Draisienne : 200 ans de révolution cyclopédique

12 juin 2017

14,4 km en 1 heure. C'est le record officiel qu'a établi le jeune Baron (33 ansKarl Von Drais, le 12 juin 1817, assis sur sa propre invention, la "Laufmaschine", littéralement "Machine à courir", mais qui sera finalement nommée du nom de son inventeur, la draisienne.

Un guidon, deux roues et une selle. Une construction basique mais robuste. L'utilisateur devait utiliser ses propres jambes pour avancer. Cette invention anodine allait révolutionner notre façon de nous déplacer, puisqu'elle est à l'origine de notre vélo moderne. Et nous fêtons aujourd'hui même son bicentenaire.

En Angleterre, on l'appellera Hobby Horse, en France, Vélocipède, nom trouvé par Louis-Joseph Dineur, premier importateur de la draisienne en France. La contraction "vélo" était aisée.

L'idée parait simple, encore fallait-il y penser. Percher un homme sur deux roues afin de rendre sa marche plus légère et donc moins fatigante. Le brevet sera déposé l'année suivante, le 17 février 1818.

N'oublions pas toutefois que c'est un français, Pierre Michaux, qui fut le premier à imaginer un concept "avancé" de draisienne, en le dotant de manivelles et de pédales sur l'axe de la roue avant. Notre article à ce propos ci-dessous.

Shopping Vélo urbain

Trouvez votre bonheur chez nos partenaires shopping

Vélo urbain, vélo de ville, vélo hollandais, vélo à assistance électrique, vélo pliant, casque vélo, antivol vélo, protection pluie vélo, vêtements cycliste urbain...

LeCyclo
Wiggle FR
Alltricks

Articles relatifs