant accueillir de 20 à 112 vélos, selon le nombre d'étage désiré. Ses panneaux solaires sur le toit lui permette d'être non seulement autonome dans son fonctionnement, mais également de recharger les batteries des VAE qu'il accueille. La façade de l'édifice peut être ajustée au besoin selon l'architecture locale. Un 1er prototype fonctionnel est déjà visible à la gare de Meckenbeuren, à quelques kilomètres de Friedrichshafen. + d'infos ici.

Capable d'accueillir jusqu'à 8 enfants, le GoCab Taxibike, conçu par le fabricant hollandais Van Raam, est un triporteur d'un nouveau genre. Doté bien entendu d'une assistance électrique et même d'une marche arrière en rétropédalage, il embarque une transmission 8 vitesses, un frein de parking et un freinage hydraulique. Sa dimension assez compacte et son tout petit angle de braquage lui permette de se faufiler facilement sur les pistes cyclable, malgré un poids assez élevé de 115 kg. Destiné avant tout aux écoles, associations ou crèches, son seul défaut reste son prix très élevé : comptez près de 9000 € pour un GoCab sans option ! + d'infos ici.

Naturellement le vélo à assistance électrique a aussi eu le droit à ses awards. On commence par le modèle Emotion Neo, fabriqué par l'espagnol BH Bikes. Il doit surtout sa récompense à l'excellente intégration de la batterie, parfaitement intégrée au tube diagonal du vélo, et déclipsable pour être rechargée. Le moteur, lui, est situé sur la roue arrière. Une autre récompense a été décernée au fabricant de composants pour vélo électrique Protanium, pour lui aussi avoir développé une solution d'intégration de la batterie au design du cadre.

Enchainons avec cette jeune marque suisse, Ribcap, qui développe une solution de casques aux allures de bonnets classiques. Avant tout destiné aux skieurs ou snowboardeurs, la marque a également sorti un modèle pour les cyclistes. Conçu en laine et couplé à des lamelles cousues en dessous en matière absorbante, le Ribcap ne répond pas aux mêmes normes qu'un casque classique, mais seulement à la norme CE protection légère. Le Ribcap est fabriqué en Bulgarie et est vendu approximativement 79 €. + d'infos ici.

Enfin terminons avec cet autre innovation dans le domaine du VAE, le groupe JD et sa marque TranzX présentait à l'Eurobike la première transmission automatique pour vélo. Le système AGT (Automatic Gear Transmission) ajuste automatiquement la vitesse pour assurer une utilisation optimale de la puissance du moteur électrique, et permettant au passage une meilleure autonomie. Le système AGT sera commercialisé à partir de 2012 sur plusieurs modèles embarquant le moteur TranzX PST, chez des marques comme Winora, Batavus ou encore Matra MS. + d'infos ici.

> Eurobike Award 2011

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs
  • Boov’

    Merci pour cet article. Sur le site de Ribcap, le prix des casques est plutôt de 79 euros (et non 39)...

  • Xav

    @Boov' - En effet. Corrigé.

  • mat

    Tiens on ne retrouve pas btwin?